On a pu essayer la Galaxy Ring, la première bague connectée de Samsung

 

On a eu l'occasion de prendre en main et d'enfiler au doigt la Galaxy Ring, la première bague connectée de Samsung. Voici notre premier avis.

La Samsung Galaxy Ring en version argent mat
La Samsung Galaxy Ring en version argent mat // Source : Geoffroy Husson – Frandroid

Ça y est, après des années de rumeur, des mois de teasing et plusieurs expositions sous cloche, Samsung a finalement annoncé le lancement de sa première bague connectée de santé, la Samsung Galaxy Ring. En amont de la conférence Galaxy Unpacked, on a eu l’occasion de la prendre en main, de la porter et de découvrir ses entrailles. Voici donc notre premier avis sur la bague connectée de Samsung.

La prise en main en vidéo

Un design sobre, mais avec de bonnes idées

On connaissait déjà le design de la Galaxy Ring depuis sa présentation en janvier dernier, sous forme de teaser et, plus encore, depuis qu’elle a été montrée lors du Mobile World Congress de Barcelone. Cependant, jusqu’à présent, il était impossible de l’enfiler au doigt et de se rendre compte de son poids, de son format ou de son confort.

En l’occurrence, Samsung a choisi un format concave pour son anneau de santé, avec des bords plus épais que le centre de la bague. De quoi nettement se distinguer de ce que peuvent proposer ses principaux concurrents sur le marché des anneaux de santé, à commencer par l’Oura Ring 3 avec son format de bague classique, aux bords arrondis.

La Samsung Galaxy Ring
La Samsung Galaxy Ring // Source : Geoffroy Husson – Frandroid

Il en résulte une bague qui s’avère relativement épaisse lors de la prise en main, non pas au centre, mais sur les bordures. C’est certes un choix de design et de goûts personnels, mais, dans mon cas, je dois confesser que j’ai trouvé ce choix esthétique légèrement disgracieux.

Bien évidemment, avec un poids compris entre 2,3 et 3 grammes, la bague se fait rapidement oublier au doigt, à condition d’avoir l’habitude de ce type de bijou, mais les bords larges peuvent la rendre particulièrement visible, avec un manque de continuité entre le doigt et l’anneau en lui-même.

Du côté des coloris, Samsung propose ici trois teintes : noir mat, argent mat et doré brillant. Cela laisse le choix aux utilisateurs quant à la teinte qui leur plaira le plus. Dans mon cas, j’ai été particulièrement séduit par le doré brillant et l’argent mat — qui change des versions argent brillant de la concurrence, avec plus de caractère.

En revanche, la teinte noir mat m’a paru un peu fade, avec un look qui rend finalement assez plastique et assez semblable à celui des modèles proposés dans le baguier.

La barre pour s'assurer que la Galaxy Ring est bien positionnée
La barre pour s’assurer que la Galaxy Ring est bien positionnée // Source : Geoffroy Husson – Frandroid

Dernier point notable pour le design de la Galaxy Ring, la petite barre présente sur l’anneau. Il s’agit ici d’une excellente idée de la part du constructeur qui vient, à l’aide d’un simple élément de design, indiquer comment positionner sa bague sur le doigt. Rappelons que, pour proposer des mesures fiables, les capteurs doivent être positionnés là où la peau est la plus fine sur le doigt, c’est-à-dire du côté de la paume.

Or, la bague étant complètement ronde, il n’est pas évident de savoir si les capteurs sont bien positionnés. C’est là qu’intervient cette petite barre en relief qui vous permet, simplement au toucher, de savoir si elle est bien positionnée à l’intérieur de la main. Elle va également servir à vérifier que vous positionnez correctement l’anneau dans son boîtier de recharge.

Un boîtier de recharge avec batterie intégrée

Pour recharger la Galaxy Ring, pas de station de charge fixe, mais, comme pour des écouteurs sans fil, un étui transportable qui dispose de sa propre batterie intégrée. Il peut se charger en USB-C comme sans fil par induction, à l’aide du protocole Qi — et donc compatible avec la charge sans fil inversée sur les smartphones compatibles, dont ceux de Samsung.

Le boîtier de charge de la Samsung Galaxy Ring
Le boîtier de charge de la Samsung Galaxy Ring // Source : Geoffroy Husson – Frandroid

Concrètement, on a affaire à un boîtier semi-transparent, qui n’est pas sans rappeler celui des écouteurs sans fil de Nothing par exemple. Le boîtier allie des teintes blanches et transparentes pour un rendu plutôt cohérent. Néanmoins, il s’agit d’un simple étui en plastique et cela se ressent. On aurait aimé l’utilisation de matériaux plus nobles pour un tel bijou, même si l’utilisation de métal aurait compromis la charge sans fil et que le verre aurait accru sa fragilité.

Un baguier pour trouver bague à son doigt

L’une des principales questions qui se posaient avant même le lancement de la Galaxy Ring était celle des tailles proposées. Comme prévu, neuf formats sont au programme pour l’anneau connecté de Samsung. Et pour trouver le format idéal pour chaque utilisateur, le constructeur commercialisera bel et bien un baguier faisant office de sizing kit — kit de taille.

Le kit de tailles de la Samsung Galaxy Ring
Le kit de tailles de la Samsung Galaxy Ring // Source : Geoffroy Husson – Frandroid

Concrètement, il s’agit d’une petite boîte comprenant des versions tout en plastique des neuf tailles de Galaxy Ring proposées par Samsung. Une fois le kit commandé et les tailles essayées, les utilisateurs pourront alors passer commande pour la bague en tant que telle et Samsung indique que le baguier sera alors remboursé au moment de l’achat de la Galaxy Ring en elle-même.

Une Galaxy Ring en plastique pour essayer les tailles
Une Galaxy Ring en plastique pour essayer les tailles // Source : Geoffroy Husson – Frandroid

Bien évidemment, pour les utilisateurs qui connaissent déjà leur taille — il convient de noter qu’il s’agit de tailles américaines — ou qui ont déjà pu essayer les différents modèles en plastique en magasin par exemple, il ne sera pas nécessaire de passer par l’étape de la commande du kit.

Des mesures de santé classique, mais de belles promesses

La Galaxy Ring est bardée de capteurs de santé. Logique, c’est avant tout ce qu’on demande à une bague connectée. À l’occasion de la session de prise en main organisée par Samsung, j’ai eu l’occasion de découvrir les différents capteurs alignés selon les différentes tailles d’anneaux proposées.

Les composants de la Samsung Galaxy Ring
Les composants de la Samsung Galaxy Ring // Source : Geoffroy Husson – Frandroid

Dans l’absolu, la bague est en mesure d’analyser la fréquence cardiaque en continu, le taux d’oxygène dans le sang, les mouvements et la température de la peau. En fonction de ces quatre mesures, d’autres vont ensuite être calculées, comme l’intensité de l’effort, votre niveau de stress ou la qualité du sommeil.

Bref, on a ici des données comparables à la plupart des bagues proposées sur le marché. Cependant, la Galaxy Ring ne va pas aussi loin que les montres connectées Samsung : pas d’électrocardiogramme, pas de mesure de la tension, pas de mesure de la composition corporelle. En cela, elle ne saura donc pas remplacer totalement une montre connectée.

La Samsung Galaxy Ring
La Samsung Galaxy Ring // Source : Geoffroy Husson – Frandroid

En revanche, un point qui tend à rassurer est le positionnement des différents capteurs. La Galaxy Ring semble s’aligner sur la configuration de l’Oura Ring 3 avec deux capteurs pour la mesure de la fréquence cardiaque et un autre, positionné entre les deux, pour la mesure du taux d’oxygène dans le sang. Cette configuration sourit à Oura qui parvient sans peine à proposer les bagues avec les mesures les plus fiables du marché. Gageons que les données de la Galaxy Ring seront tout aussi fiables.

Un prix qui pique

Reste néanmoins le souci épineux du prix de la Galaxy Ring. Pour sa toute première bague connectée, Samsung y va particulièrement fort, en annonçant un tarif de lancement de 449 euros. À titre de comparaison, l’Oura Ring 3 est quant à elle proposée à partir de 319 euros et la plupart des autres modèles sont affichés entre 120 — pour la bague de Newgen Medicals — et 379 euros — pour l’Ultrahuman Ring Air.

Pour un nouveau venu sur ce marché, Samsung devra donc jouer sur son image de marque pour convaincre les consommateurs de passer à la caisse. Surtout que la Galaxy Ring propose finalement des fonctions identiques à celles des autres modèles. On aurait pu espérer l’intégration du paiement sans contact via Samsung Wallet, ce n’est malheureusement pas le cas.

Le boîtier de charge de la Samsung Galaxy Ring
Le boîtier de charge de la Samsung Galaxy Ring // Source : Geoffroy Husson – Frandroid

Surtout que l’achat d’une bague connectée n’a rien de semblable à celui d’un smartphone ou d’une montre. Ici, les utilisateurs ne pourront pas être estomaqués par les performances, la qualité photo ou la qualité de l’écran. il s’agit finalement d’un petit bout de métal qui va se contenter de mesurer vos données de santé. Bref, rien qui ne puisse inciter à l’achat impulsif et le tarif de 449 euros pourrait être rédhibitoire pour ce type de commande spontanée.

Finalement, c’est surtout sur la précision des mesures que se jouera l’avenir de la Galaxy Ring. On a eu l’occasion de le voir à travers les tests de nombreuses bagues connectées ces derniers mois : ce type de dispositif est rarement aussi précis qu’une montre, notamment pour le suivi sportif. Si Samsung parvient à convaincre que sa bague est plus fiable que les autres, le constructeur coréen pourrait alors tirer son épingle du jeu.

La Samsung Galaxy Ring en version dorée brillante
La Samsung Galaxy Ring en version dorée brillante // Source : Geoffroy Husson – Frandroid

Reste un point particulièrement sensible : la nécessité de payer, ou non, un abonnement. Pour justifier le tarif haut de gamme de sa bague, Samsung précise qu’aucun abonnement n’est requis — sous-entendu, contrairement à Oura qui facture un abonnement mensuel de six euros. Or, pour profiter de tous les scores et conseils proposés par Samsung Health, il faudra passer par Galaxy AI.

Le même Galaxy AI dont Samsung précisait en mai dernier qu’il sera « fourni gratuitement jusqu’à la fin 2025 sur les appareils Samsung Galaxy compatibles ». On espère simplement ne pas se réveiller avec la gueule de bois au 1er janvier 2026 avec un abonnement supplémentaire sur le dos

Prix et disponibilité de la Samsung Galaxy Ring

La Samsung Galaxy Ring sera disponible à compter du 24 juillet prochain. Elle sera proposée en trois coloris — argent mat, noir mat et doré brillant — et en neuf tailles, de l’US 5 à l’US 13.

La bague connectée de Samsung est affichée au prix de 449 euros.