Nvidia GeForce RTX 4080 : elle aurait une puissance de 81 TFlops, plus du double de la RTX 3090

 

La nouvelle architecture graphique de Nvidia prévue présumément pour la fin de l'année 2022 refait parler d'elle. Le gain en performance serait une nouvelle fois inouï.

Si l’on en croit les dernières rumeurs entourant Ada Lovelace, nom de code de la prochaine génération de cartes graphique GeForce, Nvidia ne semble pas décider à ralentir son rythme. Le géant nous a habitués depuis plusieurs générations à des bonds intéressants en performances, notamment sur le passage de la génération RTX 2000 à la RTX 3000 ou de la GTX 900 à la GTX 1000. Cela s’était moins vérifié avec la transition vers la génération RTX 2000, mais celle-ci était un cas particulier qui introduisait un nouveau socle technologique important : les Tensor Core pour l’IA et les RT core pour le ray tracing.

Une nouvelle rumeur pointe vers une très belle augmentation de performances brutes pour la génération RTX 4000.

Une fréquence à 2,2 GHz et 81 TFlops

C’est le compte Twitter Greymon55 qui affirme que le GPU AD102 pourrait avoir une fréquence de fonctionnement montant à au moins 2,2 GHz. Pour rappel, si l’on prend les modèles Founder Edition de Nvidia, la RTX 3080 monte à 1,7 GHz. Ce GPU serait fabriqué sur le process 5 nm de TSMC, ce qui était déjà attendu selon d’autres bruits de couloirs.

ad102 frequency:≥2.2ghz

— Greymon55 (@greymon55) September 19, 2021

Si l’on s’en réfère aux autres rumeurs entourant Ada Lovelace, le GPU intégrerait 18 432 Cuda core. Avec une fréquence à 2,2 GHz, on obtiendrait une puissance brute de 81 TFlops FP32, soit plus du double des 36 TFlops offert par la GeForce 3090 à ce jour. On ne peut pas comparer exactement la puissance brute de deux architectures différentes, encore moins de deux marques différentes, mais cela placerait Ada Lovelace dans une autre dimension que les consoles de jeux, dont la plus puissante, la Xbox Series X, plafonne à 12 Tflops.

Un peu trop beau pour y croire

Tout cela reste une rumeur pour le moment, et le gain de performances promis semble si important que l’on a du mal à y croire. La GeForce RTX 2080 Ti offre 13 TFlops de performances brutes, et la RTX 3090 offre 36 TFlops, ce qui était déjà un gain de performances très impressionnant. Ici, nous passerions à 81 TFlops, soit une multiplication par 6 des performances brutes en seulement deux générations de produits.

En revanche, cette nouvelle rumeur rend plus crédible, ou du moins plus compréhensible, celle qui indiquait une consommation d’au moins 400 W pour les cartes graphiques RTX 4000. Avec une telle fréquence de fonctionnement et un tel niveau de puissance, on peut s’attendre à une consommation électrique en hausse, malgré le passage au 5 nm.

Une nouvelle génération pour fin 2022

Rappelons que si l’on entend déjà parler des GPU Ada Lovelace, leur annonce n’est pas prévue de si tôt. Nvidia devrait présenter ces nouveaux produits à la fin de l’année 2022, soit deux ans environ après la présentation des RTX 3000 sous architecture Ampere.

D’ici là, AMD pourrait lancer ses puces graphiques RDNA 3 et Intel devrait arriver dans la course avec ses cartes graphiques Intel Arc.

Les derniers articles