Ce qui cloche avec la nouvelle Tesla Model 3

 

La nouvelle Tesla Model 3 (projet Highland) regorge d'avantages par rapport à l'ancienne. Cependant, elle arrive aussi avec son lot d'inconvénients, comme nous allons le voir dans cet article.

La nouvelle Tesla Model 3 qui est sortie en catimini ce matin même du 1er septembre 2023 a beaucoup de points positifs par rapport à l’ancienne. Les défauts de jeunesse (d’une voiture sortie il y a déjà 6 ans) on peut être été corrigés, mais comme à l’accoutumée avec la firme d’Elon Musk, de nouveaux points négatifs viennent d’apparaître.

Des points négatifs que l’on ne remarque pas toujours immédiatement

Adieu les commodos, bonjour les problèmes ?

Le premier point négatif qui saute aux yeux sur la nouvelle Tesla Model 3 est assurément derrière le volant. Comme vous l’avez sans doute remarqué, les commodos ont disparu. Ceci signifie deux choses : pour le passage en marche avant ou en marche arrière, il faudra faire une action sur l’écran, et d’autre part pour enclencher les clignotants, il faudra toucher un bouton capacitif situé sur le volant.

Source : Automobile Propre

La première action, celle consistant à passer en marche avant ou en marche arrière, n’est pas à faire fréquemment en voiture. Mis à part lors des manœuvres de parking, où il faudra prendre l’habitude de glisser son doigt vers le haut vers le bas de l’écran principal du véhicule, ça ne devrait pas poser problème. Pour les clignotants, c’est une autre histoire.

En effet, dans un pays comme le nôtre ou les ronds-points sont relativement fréquents, il va falloir adopter de nouveaux réflexes pour pouvoir toucher au bon moment le bouton correspondant à un clignotant au moment de sortir du rond-point. Un point que nous avions longuement abordé dans nos essais des nouvelles Tesla Model S et Model X, qui ont été les premières à être victimes de la disparition de ces commodos.

Habituellement, l’endroit qu’il faut toucher pour pouvoir enclencher un clignotant ne bouge jamais. C’est-à-dire que peu importe la position du volant, votre main gauche va toujours actionner le commodo vers le haut ou vers le bas au même endroit. Avec la nouvelle Tesla Model 3, si le volant n’est pas parfaitement droit, il va falloir penser à regarder où se trouve le bouton réservé au clignotant pour pouvoir l’actionner.

C’est un casse-tête supplémentaire pour les futurs propriétaires de Tesla Model 3 et nous nous manquerons pas de vous dire ce que nous en pensons lorsque nous aurons pu la prendre en main.

Un tarif en hausse

Le second point négatif de cette nouvelle Tesla Model 3 et bien entendu son prix. Une légère augmentation de 1 000 euros (Model 3 Propulsion à 42 990 euros et Model 3 Grande Autonomie à 50 990 euros) a été constaté pendant la nuit, lorsque le configurateur en ligne a été actualisé. Si cela ne représente environ 2 % d’augmentation selon les configurations des véhicules, nous ne pouvons pas ne pas pointer du doigt cette dernière.

Une voiture plus longue et plus basse

Le troisième point négatif concerne quant à lui les dimensions. La garde au sol de l’ancienne Tesla Model 3 n’était déjà pas connu pour être très importante. Les personnes en ayant possédé et ayant expérimenté certains parking souterrains le savent bien : il arrivait parfois de frotter en dessous du véhicule.

Avec cette nouvelle Tesla Model 3 à la garde au sol encore réduite, il faut s’attendre à ce que certains dos d’âne soient pris extrêmement lentement pour ne pas frotter. Il en va de même pour les ruptures de pentes des parkings souterrains où il faudra croiser les doigts pour ne pas abîmer le dessous du châssis.

Qui plus est, cette nouvelle Tesla Model 3 est plus longue de 3 centimètres (4,72 mètres contre 4,69 mètres), ce qui implique qu’elle sera encore plus compliquée à garer que l’ancienne.

Toujours pas de radar HD

Nous pouvons regretter que Tesla ne fasse pas marche arrière dans sa course au « tout caméras ». Les premières Tesla Model 3 possédaient un radar, et les plus récentes n’en avaient plus. Depuis quelques mois, une rumeur concernant un radar haute définition revenait fréquemment. Malheureusement, ce n’est pas pour cette fois.

La caméra avant cachée de la Tesla Model 3 // Source : Tesla

Ce qui implique dans les faits, une vitesse maximale en Autopilot limitée à 140 km/h (contre 150 km/h auparavant) et une distance de suivi avec la voiture précédent plus élevée. Mais Tesla avait promis que les aides à la conduite (régulateur de vitesse adaptatif et maintien dans la voie) seraient aussi performants sans radars, au bout de quelques temps.

Avec la nouvelle Tesla Model 3, on a quand même le droit à une nouvelle caméra à l’avant, inséré dans le pare-choc avant, pour (peut-être) bénéficier d’une vue à 360° et d’une fonctionnalité Park Assist plus utile.

Pas de parrainage pour la nouvelle Model 3

Enfin, nous pouvons pointer du doigt la dernière mesquinerie de Tesla, qui active et désactive selon ses besoins le fameux programme de parrainage, et qui l’a discrètement altéré pendant la nuit.

En effet, pour les commandes de Tesla Model 3, il n’est plus possible de profiter d’une récompense de parrainage, ni pour le parrain, ni pour le filleul. Seules les commandes Tesla Model Y, Model S et Model X sont actuellement éligibles aux récompenses.

Tout savoir sur la nouvelle Tesla Model 3 restylée (Highland)

Si vous voulez en savoir plus sur la nouvelle Tesla Model 3, nous vous invitons à jeter un œil à nos autres contenus sur le sujet :


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).