Peugeot 308 électrique, Tesla Model 3 et MG4 : quand Peugeot s’essaye à la comédie tarifaire

Un prix qui fait grincer des dents

 

La 308 électrique : Peugeot nous fait-il une mauvaise blague tarifaire ? Carlos Tavares, PDG de Stellantis, a récemment déclaré que le groupe n'a pas besoin de s'inquiéter de la concurrence de Tesla. Pourtant, il devrait.

Peugeot e-308 // Source : Peugeot

La nouvelle Peugeot 2008 électrique vient d’être annoncée, avec une autonomie supérieure et de nombreux changements à l’intérieur. Cependant, les regards se tournent aussi vers la Peugeot 308 électrique dont le tarif, disons-le, prête à sourire. Mais, pas forcément pour les bonnes raisons.

Carlos Tavares, PDG de Stellantis, a récemment déclaré que le groupe n’a pas besoin de s’inquiéter de la concurrence de Tesla, car ses prix sont bien inférieurs. Malheureusement pour lui, cette affirmation ne semble pas entièrement exacte. Numerama Vroom a révélé que, pour plusieurs finitions des voitures du groupe européen, les prix sont en réalité supérieurs à ceux de Tesla. Alors, on rit, ou on pleure ?

Comparons à la Model 3, la MG4 et le Model Y

Prenons l’exemple de la Peugeot 308 électrique, que l’on compare à la Tesla Model 3 Propulsion, la MG4 Luxury ou encore le Tesla Model Y Propulsion, 4 véhicules 100 % électriques.

ModèlePeugeot e-308Tesla Model 3 PropulsionTesla Model Y PropulsionMG4 Luxury
Puissance115 kW (154 ch)200 kW (270 ch)203 kW (276 ch)150 kW (204 ch)
0-100 km/h10,5 sec.6,1 sec.6,9 sec.7,7 sec.
Vitesse max.225 km/h225 km/h217 km/h160 km/h
Autonomie (WLTP)410 km491 km455 km435 km
Taille batterie 52 kWh62 kWh62 kWh64 kWh
Puissance de charge11 kW / 100 kW11 kW / 170 kW11 kW / 170 kW11 kW / 135 kW
Volume de stockage361 litres495 litres + 50 litres (frunk)854 litres + 115 litres (frunk)363 litres
Prix48 000 euros41 990 euros45 990 euros33 990 euros
Prix bonus compris48 000 euros36 990 euros40 990 euros28 990 euros

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : la 308 électrique a un prix, pour le moins, absurde. Avec un tarif de lancement fixé à 48 000 euros pour une finition sur-équipée First Edition, elle n’est même pas éligible au bonus écologique de 5 000 euros (47 000 euros TTC maximum).

Et là, on atteint le sommet de la mesquinerie : si vous achetez la voiture directement sur le store Internet Peugeot, le prix est « ristourné » à 47 040 euros. 40 euros de trop pour être éligible au bonus écologique. On ne sait pas si on doit applaudir l’audace ou s’indigner de ce tour de passe-passe !

On se doute toutefois qu’une petite négociation avec le concessionnaire permettra de faire passer la voiture sous le plafond du bonus écologique. Surtout qu’en LOA, la e-308 est bien éligible au bonus, avec un tarif officiel de 45 550 euros.

Peugeot e-308 // Source : Peugeot

En comparant les fiches techniques des quatre voitures, rien ne justifie un tel tarif. Face aux constructeurs américain (Tesla) et chinois (MG), la stratégie de Peugeot semble plus adaptée à un numéro de cirque qu’à un plan de conquête du marché automobile.

La commercialisation de la Peugeot e-308 nous permet d’avoir quelques informations supplémentaires. L’autonomie est annoncée à 410 km sur le cycle WLTP, avec une consommation mixte théorique de 15,1 kWh (en prenant en compte les pertes liées à la recharge). Le 0 à 100 km/h est effectué en 10,5 secondes, et le 1000 m départ arrêté en 32,3 secondes. Cet exercice est pénalisé par la vitesse maximale, limitée à 170 km/h.

Alors, à se demander sérieusement si Peugeot cherche vraiment à vendre sa 308 électrique ou si l’objectif est de se faire un nom dans le monde du stand-up. En tout cas, cette stratégie tarifaire a le mérite de nous faire sourire, même si c’est un sourire jaune.


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).

Les derniers articles