Voici le Tesla Semi en action : le camion électrique ultra-puissant époustoufle par ses capacités

 

Cinq après la révélation du prototype, le premier exemplaire du camion électrique de Tesla, le Semi, vient d'être remis à son propriétaire lors d'une cérémonie en grande pompe. Tesla a diffusé une vidéo pour le moins impressionnante montrant les capacités de son poids lourd électrique.

Dire qu’il était attendu est un doux euphémisme. Car l’arrivée du Tesla Semi dans la gamme de la marque fait couler beaucoup d’encre depuis de nombreuses années. Six plus précisément, entre l’annonce en juillet 2016 de l’arrivée d’un camion électrique conçu par la marque d’Elon Musk et la première remise de clés. Il s’est en toutefois passé des choses entre-temps, avec en 2017 par exemple la présentation du premier prototype, puis de nombreuses annonces sur la fiche technique de la version finale.

Promesse tenue

On le sait, Tesla a un peu de mal à tenir ses plannings. Cela avait commencé avec la Model 3, qui avait été lancée avec un peu de retard, mettant alors à mal les finances de l’entreprise. Aujourd’hui, on attend toujours le Roadster, prévu pour 2020 mais qui n’arrivera finalement pas avant 2023. Le Cybertruck aussi se fait attendre, dont les premières livraisons ont été confirmées pour l’année prochaine aussi par Elon Musk.

Pour rappel, le pick-up électrique fut présenté pour la toute première fois en 2019. Alors forcément, on ne s’attendait plus à voir arriver le Semi sur les routes, alors que son lancement intervient avec trois ans de retard. Mais le voici enfin, alors que la marque a organisé une cérémonie en grande pompe pour célébrer cette première remise de clés.

Une livraison retransmise en direct sur la chaîne Youtube de Tesla, qui s’est déroulée hier dans le Nevada, et qui avait déjà été annoncée par la marque texane quelques jours plus tôt. Au moins une promesse tenue donc ! Et vous vous en doutez, le premier client à reçevoir son exemplaire du camion 100 % électrique n’est pas un particulier mais une grande entreprise, puisqu’il s’agit de PepsiCo.

La firme agroalimentaire, qui détient entre autres les marques 7Up, Lipton Ice Tea ou encore Tropicana et Benénuts est en effet l’une des premières a avoir pré-commandé des exemplaires du Semi. D’autres sociétés comme FedEX ou encore Walmart sont également sur la liste d’attente pour recevoir leur camion électrique. Les deux exemplaires livrés hier arborent des coverings spécifiques, aux couleurs de Pepsi et de Frito Lay, l’une des filiales de PepsiCo, qui détient Doritos, Cheetos et les chips Lays.

Trois moteurs, comme la Tesla Model S Plaid

Lors de cette soirée, Elon Musk en a également profité pour rappeler quelques unes des spécificités techniques de son camion électrique. À vrai dire, rien de bien nouveau n’a été dit durant cet évènement, même si Electrek souligne que quelques éléments ont changé depuis le premier prototype de 2017. En effet, le Tesla Semi utilise désormais une chaîne de traction à trois moteurs électriques identique à la Model S Plaid.

Les deux moteurs avant sont utilisés lors des phases d’accélération tandis que le moteur arrière est utilisé sur l’autoroute, à haute vitesse stabilisée. De quoi réduire la consommation d’énergie en coupant les deux autres moteurs. En montée, la puissance du Tesla Semi semble impressionnante, comme le montre la vidéo diffusée par Tesla, doublant un camion diesel sur une pente à 6 %.

I've watched this like 10 times. Anyone who knows anything about trucks can tell this is extremely impressive acceleration with 80,000 lbs in a 6% incline. pic.twitter.com/cZzhLaZ3n6

— Fred Lambert (@FredericLambert) December 2, 2022

Une recharge surpuissante

La puissance n’a toutefois pas encore été annoncée par la marque, mais l’on sait que plusieurs versions seront disponibles pour les clients avec des autonomies comprises entre 483 et 805 kilomètres. La consommation serait de seulement 2 kWh par mile (soit environ 125 kWh / 100 km) avec un chargement entier. En novembre dernier, Elon Musk avait annoncé que le semi-remorque avait parcouru une distance de 800 kilomètres environ en tractant 36,7 tonnes.

La recharge jusqu’à 70 % pourrait se faire en seulement 30 minutes, grâce à une puissance de 1 400 kW. Il faudrait toutefois pour cela installer des Superchargeurs capables de délivrer 1,5 mW, qui ne devraient pas voir le jour avant de nombreuses années, en raison de nombreuses difficultés techniques et d’un coût pharaonique. Tesla a tout de même annoncé le nouveau câble des Superchargeurs v4, capable de dépasser 1 MW (1 000 kW) de puissance grâce à un refroidissement revu.

Bientôt en Europe ?

Au total, Tesla prévoit de produire 500 exemplaires de son camion électrique chaque année aux États-Unis avant d’investir d’autres marchés un peu plus tard.

Car pour l’heure, les commandes ne sont pas ouvertes en France ni dans le reste de l’Europe. La firme américaine devra alors rivaliser avec d’autres acteurs, comme Volvo et Renault Trucks, qui se lancent également sur le segment de l’électrique. Néanmoins, les modèles déjà présentés sont plus petits et ne sont pas destinés à de longs voyages.

Lors de la présentation des résultats financiers du troisième trimestre 2022, Elon Musk est revenu un peu plus en détail sur son camion électrique, le Tesla Semi. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur son…
Lire la suite


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.