Tesla : le fameux et performant HW4 arrive sur certaines voitures, on fait le point

 

La nouvelle version de l'ordinateur de conduite autonome de Tesla commence à pointer le bout de son nez, là où on ne l'attendait pas forcément. En effet, des documents révèlent que les Tesla Model S et Model X en Europe pourraient être les premières à en bénéficier.

Qui a dit que les nouveautés liées aux véhicules de la marque Tesla arrivaient toujours en retard en Europe ? Si cela est parfois le cas, il semblerait que pour le nouvel ordinateur de conduite autonome de la firme d’Elon Musk, l’Europe puisse être servie en premier.

Une approbation des autorités européennes pour le HW4

Nous en avons déjà parlé à plusieurs reprises, le Hardware 4 (ou HW4 pour les habitués du jargon de Tesla) est attendu de pied ferme en 2023. Cette nouvelle itération de l’ordinateur de conduite autonome de Tesla devrait permettre d’améliorer drastiquement les performances du FSD (capacité de conduite entièrement autonome en France), qui est encore en bêta aux États-Unis.

Le « monde » vu par le FSD de Tesla. Crédit : Romain Heuillard pour Frandroid

Si Elon Musk avait récemment indiqué que le Cybertruck arriverait avec ce HW4, l’homologation récente de la part des autorités néerlandaises du « système de contrôle du véhicule de quatrième génération (Autopilot) » et « d’un nouvel ordinateur » pour les Model S et Model X montre que le pick-up électrique pourrait en être doté après les luxueuses voitures de la firme.

Des détails qui se font attendre

Si l’homologation de nouvelles variantes de Tesla Model S et Model X indique bel et bien l’arrivée imminente du Hardware 4, peu de détails sont toutefois connus sur les capacités de cet ordinateur de conduite. Selon les récentes fuites, il serait accompagné de nouvelles caméras, et d’un radar haute définition permettant de meilleures capacités de conduite autonome.

Tesla Model 3 // Source : Frandroid / Midjourney

Le niveau 4 et le niveau 5 d’autonomie sont encore de lointains rêves pour Tesla, qui ne parvient pas à proposer (ou ne le souhaite pas, pour des raisons règlementaires) une autonomie de niveau 3 avec sa suite de capteurs et l’ordinateur de conduite actuel. Mercedes s’est récemment permis de coiffer au poteau l’entreprise texane, avec une approbation pour le niveau 3 aux États-Unis dans certaines circonstances.

Nul doute que la conférence de Tesla prévue le premier mars, l’Investor Day, révèlera quelques détails sur ce hardware 4 tant attendu. Si les Tesla Model S et Model X seront les premières à en bénéficier, les Model 3 et Model Y ne sont pas oubliées pour autant. Une Model 3 remise au goût du jour est d’ailleurs en préparation, et il ne fait aucun doute de la présence du Hardware 4 sur cette dernière.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.