Volant Yoke Tesla Model 3 : comment l’installer et où l’acheter ?

 

Lors de la présentation des nouvelles Tesla Model S et Model X en fin d’année 2020, Tesla a fait couler beaucoup d’encre notamment à cause de son nouveau volant Yoke au format controversé. Ce Yoke, comme le constructeur l’appelle, est disponible en accessoire tiers pour la Tesla Model 3. Dans ce dossier, nous vous présentons ce volant, et détaillons la procédure d’installation.

Un volant « Yoke » dans une Tesla Model 3

Un volant « Yoke » dans une Tesla Model 3 // Source : Bob Jouy pour Frandroid

Le très controversé Yoke de Tesla n’arrivera pas en Europe avant le printemps 2022 au plus tôt, avec les nouvelles Tesla Model S. Toutefois, pour les actuelles Tesla Model 3 en circulation, des équipementiers se sont mis à fabriquer des volants ayant une forme se rapprochant de ce que Tesla a annoncé pour ses nouveaux véhicules. Nous avons franchi le pas pour tenter l’expérience de conduite avec ce volant à la forme singulière.

Note importante

Avant toute chose, si l’envie vous prend d’installer un volant dit « Yoke », ou du moins une imitation, prenez absolument contact avec votre assurance pour connaître leur position vis-à-vis de ce nouvel équipement.

Le volant installé dans notre Model 3 n’apporte aucun changement d’un point de vue fonctionnel : c’est purement esthétique. Dans ce cas, les garanties promises par l’assurance sont toujours valables.

On vous conseille dans tous les cas d’effectuer une vérification auprès de votre organisme. Sachez aussi que Tesla n’a aucune responsabilité, puisque le véhicule a été modifié après livraison et que le volant installé n’a pas été certifié par le constructeur américain.

Homologation et légalité du volant Yoke

Nous vous en parlions dès le début de l’année 2021, car la question est récurrente : un tel volant est-il légal ? C’est une interrogation légitime, étant donné que la quasi-totalité du parc automobile actuel présente un volant rond, avec parfois un méplat sur la partie haute ou basse. Lorsque Tesla a révélé en janvier l’intérieur de ses nouveaux véhicules, il était alors légitime de se demander si la version de série serait bien dotée du fameux Yoke.

Le fait est que dans les textes réglementaires, il n’est fait aucune mention de la forme du volant. Dans le but toutefois d’éclaircir ce point particulier, la question a été posée au ministre délégué chargé des transports en début d’année 2021, et la réponse n’a toujours pas été donnée officiellement.

Ce que l’on sait toutefois, c’est que l’agence publique des Pays-Bas en charge de l’homologation des véhicules a communiqué officiellement, en rappelant que « la forme du volant n’est nulle part prescrite dans la législation de l’UE ou de la CEE ».

Enfin, lorsque l’on commande une Tesla Model S ou Model X, il est bien spécifié que le véhicule sera doté du volant Yoke, même en France. Le doute ne peut donc subsister quant à la sortie de ces véhicules dans l’Hexagone avec un tel volant.

L’intérieur de la Tesla Model S

L’intérieur de la Tesla Model S // Source : Tesla

Si vous souhaitez vous préparer à l’avenir des volants Yoke chez Tesla, il est possible dès aujourd’hui de tenter l’expérience sur les Model 3 ou Model Y, en achetant un volant customisé, de la forme d’un Yoke. C’est ce que nous avons fait sur notre Tesla Model 3 de 2019, afin de voir ce qu’il en était réellement à l’usage.

Où se procurer un volant Yoke pour Tesla Model 3 ou Model Y ?

C’est du côté d’Aliexpress que nous avons trouvé le volant que nous souhaitions, chez un revendeur qui personnalise les volants de Tesla en proposant de nombreuses formes et matières différentes. En termes de budget, il faut compter entre 370 et 500 euros selon les formes et options que vous choisirez, ce qui reste une somme conséquente pour une modification qui n’apporte, a priori, aucun bénéfice autre que visuel.

Contrairement au volant d’origine pour Tesla Model 3, nous avons fait le choix d’un cuir perforé, mais il est possible d’opter pour de l’alcantara ou du cuir classique se rapprochant de ce qui se fait d’origine. Après quelques jours, le vendeur nous a fait parvenir un ensemble de photos du volant fabriqué afin que nous validions qualité du produit.

Jusque là, l’expérience est plutôt très bonne. L’envoi s’est fait par FeDex, et des frais de douanes de l’ordre de 45 euros ont été à régler. Une fois le volant Yoke reçu, place à l’installation.

Comment installer le volant Yoke sur sa Tesla ?

La procédure complète de changement de volant est parfaitement documentée par Tesla : avec les bons outils, cela se fait en 30 minutes environ. Il est important de bien respecter les précautions indiquées dans la procédure, notamment en ce qui concerne l’Airbag. Avant de commencer, vérifiez que vous possédez bien le nécessaire.

Le matériel adéquat

Une fois que vous avez vérifié que les outils nécessaires étaient bien en votre possession, la première chose à faire est de couper l’alimentation 12 Volts de la voiture. Pour ce faire, il faut suivre une procédure précise.

Les étapes d’installation à respecter

  • Déconnecter le câble de recharge si la voiture est branchée ;
  • Sur l’écran de la voiture, arrêter la climatisation ;
  • Baisser complètement les vitres et ouvrir les portes et le coffre avant ;
  • Sur l’écran, sélectionner l’onglet Sécurité, puis éteindre le véhicule ;
  • Retirer le cache plastique en haut du coffre avant, puis déconnecter le câble de la borne négative de la batterie 12 Volts à l’aide de la clé plate de 10 millimètres ;
  • Sous la banquette arrière, du côté droit de la voiture, débrancher le câble connectant la batterie haute tension (vous entendrez un bruit suite à la déconnexion de ce câble, validant que l’alimentation est coupée).

Le véhicule est alors complètement éteint, et vous pouvez poursuivre la procédure en toute sécurité. La seconde étape consiste à retirer l’Airbag du volant d’origine. Deux petits orifices se situent sur l’arrière du volant, où il faut insérer un tournevis plat assez fin pour faire sortir l’Airbag.

Il est possible de le faire avec deux tournevis, un de chaque côté, ou bien un côté après l’autre. L’Airbag est alors sorti de son logement, et il suffit de débrancher son connecteur, puis le mettre de côté pour la suite de la procédure.

La procédure pour enlever l’Airbag sur une Tesla Model 3

La procédure pour enlever l’Airbag sur une Tesla Model 3 // Source : Tesla

Le volant d’origine est alors nu, sans Airbag. Vous pouvez passer à la dernière étape, qui consiste à retirer le volant. Un connecteur situé sur la gauche est à débrancher : il ne vous reste alors qu’à dévisser le volant à l’aide de l’embout HEX 10 et d’une clé à douille.

Prenez garde lors de l’opération à avoir un bras de levier assez long, car la vis est plutôt très serrée. Une fois la vis retirée, vous pouvez la mettre de côté, elle ne servira plus, car elle est à usage unique.

Le démontage du volant de la Tesla Model 3

Le démontage du volant de la Tesla Model 3 // Source : Tesla

Votre volant est alors détaché de la voiture : il reste alors à récupérer les boutons et câbles d’origine. Pour ce faire, munissez-vous d’un tournevis à embout T20, et dévissez les quatre vis qui maintiennent le harnais. Une fois cette étape franchie, vous pouvez déclipser toute la partie plastique du volant, et ainsi détacher à la fois l’habillage plastique et le harnais.

Une Tesla Model 3 sans volant

Une Tesla Model 3 sans volant // Source : Bob Jouy pour Frandroid

Il est alors temps de saisir votre nouveau Yoke et d’y installer l’habillage plastique d’origine, avec les boutons et le harnais, en faisant l’inverse de ce que vous venez d’effectuer, puis revisser les quatre vis T20. Pour remettre en place le volant, vous ne pouvez pas vous tromper : une indentation est usinée en son centre, pour qu’il n’y ait qu’une seule position de possible. Munissez-vous ensuite de votre vis à usage unique et de la douille HEX 10 pour revisser le volant, en terminant à la clé dynamométrique réglée sur 80 Nm.

Enfin, branchez le connecteur des boutons du volant sur la gauche, reprenez l’Airbag laissé de côté, branchez-le et enfoncez-le jusqu’à entendre un « clic ». L’opération est alors terminée. Pour permettre à la voiture de redémarrer, rebranchez la batterie haute tension sous le siège arrière droit, puis revissez la borne négative de la batterie 12 Volts sous le coffre avant. En quelques minutes tout au plus, vous reverrez l’écran central se rallumer et revenir en état nominal.

La conduite avec le volant Yoke

Vous êtes maintenant parés à conduire avec ce qui sera sans doute la forme des volants pour les futurs modèles de Tesla. De notre côté, cela fait quelques jours que le volant est installé et que nous prenons nos habitudes avec. Mais pour avoir notre bilan complet sur la conduite avec un Yoke, nous vous invitons à patienter quelques semaines pour notre futur retour d’expérience à venir.

D’ici là, si vous êtes intéressés, la procédure devrait vous aider à vous lancer dans cette installation.

La Tesla Model Y, présentée en mars 2019, débarque en France plus de deux ans après son introduction. Cette Model 3 XXL a tout pour conquérir une clientèle en recherche d’un véhicule électrique pratique, capable de…
Lire la suite

Les derniers articles