Voici la future Smart électrique, rivale de la Tesla Model Y, qui se recharge ultra-rapidement

 

Quelques jours après les premières esquisses, Smart lève le voile sur son concept #5 à l’occasion du salon de Pékin qui ouvre ses ports dès demain. Ce dernier prend la forme d’un grand SUV électrique, qui devrait rivaliser avec la Tesla Model Y ainsi que la Peugeot e-3008.

Désormais en partie sous la houlette du groupe Geely, qui possède aussi Volvo et Polestar, Smart a déjà commencé sa conversion à l’électrique depuis plusieurs années. Mais alors que les ForTwo et ForFour viennent de quitter le catalogue, la firme prend désormais un nouveau tournant.

Un concept très prometteur

En effet, cette dernière a lancé en 2022 sa nouvelle #1, un petit SUV compact reposant sur la plateforme SEA développée par le groupe chinois et partagée avec le Volvo EX30 que nous avons récemment testé. Puis ce fut l’an dernier au tour de la #3 de voir le jour, avec des dimensions plus imposantes et une silhouette coupé. Mais le constructeur, qui ne commercialise donc plus que des voitures électriques veut développer encore sa gamme au cours des prochaines années. Outre une petite citadine abordable, Smart croit aussi aux modèles plus massifs.

C’est ainsi qu’elle a dévoilé quelques jours plus tôt quelques esquisses annonçant la révélation d’un concept inédit, prenant la forme d’un grand SUV. Alors que le salon de Pékin ouvre ses portes dès demain au grand public, voilà que Smart publie enfin les photos officielles de sa dernière création en date. Celle-ci prend le nom de #5 et adopte des dimensions bien plus généreuses que les deux modèles déjà présents dans la gamme. Si le constructeur ne donne pas encore de chiffres exacts, la longueur devrait tourner autour des 4,50 mètres environ.

Quoi qu’il en soit, la silhouette est très carrée pour ce SUV électrique à vocation familiale et baroudeuse. Nous retrouvons en effet une barre de LED sur le toit, une plaque de protection à l’avant qui dissimule un treuil ou encore des pneus spécifiques conçus pour les balades en dehors des sentiers battus. Sans parler des marchepieds et des protections latérales en plastiques, de même que la garde au sol très élevée. Et ce même si le chiffre exact n’a pas non plus été communiqué par la marque. Cependant, ces artifices devraient sans doute être retirés sur la version de série, afin de la rendre un peu plus sage.

On note également que cette nouvelle Smart #5 adopte des lignes assez différentes des deux voitures déjà présentes dans la gamme, notamment en ce qui concerne la signature lumineuse. Cette dernière est composée à l’avant comme à l’arrière de petits points, mais on ne sait pas encore si ces derniers se retrouveront sur la version de série. Globalement, les lignes restent très épurées, afin notamment d’optimiser le Cx (coefficient de trainée), même si ce dernier n’a pas encore été révélé par le constructeur sino-allemand.

Un poste de conduite très futuriste

À bord, la présentation devrait être proche du modèle de série et se veut évidemment très moderne, avec des écrans à foison. Si le communiqué de Smart ne précise pas leur taille, il confirme qu’ils sont équipés de la technologie OLED et qu’ils sont alimentés par une puce AMD V2000 haute performance. Ils sont au nombre de deux sur la planche de bord, dont un pour le conducteur et un pour le passager, tandis qu’un troisième placé derrière le volant fait office de combiné d’instrumentation. La voiture fait appel à l’intelligence artificielle pour piloter certaines fonctionnalités, mais seulement quatre personnes peuvent prendre place à bord.

L’accès se fait via des portes antagonistes, qui ne devraient cependant pas passer l’étape de la production en série. À noter que les sièges sont chauffants, massants, ventilés et dotés d’un repose-jambes. En revanche, pas un mot sur les différents accessoires malins comme la chaise gonflable ou encore l’enceinte évoquée dans les croquis précédemment dévoilés. Ces derniers devraient toutefois bien être proposés en option sur la version définitive, même si cela n’a pas encore été officiellement confirmé. Pour l’heure, on ne connaît pas non plus la fiche technique de la voiture, qui reprend la base technique des Smart #1 et #3.

Le constructeur évoque une architecture 800 volts permettant une charge rapide de sa batterie, qui affichera une capacité supérieure à 100 kW. Il sera possible de passer de 10 à 80 % en seulement 15 minutes, mais la puissance de charge n’a pas été dévoilée. L’autonomie tournera quant à elle autour des 550 kilomètres selon le cycle WLTP, tandis que cinq modes de conduite seront proposés. En revanche, pas un mot sur la puissance, alors que la Smart #3 atteint les 423 chevaux dans sa version Brabus. Nous devrions en savoir plus un peu plus tard.

Le SUV électrique est équipé de la conduite autonome, sans doute de niveau 2. La version définitive de la nouvelle Smart #5 sera officiellement dévoilée au cours du second semestre 2024. Elle chassera sur les terres de la Tesla Model Y, de la Peugeot e-3008 ainsi que du nouveau Renault Scénic E-Tech, entre autres.


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !

Les derniers articles