Microsoft critique ouvertement la politique d’Apple sur le cloud gaming

Microsoft n'est clairement pas d'accord

 

Sommaire

Microsoft a vu son service Game Pass être refusé sur l'App Store d'Apple car la pomme n'autorise pas l'application à proposer des jeux vidéo en streaming. La firme de Redmond n'est pas d'accord avec cette politique et le fait savoir sans détour.

Microsoft n’est clairement pas d’accord avec la politique d’Apple sur le cloud gaming

Microsoft n’est clairement pas d’accord avec la politique d’Apple sur le cloud gaming // Source : Microsoft

Microsoft n’y va pas par quatre chemins et critique sans ménagement la politique d’Apple sur l’App Store. Pour rappel, la pomme refuse en effet de laisser l’application Xbox Game Pass proposer des jeux en streaming car elle ne pourra pas vérifier un par un les contenus ainsi mis à disposition.

Apple justifie sa décision en expliquant vouloir s’assurer que son App Store reste un lieu sûr et fiable. Une excuse qui peine grandement à convaincre puisque la firme ne s’embête pas à vérifier chaque contenu proposé par YouTube ou les plateformes SVoD. Contacté par The Verge, Microsoft n’a pas caché son désaccord et va même jusqu’à dénoncer un traitement discriminant pour les applications dédiées aux jeux vidéo et au cloud gaming.

Notre période de test pour la preview de l’application du projet xCloud pour iOS a expiré. Malheureusement, nous n’avons pas de moyen d’apporter notre vision du cloud gaming avec le Xbox Game Pass Ultimate aux joueurs sur iOS via l’App Store d’Apple. Apple est la seule plateforme généraliste qui refuse aux consommateurs les services de cloud gaming et d’abonnement aux jeux comme le Xbox Game Pass. Et elle traite toujours différemment les applications gaming, en appliquant des règles plus souples aux autres applications, même si elles comportent du contenu interactif. Tous les jeux disponibles dans le catalogue Xbox Game Pass sont évalués pour leur contenu par des organismes de notation indépendants du secteur, tels que l’ESRB et ses équivalents régionaux (NDLR : PEGI en France).

Dans sa déclaration, Microsoft fait une référence non explicite mais assez évidente à Netflix qui a pu proposer plusieurs contenus interactifs — comme l’épisode  Black Mirror : Bandersnatch — sans être inquiété par Apple sur iOS. En d’autres termes, la firme de Redmond estime que la pomme ne peut pas considérer l’aspect interactif des jeux vidéo comme un élément potentiellement dangereux pour l’environnement sain qu’elle veut préserver sur sa plateforme.

Microsoft promet de trouver une solution

D’autant plus que, Microsoft le rappelle, tous les jeux de son catalogue Xbox Game Pass sont soumis à la régulation des organismes compétents. L’entreprise conclut cependant sur une note un peu plus positive et promet de chercher une solution pour apporter son expérience cloud-gaming aux joueurs. Reste à savoir par quel moyen.

Nous nous sommes engagés à trouver une solution pour amener le cloud gaming avec le Xbox Game Pass Ultimate sur la plateforme iOS. Nous pensons que le client doit être au cœur de l’expérience de jeu et les joueurs nous disent qu’ils veulent jouer, se connecter et partager partout, où qu’ils soient. Nous sommes d’accord avec eux.

Rappelons aussi qu’Apple pousse déjà son propre service de jeux vidéo Apple Arcade. Cette limitation imposée aux plateformes concurrentes pourrait perçue comme une pratique anti-concurrentielle.

Après avoir bloqué plusieurs services de cloud gaming et l’approche du lancement de celui de Microsoft, Apple justifie enfin sa position. La raison n’est malheureusement pas très crédible.
Lire la suite

Les derniers articles

  • Test du Samsung Galaxy Z Fold 2 : on prend si vite le pli
    8 /10

    Samsung

    Test du Samsung Galaxy Z Fold 2 : on prend si vite le pli

    21 septembre 202021/09/2020 • 18:08