OnePlus s’aligne sur Samsung et passe à 4 générations d’Android : pourquoi ça peut tout changer

 

OnePlus annonce passer à quatre années de mises à jour majeures et cinq ans de patch de sécurité sur ses smartphones les plus hauts de gamme. Il s'agit du deuxième constructeur après Samsung à s'engager en ce sens.

Lors d’une table ronde organisée avec différents médias internationaux, à laquelle Frandroid a pu assister en visioconférence, OnePlus a annoncé une nouveauté de taille. Ses téléphones haut de gamme passent désormais à quatre années de mises à jour majeures et cinq années de patch de sécurité.

Concrètement, cela veut dire qu’un smartphone comme un OnePlus 11 qui devrait sortir en début d’année prochaine avec Android 13 devrait être mis à jour jusqu’à Android 17, avec en prime une année de patch de sécurité.

La marque n’a pas donné de liste exacte des gammes qui seront concernées par cette nouveauté, mais elle a bien parlé de « flagships ». On s’attend donc à ce que les OnePlus numérotés en bénéficient, c’est-à-dire les héritiers des OnePlus 9 et OnePlus 10 Pro. Le doute subsiste quant aux héritiers du OnePlus 10T.

Quant aux gammes plus accessibles des OnePlus Nord, on ignore s’ils s’aligneront sur trois ans ou s’ils demeureront sur deux années, ce qui créerait un espace très, voire trop important entre les différentes gammes de la marque.

Pourquoi ça risque de tout changer

Depuis quelque temps, plus aucune marque de smartphones ne peut annoncer un produit sans que s’ensuive la même question : combien de temps sera-t-il mis à jour ? Le nombre de mises à jour d’Android et de patchs de sécurité est devenu un élément central de la communication des marques.

Gary Chen, chef de l’équipe logicielle unifiée d’OxygenOS et ColorOS le confirme : « Nous savons que les gens veulent garder leur téléphone plus longtemps. » Il s’agit aussi désormais, si on en croit ce sondage réalisé auprès de notre communauté, d’un critère d’achat important (du moins pour les lecteurs assidus de Frandroid).

Sauf que voilà, depuis février 2022, une seule marque domine toutes les autres sur Android. Au moment de la présentation de ses Galaxy S22, Samsung a en effet annoncé passé à quatre générations d’Android. Depuis, un consensus semblait s’être établi. Il y avait Samsung, le très bon élève avec quatre ans, les mauvais élèves qui ne mettaient à jour leur téléphone que deux années et donc, une grande majorité de modèles haut de gamme qui se contentaient de trois années, devenant ainsi la norme tacite.

Avec ce passage à quatre années pour OnePlus, on sent que cet équilibre est sur le point de changer. Maintenant qu’il y a deux « bons élèves » à quatre années, on se doute que le sujet va devenir de plus en plus pressant. Nous ne serions pas étonnés qu’Oppo s’aligne très vite sur OnePlus, étant donné que le responsable qui a annoncé cette nouveauté travaille aussi sur ColorOS, l’interface des Oppo.

Google, souvent pointée du doigt pour ses trois ans de mises à jour malgré son expertise en la matière (Google gère le support d’Android, on le rappelle) va être de plus en plus sous pression pour ses Pixel. Xiaomi, Honor, Motorola : tous les acteurs sont lancés dans cette course.

Pourquoi quatre ans seulement ?

Une autre conséquence directe qu’on pourra étudier dans les semaines à venir est qu’Apple perd peu à peu un de ses plus gros avantages. En effet, iOS 16 supporte actuellement des modèles vieux de cinq ans au maximum. Avec maintenant cinq ans de patch qui se profile chez Android, l’écart se resserre.

OnePlus a répondu à une question d’un journaliste plutôt légitime : pourquoi s’arrêter à quatre ans ? Pourquoi pas plus ? Le responsable, Gary Chen, a donné deux raisons : « En termes de coût, cela est très compliqué de proposer plus. Même Samsung ne va pas aussi loin. De plus, il s’agit d’un grand engagement. On ne peut pas promettre dix ans si l’on n’est pas sûr que le hardware actuel soit capable de faire tourner le logiciel dans dix ans. Or, à ce stade, nous pensons pouvoir nous engager sur quatre années, pas plus. »


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles