Galaxy S23 FE : Samsung ferait un choix radical qui devrait déplaire à beaucoup

 

Selon les informations glanées par SamMobile, le Galaxy S23 FE serait attendu au quatrième trimestre 2023… avec un processeur Exynos 2200 en son coeur. Soit la même puce que le Galaxy S22, décevant en la matière.

Source : Frandroid – Anthony Wonner et Chloé Pertuis

Après avoir fait l’impasse sur le Galaxy S22 FE en 2022, la gamme Fan Edition des Galaxy S pourrait faire son grand retour en 2023. C’est en tout cas ce vers quoi pointent les rumeurs, qui se sont multipliées ces derniers mois. SamMobile en remet une couche avec des informations exclusives et ô combien intéressantes.

Selon le média, le Galaxy S23 FE devrait être lancé dans le courant du quatrième trimestre. Le géant coréen pourrait être tenté de le commercialiser juste avant les fêtes de Noël. Mais ce timing poserait clairement question : la nouvelle génération de Galaxy S est attendue à chaque mois de février. Attention à ne pas planifier des sorties trop proches.

Un SoC décevant au menu ?

Rappelez-vous : le Galaxy S21 FE avait été introduit en janvier 2022… soit un mois avant l’arrivée du Galaxy S22. Pas sûr que cela ait aidé à clarifier la gamme et booster les ventes de chaque modèle. Mais l’élément le plus croustillant n’est autre que le choix du processeur : Samsung opterait pour une puce Exynos 2200 pour tous les marchés, USA compris.

Ce SoC est celui qui propulse le Galaxy S22. Problème : il ne nous avait clairement pas convaincus, malgré la présence d’un GPU AMD pour la toute première fois de l’histoire des Exynos. Chauffe rapide et intense, performances graphiques en retrait, autonomie faible : ce processeur ne jouait clairement pas en la faveur du téléphone.

Prudence

On est donc dans notre droit d’émettre de sérieuses réserves quant au choix d’un tel composant. Certes, l’offre Fan Edition vise à faire de petits compromis pour tirer son prix vers le bas, tout en proposant une expérience haut de gamme. Mais un Exynos 2200 pourrait tout simplement plomber l’expérience, et donc le téléphone.

Il faut toutefois prendre quelques pincettes face à ces bruits de couloir. SamMobile ne cite en effet pas sa source explicitement, et appelle lui aussi à la prudence. Il faut désormais espérer que Samsung se rabatte sur un autre modèle de processeur : pourquoi pas un Snapdragon 8+ Gen 1, bien plus convaincant sur le papier et en pratique.