L’IA de bout-en-bout et la conduite autonome chez Tesla : le changement radical d’Elon Musk

 

La conduite autonome (FSD) chez Tesla peine à progresser : malgré les nombreuses mises à jour, les avancées sont rares et un déploiement à grande échelle semble encore lointain. Elon Musk annonce maintenant une modification majeure pour la version v12 du FSD : l'intégration d'une intelligence artificielle de bout-en-bout.

L’histoire d’amour (ou de haine, selon les jours) entre Elon Musk et l’intelligence artificielle est digne d’un scénario de film à suspense. Quand on pense que le génie derrière SpaceX et Tesla aurait pu être le directeur d’OpenAI, l’entreprise à l’origine de GPT-4 et ChatGPT, on se dit que les choses auraient pu être bien différentes. Mais comme dans toute bonne intrigue, les rebondissements ne manquent pas.

Récemment, Elon Musk a signé une lettre demandant de mettre en pause le développement des modèles IA pendant six mois pour éviter les abus. Comme si cela ne suffisait pas, il a ensuite créé une entreprise dédiée à l’IA. Cher Elon, tu nous rends fous ! Mais attention, l’histoire ne s’arrête pas là.

Comme pour pimenter un peu plus ce scénario digne d’Hollywood, Steve Wozniak, co-fondateur d’Apple, a critiqué Tesla et Elon Musk lors d’une interview accordée à CNN, en soulignant les risques liés à l’IA et à la conduite autonome. Mais Elon Musk n’est pas du genre à se laisser abattre. Désormais, Elon Musk parle d’utiliser l’IA pour améliorer le Full Self-Driving (FSD), la conduite autonome, de ses voitures Tesla.

De l’IA de bout en bout

Tesla prévoit en effet de mettre à jour son package FSD Beta avec une IA de bout en bout dans sa version v12.

Actuellement, le FSD Beta n’utilise qu’une IA partielle, puisque le système se sert de réseaux de neurones pour détecter ce qui se passe autour du véhicule. La partie qui n’utilise pas l’IA est celle qui décide ce que la voiture doit faire ensuite, par exemple ralentir, accélérer ou prendre un virage. Selon Elon Musk, la version 12 utilisera également l’IA pour cette seconde partie de l’équation, en exploitant ce que les caméras perçoivent (les entrées) pour déterminer quoi faire (les sorties).

Elon Musk, qui avait affirmé par le passé qu’il n’y aurait pas besoin d’IA pour ces aspects, semble dorénavant avoir revu sa copie.

Cependant, notre cher Elon reste mystérieux quant au calendrier de cette mise à jour. En attendant, Tesla travaille à déployer la version v11.4 de son FSD Beta. Elon Musk annonce beaucoup de changements dessus.

L’arrivée de l’IA de bout en bout pourrait révolutionner le FSD Beta et répondre aux critiques de la communauté, qui souligne à juste titre que l’autonomie totale promise par Elon Musk est encore loin d’être atteinte. Mais comme dans tout bon film, on attend avec impatience de voir comment cette histoire se termine, et si notre héros Elon Musk parviendra à relever ce défi technologique.


Téléchargez notre application Android et iOS ! Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.