Samsung est lui aussi pessimiste quant à la résorption rapide des pénuries

Mais (un peu) moins pessimiste qu'Intel quand même

 

Après Intel, Nvidia, et bien d'autres, Samsung prédit lui aussi une date présumé pour un début de retour à la normale en plein contexte de pénuries de semi-conducteurs. D'après le géant coréen, le manque de composants se ferait encore sentir pendant une année complète.

Des puces Samsung Exynos

Des puces Samsung Exynos, pour illustration // Source : Frandroid

Cela ne vous aura certainement pas échappé : le monde de la tech traverse depuis près d’un an et demi une pénurie globale de composants. Processeurs, cartes graphiques, stockage, mémoire flash, SoC, contrôleurs… tout est difficile à trouver, les prix grimpent et certains produits électroniques sont en rupture de stock perpétuelle. Dans ce contexte, les fabricants y vont tous de leur prédiction quant à un début de retour à la normale.

Ce sont cette semaine les estimations de Samsung qui nous intéressent. La firme considère que les approvisionnements limités en composants pourraient perdurer jusqu’au second semestre 2022. En d’autres termes, une année supplémentaire de pénurie globalisée de semi-conducteurs serait devant nous. Pour rappel, Intel se montrait récemment encore plus pessimiste, estimant que cette crise mondiale pourrait continuer jusqu’en 2023.

Encore une grosse année de pénuries selon Samsung

D’après les sources de The Elec, la question des pénuries aurait été abordée par le président de Samsung Mobile lors d’un meeting, le 10 novembre dernier, avec les cadres de plus de trente de ses principaux sous-traitants en composants pour smartphones. On apprend, sans surprise, que Samsung ne serait actuellement pas en mesure de produire autant de smartphones qu’il voudrait… et la division mobile du géant coréen se préparerait à devoir faire face à cette situation tout au long de 2022.

Packshot du Samsung Galaxy S21 FE 5G

Ici le Samsung Galaxy S21 FE 5G, repoussé à plusieurs reprises suite aux pénuries de composants // Source : Samsung

Android Authority relaie néanmoins que Samsung aurait déjà pris des dispositions pour réduire l’impact de ces pénuries sur sa production. La firme entend notamment user de son poids dans l’industrie pour obtenir des contrats annuels avec des fonderies de puces, et ainsi se sécuriser une plus large part de leur production. On apprend par ailleurs que le groupe aurait prévu de stocker désormais jusqu’à quatre semaines d’approvisionnement en puces au lieu de deux semaines actuellement.

Pour rappel, Samsung n’a pas été épargné par les conséquences des pénuries en 2021. La marque a par exemple été contrainte de reporter à plusieurs reprises le lancement de son Galaxy S21 FE. À cette heure, l’appareil n’est toujours pas disponible et pourrait être commercialisé sur certains marchés seulement, faute d’une production suffisante.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles