Peugeot e-208 en location longue durée à 150 €/mois, bonne ou mauvaise affaire ?

Seriez-vous prêt à passer à l'électrique à ce prix ?

 

Dans un contexte peu favorable au thermique, Peugeot offre une alternative financière intéressante avec sa e-208, une citadine 100 % électrique disponible à partir de 150 €/mois. Mais est-ce vraiment une bonne affaire ? Décryptage.

PEUGEOT_e208_TESTDRIVE_0919TC-473

Entre l’essence et le diesel à plus de 2 euros le litre et un contexte peu favorable aux voitures thermiques avec, en 2035, l’arrêt définitif de leur vente en Europe, nombreux sont ceux qui souhaitent prendre les devants et se lancer dans le grand bain de l’électrique. Les constructeurs français proposent plusieurs modèles électriques plus ou moins intéressants et répondant globalement aux besoins des automobilistes.

Parmi eux, il y a la Peugeot e-208, la troisième meilleure vente d’électrique en 2021 dans l’Hexagone avec 17 859 immatriculations, juste derrière la Renault Zoé (23 573) et la Tesla Model 3 (24 911). Et pour continuer sur sa bonne lancée, Peugeot compte attirer encore un peu plus de clients via une offre de financement alléchante : la Peugeot e-208 à partir de 150 euros par mois.

Sauf qu’en y regardant de plus près, Peugeot proposait déjà cette offre en début d’année, pour un euro de moins même, puisqu’elle était affichée à 149 euros par mois. Une offre que nous avons déjà décryptée il y a quelques mois, mais nous allons passer en revue ce « nouveau financement » afin de mettre en lumière les quelques différences entre l’offre du début d’année et l’offre sur laquelle Peugeot communique depuis quelques jours.

Aujourd’hui, après avoir décrypté l’offre du Škoda Enyaq iV disponible à partir de 299 euros/mois, celle du Kia EV6 à partir de 297 euros/mois, du MG ZS EV à 99 euros/mois, de la Peugeot e-208 à 149 euros/mois, de la Renault Mégane E-Tech à 248 euros/mois, de la Volkswagen ID.3 à 229 euros/mois, de la Renault Twingo E-Tech à 79 euros/mois, de la Tesla Model 3 pour moins de 400 euros/mois, de la Mini Electric à partir de 350 euros/mois, du Hyundai Kona Electric à partir de 139 euros/mois, de la Fiat 500 électrique à partir de 109 euros/mois, de la Nissan Leaf à partir de 99 €/mois, la Volkswagen ID.4 à partir de 309 €/mois, c’est de nouveau au tour de la e-208 de repasser par notre séquence décryptage.

Peugeot e-208

Quel est le modèle de Peugeot e-208 proposé à 150 euros/mois ?

Sans grande surprise, comme l’offre du début d’année, il s’agit du modèle d’entrée de gamme de la e-208, sans option, et donc aucunement la version qui accompagne la brochure commerciale. Il s’agit d’une Peugeot e-208 dans sa finition « Active » avec une série d’équipements intéressants, même s’il y a quelques options manquantes qui pourraient être bien utiles. De série, sur la finition « Active », nous retrouvons ces quelques équipements importants :

  • Régulateur / Limiteur de vitesse
  • Feux à LED
  • Climatisation
  • Radio avec écran tactile de 7 pouces, fonction DAB, Bluetooth, et Mirror Screen (Apple CarPlay / Android Auto / MirrorLink)
  • Chargeur embarqué 7,4 kW Monophasé
  • Câble électrique mode 2 Prises de charge T2/EF Green up

La couleur de base est plutôt sympathique car il s’agit d’un modèle « Jaune Faro ». En revanche, si vous souhaitez ajouter une ou deux options (y compris les couleurs), vous sortez immédiatement de l’offre et les mensualités grimpent. Dommage que la voiture ne bénéficie pas de vraies jantes, mais de modèles en tôle de 16 pouces. Il manque également quelques indispensables aujourd’hui comme les radars de stationnement, très utiles pour une citadine, ou encore la détection des angles morts. Ces équipements sont à retrouver sur les niveaux supérieurs, mais on sort immédiatement de l’offre à 150 euros par mois.

Toutes les Peugeot e-208 sont équipées d’un moteur électrique de 136 chevaux et 260 Nm de couple. La batterie, d’une capacité de 50 kWh, permet d’effectuer 362 kilomètres selon le cycle WLTP. Par rapport au modèle du début d’année, cette Peugeot e-208 a reçu récemment quelques mises à jour, de quoi gagner quelques kilomètres d’autonomie. En effet, si la e-208 revendiquait avant 340 km, Peugeot annonce désormais 362 km selon le cycle WLTP. De quoi la rapprocher du seuil des 400 km et de sa principale concurrente, la Renault Zoé.

Quelles sont les conditions pour être éligible à l’offre LLD de la Peugeot e-208 ?

Il s’agit d’une offre de location longue durée sur 24 mois et 12 000 kilomètres maximum. Pour avoir accès à votre kilométrage mensuel, Peugeot fait appel à la connectivité de son modèle. Celui-ci est équipé d’une carte SIM, permettant de faire fonctionner l’appel d’urgence, mais aussi les fonctionnalités connectées (myPeugeot) comme l’allumage de la climatisation à distance. Cette même carte SIM permet de faire remonter les kilométrages effectués par le conducteur. Chaque kilomètre supplémentaire sera facturé 7 centimes d’euros.

Le site indique que l’offre à 150 euros par mois est soumise à un apport de 2 000 euros. En réalité, l’apport est de 10 500 euros, mais celui-ci est absorbé par le bonus écologique de 6 000 euros et la prime à la conversion de 2 500 euros, qui impose donc la mise en rebut d’un ancien véhicule.

Pour pouvoir bénéficier de la prime à la conversion, il faut mettre à la casse un vieux véhicule diesel ou essence. L’ancien véhicule mis au rebut doit être une voiture ou une camionnette dont le poids total autorisé en charge n’excède pas 3,5 tonnes. La date de la première immatriculation de ce véhicule doit être avant 2011 pour les diesels et avant 2006 pour les essences.

Le véhicule doit en outre appartenir au bénéficiaire depuis au moins un an. Et pour finir, le revenu fiscal de référence par part indiqué sur l’avis d’imposition de vos revenus de l’année précédente doit être inférieur ou égal à 13 489 euros. Les conditions sont donc nombreuses et, finalement, peu de clients seront concernés.

PEUGEOT_e208_TESTDRIVE_0919TC-485

Combien vous coûtera l’offre LLD de la Peugeot e-208

Sur deux ans de location, votre Peugeot e-208 vous coûtera 5 450 euros. Peugeot affiche sa voiture à partir de 34 550 euros sur son site, bonus écologique de 6 000 euros et prime à la conversion de 2 500 euros non déduits. Cela nous donne, au final, un modèle affiché au prix catalogue à 26 050 euros avec toutes les aides retirées. Et si le bonus est valable pour tout le monde, comme énoncé plus haut, ce n’est pas le cas de la prime à la conversion.

En partant de ce prix-là, vous paierez donc, sur deux ans, 20,9 % du prix de votre voiture. C’est relativement correct si on part du principe qu’une décote sur deux ans pour ce type de voiture se situe entre 20 et 25 %. L’offre n’étant pas une LOA, il n’y a pas d’option de rachat du véhicule. Il faudra obligatoirement le rendre à la fin de la location.

Attention aux frais de remise en état, toujours chers au moment de la restitution. Nous vous conseillons de le faire avant chez un carrossier, cela vous coûtera moins cher qu’en concession. Si vous reprenez un véhicule chez votre concessionnaire après votre LLD, il sera aussi un peu moins regardant sur les frais de remise en état.

PEUGEOT_e208_TESTDRIVE_0919TC-402
Cette belle version en finition « GT » n’est pas concernée par cette offre de financement à 150 €/mois.

Quels sont les avantages de l’offre LLD de la Peugeot e-208

Une voiture électrique pour « seulement » 150 euros par mois, c’est effectivement une bonne affaire, surtout qu’à l’achat, même avec les aides, certains modèles arrivent difficilement à atteindre le prix de leur équivalence thermique. La firme au lion met aussi en avant le prix des carburants, très élevés en ce moment, en annonçant que le plein en électron d’une e-208 ne coûte que 8 euros. Une formulation assez maladroite, mais pas forcément fausse non plus, tout dépendra où et comment vous rechargerez votre voiture.

À la maison sur une prise classique, effectivement cela coûtera moins de 10 euros. Ce sera moins le cas sur une borne Ionity où il faudra compter plus du double, si ce n’est plus, mais aussi beaucoup moins de temps pour faire le plein. Tout dépendra de votre usage, encore une fois.

Quels sont les inconvénients de l’offre LLD de la Peugeot e-208

Des inconvénients, il y en a quelques-uns, et notamment l’offre en elle-même qui est conditionnée à la prime à la conversion et qui exclut d’emblée pas mal de monde. En matière d’équipements, comme énoncé plus haut, c’est loin d’être la panacée, puisque la voiture ne dispose pas de jantes en alliage, pas de radars de stationnement, pas de système d’instrumentation numérique et pas de GPS embarqué.

Le kilométrage prescrit en deux ans est faible avec 500 km par mois, soit 12 000 kilomètres sur la durée de location. Cela pourra convenir à la majorité des clients qui utiliseront la voiture pour se rendre au travail, mais cela ne laisse pas beaucoup de marge pour les longs trajets. La Peugeot e-208 a bon appétit en électrons sur autoroute, l’autonomie sur ce type de parcours n’excède malheureusement pas les 210 kilomètres, ce qui est globalement assez peu pour une voiture électrique, même une citadine.

Comme il s’agit d’une offre sur deux ans et qu’un véhicule électrique réclame moins d’entretien qu’un modèle thermique, Peugeot n’inclut pas l’entretien dans son financement. Notons également que, par rapport à l’offre du début d’année, il y a eu une petite inflation des prix, puisque la e-208 de base, une fois toutes les aides retirées, débutait à partir de 24 590 euros au lieu de 26 050 euros aujourd’hui. Mais Peugeot pratiquait une remise de 1 500 euros sur son modèle à l’époque, chose qui ne semble pas être le cas pour cette offre.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles