Test de la Sennheiser Ambeo Soundbar Mini : le Dolby Atmos en grand

Barres de son • 2023

Nouvelle venue dans la gamme de barres de son Sennheiser, l'Ambeo Soundbar Mini se veut plus compacte et moins chère, sans pour autant sacrifier la qualité sonore. Alors, pari tenu ? C'est ce qu'on va voir dans ce test.

Test Sennheiser Soundbar Ambeo Mini
 

Sennheiser n’est pas la première marque à laquelle on pense au moment de s’équiper d’une barre de son pour le home-cinéma. Et pour cause, le fabricant allemand est surtout connu pour ses casques audio et ses microphones, qui font le régal des audiophiles et des musiciens depuis des décennies. Pourtant, le fabricant possède un savoir-faire indéniable dans la mise au point de transducteurs et son expertise des microphones le qualifie pour réaliser des calibrations acoustiques précises, indispensables pour créer une scène sonore enveloppante à partir d’une barre de son. C’est précisément ce qui fait toute la qualité de la Sennheiser Ambeo Soundbar Mini au moment de jouer des programmes en Dolby Atmos ou en stéréo.

Sennheiser Ambeo Soundbar Mini Fiche technique

Modèle Sennheiser Ambeo Soundbar Mini
Dimensions 70 cm x 10 cm x 6,5 cm
Puissance 250 watts
Audio spatial Dolby Atmos
Nombre de ports HDMI 1
HDMI e-ARC Oui
Wifi Oui
Caisson de basse Intégré
Enceintes arrières Émulé
Fiche produit

La barre de son testée a été prêtée par le constructeur.

Sennheiser Ambeo Soundbar Mini Design

Gabarit mis à part, l’Ambeo Mini ressemble comme deux gouttes d’eau à l’Ambeo Plus. Elle prend facilement place sur un meuble TV ou une table basse, avec seulement 80 cm de largeur pour 13 cm de hauteur et 21 de profondeur. Au premier coup d’œil, l’impression de qualité est manifeste, tant dans le dessin des lignes galbées que dans l’emploi de plastiques et de tissu de qualité. À la fois sobre et sophistiquée, cette barre devrait se conjuguer avec la plupart des décorations intérieures.

Test Sennheiser Soundbar Ambeo Mini
Les bords de l’enceinte sont arrondis et évasés // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

La face supérieure accueille de multiples commandes tactiles pour réveiller l’enceinte, ajuster le volume, changer d’entrée ou couper le microphone de l’assistant vocal. Lorsqu’un programme en Dolby Atmos est joué, un logo s’allume sur le dessus de l’enceinte. Petit raffinement, sa présence est insoupçonnable lorsqu’il est éteint.

Design interne de l’Ambeo Mini

L’agencement interne de la Sennheiser Ambeo Soundbar Mini est réalisé avec soin, les haut-parleurs installés dans des volumes hermétiques remplis de mousse acoustique. Six transducteurs sont installés dans l’enceinte : deux pour la reproduction des fréquences basses et moyennes, et quatre pour les plus hautes fréquences. Les deux premiers sont des modèles à membrane en cellulose de 10 cm de diamètre, orientés vers le haut.

Test Sennheiser Soundbar Ambeo Mini
Chaque transducteur est installé dans un volume hermétique pour éviter toute perturbation acoustique // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Ils diffusent le son vers le sommet de l’enceinte qui sert de déflecteur et dérive les ondes tout autour de la barre. Les quatre transducteurs secondaires sont des large-bande à membrane en cellulose de 4 cm de diamètre, orientés vers l’auditeur et vers les côtés. Un coup d’œil aux aimants permet de découvrir de grosses ferrites, plutôt rassurantes, car, sur le papier, synonyme de son rigoureux. Le choix du cellulose semble aussi judicieux, dès lors que ce matériau aux propriétés amortissantes élevées délivre généralement un son doux. Évoquons la charge enfin, pas de bass-reflex, ni de radiateurs passifs pour étendre la réponse dans le grave, mais une charge close qui minimise le temps de réponse des transducteurs.

Test Sennheiser Soundbar Ambeo Mini
Un transducteur de 40 mm latéral de l’Ambeo Mini // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Ainsi mis en œuvre, les transducteurs couvrent selon le fabricant une large plage de fréquences, de 43 Hz à 20 kHz avec une variation de seulement 3 dB. En pratique, mes mesures révèlent des chiffres quelque peu différents. On y reviendra.

La télécommande de l’Ambeo Soundbar Mini

La barre Sennheiser Ambeo Soundbar Mini est livrée avec une télécommande de qualité, avec des boutons en silicone adhérent et même une paire de patins intégrés qui évite qu’elle ne fasse trop de bruit ou ne glisse lorsqu’on la pose. Il s’agit d’un modèle IR à faisceau large qui n’oblige pas à viser la barre pour la commander.

Test Sennheiser Soundbar Ambeo Mini
La télécommande de l’Ambeo Soundbar Mini // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Cette télécommande permet d’accéder à de nombreux profils d’écoute (Ambeo, Movie, Music…), ainsi qu’aux modes Nuit (compression dynamique) ou Voix (2 niveaux de renforcement).

Sennheiser Ambeo Soundbar Mini Connectique

Mini connectique pour l’Ambeo Mini, puisque la seule prise d’entrée est un connecteur HDMI ARC/eARC à connecter à celui d’un téléviseur ou d’un vidéoprojecteur. Il n’est donc pas possible de connecteur une source HDMI directement à cette barre. Pour rappel, le retour audio ARC des téléviseurs d’ancienne génération ne permet que la transmission des pistes Dolby et DTS 5.1 classiques. Pour profiter du Dolby Atmos ou du DTS:X, il faudra impérativement utiliser un téléviseur avec prise HDMI eARC. Un port USB 5V/1A est également présent.

Test Sennheiser Soundbar Ambeo Mini
L’entrée HDMI est compatible avec le retour audio eARC/ARC // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

La connectivité sans fil de la barre comprend des récepteurs Bluetooth et Wi-Fi pour l’écoute musicale et le contrôle avec l’app Sennheiser Smart Control.

Mise en œuvre et consommation électrique

L’installation de la barre Sennheiser Ambeo Soundbar Mini s’effectue avec l’app Sennheiser Smart Control, qui permet à l’enceinte de se connecter au réseau Wi-Fi et à Internet. Une fois la connexion établie, l’application propose de réaliser une calibration acoustique, absolument indispensable au bon fonctionnement de la barre. L’enceinte émet alors une série de sons qu’elle mesure avec ses quatre microphones.

La consommation en veille réseau de la barre s’établit à 3 W, un peu plus que les enceintes les plus économes du marché ; l’Apple HomePod 2 n’avale par exemple qu’un petit Watt.

Consommation électrique
En veille réseau3 W
Active (sans son)6 W
Volume à 25 %9 W
Volume à 50 %11 W
Volume à 75 %26 W
Volume à 100 %38 W

Sennheiser Ambeo Soundbar Mini Fonctionnalités

L’atout de la Sennheiser Ambeo Soundbar Mini, c’est précisément la technologie de spatialisation Ambeo, développée conjointement avec l’institut Fraunhoffer, auquel on doit notamment le format MP3 et le nouveau codec multicanal Bluetooth LE LC3. La technologie Ambeo permet de créer un son tridimensionnel, non seulement à partir des programmes en Dolby Atmos et DTS:X, mais également à partir de n’importe quel flux audio conventionnel (stéréo, 5.1, etc.). Le principe est connu et repose sur une modification par traitement numérique de la phase (le sens) des hautes fréquences, afin de tromper l’oreille et lui donner l’impression que le son ne provient pas de l’avant, mais des côtés ou de derrière soi. Et Sennheiser maîtrise très bien cette technique.

Des réglages exhaustifs

Plusieurs profils Ambeo sont intégrés à l’app — Adaptative, Musique, Cinéma, Nouvelles, Neutre et Sport — chacun possédant une signature sonore et spatiale bien particulière. Le mode Adaptative est le plus polyvalent et, comme son nom l’indique, adapte balance et ambiance en fonction du programme audio lu. Pour chacun de ces profils, l’utilisateur peut choisir entre trois niveaux d’intensité et même ajuster le niveau des fréquences graves (Fondation), bas-médium (Bas-Médiums), médium (Clarté) et aiguës (Brillance), selon une amplitude de plus ou moins 10 dB. Autant dire que les possibilités de personnalisation sont exceptionnelles.

Le niveau du canal central peut aussi être ajusté, de -3 dB à +6 dB, mais cela n’a d’effet que lorsqu’une piste multicanal contenant un canal central est lue. Ce réglage est complémentaire du mode Voice qui renforce automatiquement les voix de n’importe quel programme audio.

Les pistes en Dolby et DTS bénéficient de réglages optionnels, comme la gestion automatique des écarts de niveau ou la compression de la marge dynamique, pour éviter de déranger son voisinage en fin de soirée ou la nuit. Là encore, ces réglages sont complémentaires du mode Nuit, qui réduit les basses fréquences dans le même but. Si vous trouvez tout cela compliqué, rassurez-vous, les réglages par défaut sont très bons.

Streaming musical en Dolby Atmos

La Sennheiser Ambeo Soundbar Mini est compatible AirPlay 2, Chromecast, Spotify Connect et Tidal Connect. Il est donc possible de lui adresser de la musique depuis l’app de n’importe quel service musical. J’ai effectué mon test avec Apple Music et Tidal, avec dans les deux cas un son exceptionnel. Dommage qu’Apple ne permette de transmettre du Dolby Atmos en AirPlay qu’avec ses propres enceintes (HomePod 2 par exemple), bien que le traitement Ambeo appliqué aux titres en stéréo fasse des miracles.

Test Sennheiser Soundbar Ambeo Mini
La barre Ambeo Mini et sa télécommande // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Avec Tidal Connect, c’est bien du Dolby Atmos qui est reçu et décodé par l’Ambeo Mini. En revanche, avec la version 1.0.80 du firmware, les pistes en Mpeg-H 360 Reality Audio ne peuvent être lues depuis Tidal, alors que le format est pris en charge selon Sennheiser. Peut-être l’est-il depuis Amazon Music, mais je n’ai pu vérifier.

Sennheiser Ambeo Soundbar Mini Audio

J’ai testé la barre Ambeo Soundbar Mini (firmware 1.0.80) dans un salon de 30 m² et une petite pièce sous combles, associée à un téléviseur (eARC) et un vidéoprojecteur (ARC).

Signature sonore

Dès les premières notes, on sait qu’on a affaire à une très bonne enceinte ; le son qui en sort n’est en rien proportionnel à son gabarit. Ce qui saisit de prime abord, c’est l’équilibre tonal hi-fi et l’aération des plans sonores. Les différentes couches de la piste audio écoutée sont bien organisées et le moindre détail est audible. L’Ambeo Mini n’est pas une Ambeo Plus au rabais, mais bien issue du même tonneau. L’Ambeo Mini joue cependant moins fort, perd plus rapidement son extension dans le grave lorsqu’on pousse le volume, enveloppe moins l’auditeur, mais elle fait infiniment mieux que toutes les barres se son de format comparable. La signature sonore est d’un équilibre remarquable, toujours précise et agréable. Lorsque la calibration a bien été réalisée, le volume de basses fréquences au point d’écoute est amplement suffisant.

Test Sennheiser Soundbar Ambeo Mini
Les courbes de réponse de l’enceinte selon le volume d’écoute (bleu/modéré, rose/élevé, orange/max) // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

La courbe de réponse que j’ai mesurée dans ma pièce d’écoute est à prendre avec des pincettes, dans la mesure où la barre projette le son sur les côtés et qu’ils parviennent aux oreilles de façon indirecte. Autrement dit, ce que le microphone mesure n’est pas ce que les oreilles entendent. Par exemple, le faible niveau d’aigu, outre qu’il permet de mettre en évidence les fréquences moyennes (et particulièrement les dialogues), est dû à la position de mon microphone, tourné vers la barre et non vers les murs latéraux d’où arrivent les hautes fréquences. Idem pour la réponse dans le grave, dont l’extension est faible au point du microphone (un mètre de l’enceinte) mais nettement plus généreuse au point d’écoute (grâce à la calibration). Bref, il y a bien plus de grave et d’aigu qu’il ne paraît sur cette courbe, que je publie néanmoins.

On peut y voir que Sennheiser a renforcé la plage de 300 à 400 Hz, précisément la zone d’incarnation des voix humaines. Nous y reviendrons. Par ailleurs, la barre réduit automatiquement sa reproduction des basses fréquences au-delà de 50 % de son volume maximal. Si vous comptez écouter vraiment très fort ou dans une immense pièce de vie, il faudra envisager un ou plusieurs caissons sans fil Sennheiser Ambeo Sub.

Scène sonore de l’Ambeo Mini

L’ampleur du son produit par l’Ambeo Mini dépasse largement ses dimensions. Le son arrive des côtés et parfois même a-t-on l’impression qu’il vient de derrière soi. C’est surprenant. La verticalité est moyenne, mais perceptible. Toutefois, aucun son ne se promène au-dessus de l’auditeur comme c’est le cas dans une salle de cinéma Dolby Atmos. Mais ce format a d’autres avantages que sa verticalité, notamment une précision accrue de la scène surround et cette enceinte l’exploite vraiment bien. Les capacités dynamiques de la barre sont en outre très bonnes, les écarts de niveau reproduits avec maîtrise et sans agressivité. Tout ceci concourt à créer une vaste bulle sonore.

Des dialogues d’une grande richesse

La Sennheiser Ambeo Soundbar Mini délivre des dialogues remarquablement incarnés, avec plein de détails d’ambiance capturés lors du tournage. Dans Mourir peut attendre, la scène de rencontre entre Bond et Paloma donne lieu à un échange dans une cave à vin, dont l’exigüité est palpable au travers des réverbérations de dialogues. La voix de Daniel Craig (en VO bien entendu) est rauque à souhait et d’une présence imposante. Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. L’un des atouts de cette barre, c’est clairement sa restitution des voix.

Adaptée à l’écoute musicale

Dans la droite ligne de l’Ambeo Plus, la Mini s’avère étonnamment douée pour la diffusion musicale. C’est pourtant très souvent le point faible des barres de son. Là encore, l’auditeur est fréquemment surpris par un instrument, une voix, une réverbération reproduits avec une densité inhabituelle. Bien que l’enceinte soit petite, la largeur de la scène stéréo (Ambeo actif) dépasse largement les dimensions de l’enceinte.

Sennheiser Ambeo Soundbar Mini Prix et date de sortie

La barre de son Sennheiser Ambeo Soundbar Mini est proposée au prix de 799 € et le caisson de basses optionnel Sennheiser Ambeo Sub à 699 €.

Où acheter Le
Sennheiser Ambeo Soundbar Mini au meilleur prix ?

Notre avis sur Le Sennheiser Ambeo Soundbar Mini

Design
10
Des lignes sobres et galbées, un logo Dolby Atmos caché qui s'illumine lorsque le programme joué est compatible, le design de l'Ambeo Mini est une réussite. À l'intérieur, l'agencement est irréprochable et rien ne tremble à fort volume.
Connectique
9
Une prise HDMI pour le retour audio depuis un téléviseur et puis c'est tout. Cela devrait suffire dans bien des cas, mais une entrée supplémentaire pour connecter un stick TV n'aurait pas fait de mal. Pour la musique, les protocoles AirPlay 2, Tidal Connect, Spotify Connect et Chromecast sont de la partie.
Logiciel
9
Tous les formats audio multicanaux Dolby et DTS sont pris en charge, Dolby Atmos et DTS:X compris. Bon point, l'Atmos est décodé depuis Tidal. Ce n'est pas le cas au moment de ce test du format 360 Reality Audio. Quant à l'app Smart Control, elle offre de nombreux réglages pour la scène surround ou les dialogues.
Audio
10
Cette petite barre plante une scène sonore étonnante, très large et haute avec des sons positionnés sur les côtés de l'auditeur. Les dialogues sont restitués avec énormément de présence et de détails. Grâce à un excellent comportement dynamique et une balance tonale neutre, l'écoute musicale est aussi un régal.
Note finale du test
9 /10
La Sennheiser Soundbar Mini n’est pas une Soundbar Plus au rabais, mais bien une barre de son compacte réalisée sans concession. Signature sonore séduisante, résolution sonore épatante, large scène surround, dialogues exceptionnels, diffusion musicale au top : c’est un sans faute.

L’expérience en Dolby Atmos est saisissante, qu’il s’agisse d’un film, d’une série TV ou d’un titre musical joué depuis Tidal. On peut grogner sur son prix… tant qu’on ne l’a pas écoutée. Une valeur sûre donc, qu’il faudra toutefois associer à son caisson de basses optionnel si l’on souhaite absolument faire trembler les murs.

Points positifs du Sennheiser Ambeo Soundbar Mini

  • Vaste scène surround (personnalisable)

  • Haute résolution sonore

  • Coffre et dynamisme

  • Dialogues bien incarnés

  • Douée pour la musique

  • Très bonne gestion des Dolby Atmos et DTS:X

  • DTS:X, AirPlay 2, Tidal Connect, Chromecast

  • Nombreux réglages dans l'app

Points négatifs du Sennheiser Ambeo Soundbar Mini

  • Pas de 360 Reality Audio depuis Tidal