PS5 : un brevet de Sony décrit une nouvelle interface pour la console

 

À chaque génération de console, Sony fait évoluer l'interface logicielle de sa PlayStation. La firme n'a encore rien montré du logiciel de la PlayStation 5, mais un brevet décrit les pistes explorées par la firme.

L’interface utilisée sur PlayStation 4

L’interface utilisée sur PlayStation 4 // Source : Sony

En attendant la première grande conférence autour de la machine, la PS5 est toujours enveloppée de mystères. On connait essentiellement les caractéristiques techniques et la manette DualSense de la PlayStation 5, mais on doit encore découvrir son design, son prix, les jeux développés par Sony ou encore son interface. C’est justement à cette dernière que l’on va s’intéresser aujourd’hui.

Un brevet publié le 9 juin par le bureau américain en charge du dossier décrit une nouvelle interface, tenant davantage compte du comportement de l’utilisateur. Rappelons qu’un brevet permet surtout à la marque de protéger son travail et il faut donc toujours prendre les pincettes de rigueur en découvrant un tel document. Il ne faut pas prendre les illustrations comme une représentation fidèle de l’éventuelle interface de la PlayStation 5 et on ne sait pas si le travail décrit ici sera utilisé dès le lancement de la console, ou même s’il sera utilisé un jour. Le calendrier de publication de ce brevet et les habitudes de Sony en matière d’interface semblent tout de même indiquer que les illustrations que l’on trouve ici devraient bien décrire l’interface de la PlayStation 5.

Une interface proche de la PS4

Le brevet comporte de nombreuses illustrations de l’interface potentielle de la console et on y découvre un fonctionnement similaire à ce qu’on trouve sur PlayStation 4 aujourd’hui.

L’interface semble conserver la même philosophie que sur PS4

L’interface semble conserver la même philosophie que sur PS4

On retrouve en effet l’architecture horizontale de l’interface avec une première ligne jouant le rôle de barre d’état (où l’on retrouve l’heure, le nom du compte, son inscription au PlayStation Plus ou le nombre d’amis connectés), et une deuxième ligne présentant les différents types de contenu disponible sur la console : musiques, photos, vidéos, web et jeux avec en dernier lieu, la bibliothèque complète des applications et jeux installés.

Des aides de jeu et des vidéos de gameplay

Le plus intéressant se trouve dans la description de la partie dédiée aux jeux vidéo. Ici, Sony annonce vouloir aider le joueur en fonction de ce qui s’est déroulé dans sa dernière partie.

L’interface propose des aides sur un jeu

L’interface propose des aides sur un jeu

D’après le brevet, pour un jeu donné, l’interface proposerait ainsi de revoir des parties précédentes, mais aussi un accès rapide à certaines statistiques autour du jeu. Enfin, et c’est peut-être le plus intéressant, l’interface pourrait suggérer des astuces au joueur pour se débloquer de certaines suggestions. Ces conseils seraient donnés sous forme de texte ou sous forme de vidéos. Ces vidéos d’aide seraient réalisées à partir d’extraits de gameplay d’autres joueurs sur PlayStation.

Le mécanisme derrière la fonctionnalité d’aide

Le mécanisme derrière la fonctionnalité d’aide

Dans le brevet, Sony détaille le fonctionnement de ce mécanisme d’aide et précise faire appel à la fois à de la télémétrie et du machine learning. Ainsi le système serait capable d’associer des moments de jeux avec le comportement des joueurs, pour enregistrer quand ils font une belle démonstration d’un passage difficile, ou au contraire pour générer les suggestions d’aides. Le joueur aurait ainsi la possibilité de découvrir des vidéos d’entrainement, avec des recommandations précises de la marche à suivre dans le jeu.

La promesse des walkthrough intégrés

Proposer de l’aide sur Internet avec des vidéos, c’est loin d’être nouveau. Il s’agit populairement de ce que l’on appelle les « walkthrough » qui permettent en général dès la sortie du jeu de découvrir chacun de ses mystères grâce à des guides détaillés. Ici, l’idée de Sony semble donc de puiser dans ce phénomène populaire pour l’intégrer directement et le rendre plus pratique pour les joueurs. Ce type de fonctionnalité est aussi l’une des promesses fortes de Google Stadia, qui souhaite mettre à contribution les milliers d’heures de vidéo de jeux sur YouTube pour aider les joueurs. Cette promesse ne s’est pas concrétisée pour le moment.

Nous avons pu avoir un premier aperçu de l’application « Mercury », nom de code d’une refonte complète du Microsoft Store de la Xbox. Voici nos images et vidéos.
Lire la suite

Les derniers articles