Voiture électrique avec 1000 km d’autonomie : on connaît enfin le prix de sa batterie

 

Le constructeur chinois Nio a dévoilé le prix de la batterie permettant à ses voitures électriques d'annoncer une autonomie de 1000 km. C'est simple, cette dernière coûte aussi chère que la Nio ET5, la berline électrique la plus abordable de la gamme du constructeur. Mais on parle quand même de plusieurs dizaines de milliers d'euros...

Nio ET5
Nio ET5

La bataille de l’autonomie des voitures électriques prend une autre tournure en 2023. C’est la première année que les constructeurs chinois commercialisent des voitures électriques dotées de 1000 km d’autonomie. Enfin, en théorie, sur le cycle d’homologation chinois CLTC, plus optimiste que le WLTP européen. Mais quand même, les Zeekr 001, Nio ET5 et Nio ET7 annoncent 1000 km d’autonomie. Soit environ 900 km d’autonomie WLTP si elles sont un jour vendues en Europe dans cette version.

Pour le moment, deux équipes s’affrontent : Nio avec la batterie semi-solide de 150 kWh de WeLion, et les autres (dont Zeekr) qui font appel à la batterie lithium-ion plus classique de 140 kWh signée CATL, la fameuse Qilin 3.0 qui promet également de se recharger en 10 minutes dans certaines variantes.

À l’occasion du lancement du nouveau SUV électrique Nio ES6 disponible avec deux batteries (75 et 100 kWh), le constructeur chinois a levé le voile sur le prix de la batterie de 150 kWh, disponible cet été comme le relaye le média chinois IT Home.

Une batterie qui coûte le prix d’une voiture électrique

Ce pack de 150 kWh, qui permet au SUV Nio ES6 d’annoncer 930 km d’autonomie CLTC (inférieure aux berlines à cause de sa consommation plus élevée) coûte la modique somme… d’une voiture électrique. Plus précisément, de la Nio ET5, la voiture électrique la moins chère du constructeur chinois. C’est ce qu’a précisé Qin Lihong, le cofondateur de Nio. L’homme n’a toutefois pas précisé s’il s’agissait du prix de la Nio ET5 en prenant en compte ou non sa batterie.

Nio ET5
Nio ET5

En effet, la Nio ET5 est disponible avec la batterie, pour 328 000 yuans (environ 43 200 euros) ou sans la batterie, qu’il convient alors de louer séparément, pour 258 000 yuans (environ 34 000 euros). À titre de comparaison, BMW annonce, pour la batterie de sa BMW i7 de 105,7 kWh, un prix de 29 222 euros TTC alors que la voiture complète démarre à plus de 100 000 euros.

Mais, pour comparer ce qui est comparable, il ne faut pas oublier que les prix des voitures électriques en Chine ne sont absolument pas comparables avec ceux pratiqués ailleurs dans le monde comme nous l’expliquions longuement dans un dossier dédié.

Ainsi, la Nio ET5 est vendue à partir de 47 500 euros en Allemagne, sans compter la batterie, à louer séparément. Il faut ensuite ajouter 12 000 euros pour la batterie de 75 kWh et 24 000 euros pour la batterie de 100 kWh.

50 000 euros la batterie de 150 kWh ?

On peut donc imaginer un tarif avoisinant les 50 000 euros pour la batterie de 150 kWh, si elle devait être vendue seule. Par exemple, dans le cas d’un changement complet. Cela montre à quel point cette technologie est toute récente (on parle de batterie semi-solide, quasi révolutionnaire). Mais nul doute que les prix baisseront à terme, surtout avec l’arrivée progressive des batteries solides qui promettent de multiplier par deux l’autonomie des voitures électriques.

Nio ET5 Touring
Nio ET5 Touring

Pour le moment, Nio ne propose pas la batterie de 150 kWh à l’achat. Les clients chinois pourront la louer à partir de juillet 2023, à un tarif qui n’a pas encore été communiqué. On imagine que cette façon de faire (comme pour la Renault Zoé il y a encore quelques années) permet à Nio de proposer un prix peu ostentatoire. On ne sait pas encore si cette batterie sera proposée sur les Nio vendues en Europe.

Pour information, la batterie de 75 kWh de la Nio ET5 est louée pour 169 euros par mois en Allemagne, contre 289 euros pour la batterie de 100 kWh. Les Nio ne sont pas vendues en France, car le constructeur prépare une autre marque plus abordable, pour laquelle il est question d’une voiture électrique à 30 000 euros.

Lors de cette annonce, Nio en a profité pour donner un peu plus de détails sur la technologie semi-solide de son partenaire WeLion. La batterie utilise une cathode avec un fort taux de nickel, une anode avec du carbure de silicium et un électrolyte hybride, à mi-chemin entre l’électrolyte solide et liquide. Rappelons également que Nio permet également de « recharger » les batteries de ses voitures électriques en moins de cinq minutes, grâce aux stations d’échange de batterie présentes en Chine et en Europe.


Envie de retrouver les meilleurs articles de Frandroid sur Google News ? Vous pouvez suivre Frandroid sur Google News en un clic.

Les derniers articles