Samsung ne réitèrerait pas l’erreur faite avec les Galaxy S22

Faire une croix pour être plus carré et que tout tourne bien rond

 

D'après de nouvelles informations en provenance de Corée, Samsung serait en train de monter une équipe qui aurait la tâche titanesque de concevoir une puce maison capable de faire oublier l'Exynos. Et pour y arriver, Samsung serait même prêt à faire quelques sacrifices.

Samsung Galaxy S22 Plus
Le Samsung Galaxy S22 Plus // Source : Robin Wycke – Frandroid

Alors que les rumeurs commençaient à s’accumuler du côté de Samsung avec l’arrivée possible d’une nouvelle puce exclusive aux smartphones Galaxy d’ici à 2025 pour remplacer les Exynos, la cadence semble déjà s’accélérer pour éviter de réitérer ce qui a pu faire défaut à la dernière série Galaxy S22. Selon de nouvelles informations, la firme s’apprêterait à mettre en place une « Dream Team » chargée de commencer à travailler sur le sujet.

Vers une disparition pure et simple des puces Samsung ?

L’information nous vient de SamMobile et nous apprend que Samsung aurait décidé de porter toute son attention en interne vers sa future puce maison. À tel point que la firme coréenne aurait décidé de complètement arrêter la production de ses puces Exynos, généralement destinée à ses propres smartphones, pour 2023 et 2024. Cela provoquerait donc leur disparition pure et simple des futurs Galaxy S23 et Galaxy S24 qui devront donc aller se fournir ailleurs.

Selon leur source, Samsung mettrait à contribution dès juillet une équipe composée de 1000 personnes dont la tâche consistera à lancer cette nouvelle puce qui devrait aider le constructeur à rester pertinent face à des marques qui ont déjà elles-mêmes commencé leur transition vers un SoC développé en interne plutôt que d’aller se fournir chez un tiers. Cette équipe portant le nom de « Dream Platform One Team » aurait déjà commencé les travaux préparatoires sous la direction de TM Roh, responsable de la division mobile de Samsung et de Park Yong-in, responsable de la division LSI de Samsung.

Un changement de fournisseur à prévoir

Cette nouvelle puce devrait rester exclusive aux futurs smartphones Galaxy. En attendant leur arrivée, il est donc fort probable que Samsung décide de ne plus inclure que des puces Snapdragon dans ses prochains smartphones. On pourrait donc voir à l’avenir un S23 arriver équipé exclusivement du dernier processeur de Qualcomm, qui sera probablement le Snapdragon 8 Gen 2.

Pour l’instant, les consommateurs européens étaient privés des puces Qualcomm qui équipaient pourtant les appareils Samsung vendus sur le territoire américain. Les différences de puissance et de gestion de la chaleur observées par rapport aux Exynos ne posent donc pas problème outre-Atlantique.

D’ici quelques années, la nouvelle puce maison de Samsung pourrait remplacer les puces Snapdragon sur tous les marchés si elle parvient à offrir des performances suffisantes. C’est un défi que va devoir relever l’entreprise d’ici deux ans, car à défaut cette nouvelle puce ne sera qu’une énième alternative moins puissante produite par Samsung.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles