Affaibli, Samsung reste toujours le roi des smartphones en Europe

La France ne fait pas exception

 

Samsung, comme tous les constructeurs de smartphones, a beaucoup souffert pendant la crise du Covid-19. En Europe, cependant, la marque reste largement devant ses concurrents en termes de ventes. Dans le même temps, Xiaomi et Oppo connaissent une grosse progression.

Samsung Galaxy A51

Le Samsung Galaxy A51 // Source : Frandroid

La crise de Covid-19 a évidemment fait du mal au marché des smartphones. Or, ce secteur est dominé par Samsung, couronné à la place de leader depuis de longues années. Et bien que son royaume se retrouve ébranlé et effrité, l’Europe reste une place forte pour le géant sud-coréen. Sur le Vieux Continent, il est encore bien installé sur son trône.

Comme l’indique le cabinet Counterpoint Research, au deuxième trimestre de l’année 2020, Samsung s’est arrogé 35 % des parts de marché sur les ventes de smartphones en Europe, contre 36 % à la même période de 2019. L’entreprise fait donc moins bien, mais la baisse enregistrée n’a rien d’alarmant pour le moment. D’autant plus que le constructeur maintient une avance confortable sur Apple (17 %) et Huawei (16 %) qui complètent ce podium.

Samsung toujours bien devant en Europe

Samsung souffre un peu, mais reste largement devant en Europe // Source : Counterpoint

Ainsi, même si sa position de leader du marché mondial a été contestée par Huawei, Samsung enregistre toujours de belles performances en Europe.

La France n’échappe pas à la tendance

En France notamment, Samsung enregistre 34 % de parts de marché sur le deuxième trimestre de 2020, toujours avec une avance confortable sur Apple (26 %) et Huawei (15 %). Le contexte reste toutefois très morose puisque le secteur des smartphones dans l’Hexagone a quand même régressé de 25 % par rapport à l’année dernière.

Marché européen des smartphones pendant la pandémie

En Europe et en France, le marché des smartphones a bien souffert // Source : Counterpoint

Plus globalement, Counterpoint explique que la période d’avril a été la plus mauvaise puisqu’il s’agissait du premier mois complet de confinement. En mai, le déconfinement progressif a permis une relance non négligeable des ventes, confortée ensuite sur juin. Cette éclaircie n’a cependant pas suffi à rééquilibrer la balance.

« Samsung continue de dominer le marché. Cela est dû à son portefeuille diversifié et à ses nouvelles lignes de produits qui répondent aux exigences de toutes les catégories de prix », estime l’un des spécialistes du cabinet d’analyses. Et d’ajouter qu’Apple a pu compter sur l’iPhone SE 2020 et la popularité de sa gamme d’iPhone 11 pour rester à flots.

Xiaomi et Oppo en plein boom

Par ailleurs, même si Huawei n’est pas dans une bonne dynamique en Europe à cause l’embargo américain, d’autres marques chinoises comme Xiaomi et Oppo ont enregistré de fortes croissances respectives « de 55 % et 41 % par rapport à l’année précédente, même pendant la pandémie. Avec leurs spécifications attrayantes à des prix abordables, ils ont réussi à courtiser certains utilisateurs potentiels de Huawei pour gagner des parts à ses dépens ».

Pour l’instant, ces deux marques restent assez loin du trio de tête.

Depuis mai 2019, Huawei fait face à une véritable crise dans le domaine des smartphones en ne pouvait plus profiter des services Google. Si l’affaire américaine est déjà compliquée en soi, le constructeur fait face…
Lire la suite

Les derniers articles

  • PS Now : les jeux ajoutés en décembre 2020

    Sony

    PS Now : les jeux ajoutés en décembre 2020

    01 décembre 202001/12/2020 • 19:05