Une étape importante pour Tesla, le constructeur automobile est rentable

Il a vendu suffisamment de voitures électriques

 

Cette fois-ci, les bénéfices ne proviennent pas des ventes de crédits-carbone. Tesla a vendu suffisamment de voitures électriques pour générer des bénéfices.

Source : li xiang sur Unsplash

Source : li xiang sur Unsplash

Tesla a déjà gagné de l’argent par le passé, néanmoins ce n’était pas nécessairement en vendant des voitures. En effet, les bénéfices étaient générés par les ventes de crédits-carbone à d’autres constructeurs automobiles. Cette fois-ci, Tesla a annoncé avoir réalisé un bénéfice de 1,1 milliard de dollars (930 millions d’euros) au second trimestre 2021, dont 354 millions de dollars liés aux ventes de crédits-carbone. Le reste provient des ventes d’automobiles, ainsi que ses produits liés au stockage d’énergie.

Beaucoup de Model 3 et de Model Y ont été vendues, plus de 200 000 en 3 mois

Cette performance est impressionnante dans un contexte où les nouveaux modèles Model S et Model X ont été retardés, mais aussi le Model Y en Europe à cause du retard de la Gigafactory à Berlin. Au total, ce sont 11,9 milliards de chiffre d’affaires réalisés au second trimestre 2021, soit 10,10 milliards d’euros. Comme on pouvait s’y attendre, ce sont les Model 3 et Model Y qui dominent les ventes : 200 000 exemplaires ont trouvé preneur, tandis qu’il n’y a eu que 1895 Model S vendues (en attendant le nouveau modèle).

En France, la Model 3 est la voiture 100 % électrique la plus vendue au cours du premier semestre 2021. Au mois de juin, la Model 3 a même fait mieux que les mois précédents : 5001 immatriculations sur un seul mois. Les acheteurs semblent avoir profité du bonus écologique, qui a baissé de 1000 euros depuis le 1er juillet. Pour le moment, les Model 3 vendues en France proviennent des usines aux États-Unis et en Chine.

Avec la nouvelle Gigafactory au Texas ainsi que celle de Berlin, Tesla prépare l’avenir avec une expansion mondiale qui lui permettra de réduire le coût de vente des voitures en Amérique du Nord et en Europe.

Des projets retardés

Tesla en a profité pour annoncer le retard de son Semi, la camion 100 % électrique. Même constat pour sa batterie 4680 de prochaine génération, annoncée lors du Battery Day : des progrès ont été réalisés, mais l’entreprise américaine confirme qu’il y a encore beaucoup de travail avant de lancer sa production.

Les derniers articles