La dernière mise à jour Tesla améliore la conduite sur autoroute, de jour comme de nuit

 

Tesla se prépare à lancer une nouvelle mise à jour à distance pour ses voitures électriques. Cette dernière inclut de nombreuses nouveautés, concernant les feux, l’Autopilot ainsi que le confort des passagers, entre autres.

En général, lorsque l’on achète une voiture, quelle que soit la motorisation, il faut choisir dès la commande les fonctionnalités que l’on souhaite. Car après, c’est trop tard pour faire évoluer son auto.

Une nouvelle mise à jour

Cependant, cela est peu à peu en train de changer, puisque les voitures, électriques ou non, deviennent de plus en plus connectées. Ainsi, les constructeurs sont aujourd’hui en mesure de proposer des mises à jour à distance, afin d’améliorer leurs véhicules, même une fois qu’ils sont sur la route. Et le tout sans avoir besoin de demander aux propriétaires de revenir au garage. Tesla est devenu un expert dans le domaine, procédant même à des corrections à distance dans le cadre de certaines campagnes de rappel.

C’est ce que l’on appelle les mises à jour OTA (over the air), qui sont également proposées par Audi, BMW ou encore Hyundai, entre autres. Chez Tesla, cela permet aux propriétaires de profiter d’améliorations régulières, d’un simple clic. Et après avoir lancé une grosse mise à jour en avril dernier et avoir fait grimper l’autonomie de sa Model Y à distance aux États-Unis, la firme prépare une nouvelle salve de fonctionnalités pour ses autos. C’est ce que nous apprend le site Not A Tesla App, relayé sur X (anciennement Twitter) par le spécialiste Sawyer Merritt.

Mais à quoi faut-il s’attendre avec cette mise à jour, connue sous le nom de 2024.20 et qui n’a pas encore été officiellement fait ses débuts dans les voitures des clients de la marque ? Si ce n’est pas la plus importante qui ait été lancée par le constructeur, elle apporte tout de même son lot de nouveautés. Parmi elles, une amélioration des feux adaptatifs, qui seront désormais capables de suivre les courbes de la route devant le véhicule, mais également d’éclairer plus loin, notamment sur l’autoroute.

On se rappelle qu’en janvier dernier, Tesla offrait enfin les feux matriciels à ses voitures. Une technologie déjà proposée par de nombreux constructeurs et qui permet d’éclairer la route sans éblouir les autres automobilistes. Mais cette fonctionnalité était alors uniquement réservée à la Model 3. Aujourd’hui, elle semble désormais être proposée sur tous les véhicules de la gamme. Mais ce n’est pas la seule amélioration pour la sécurité du conducteur et de ses passagers.

De la sécurité et du confort

En effet, on apprend également que cette nouvelle mise à jour fait aussi évoluer le système de conduite semi-autonome Autopilot, toujours dans le collimateur de la justice américaine à la suite d’un accident mortel. On savait que ce dernier pouvait être totalement désactivé et devenir inaccessible pour le conducteur, s’il en fait mauvaise usage. Mais comment cela fonctionne-t-il ? En fait, c’est assez simple. À chaque fois que la personne derrière le volant ignore les appels du système à remettre les mains sur ce dernier, il se désactive de lui-même.

Au bout de cinq avertissements de ce type, l’Autopilot devient inutilisable pendant une période d’une semaine environ. La nouveauté, c’est que désormais, il est précisé que le conducteur a le droit à une tolérance d’une désactivation tous les sept jours. En d’autres termes, le compteur retire une désactivation par semaine. Mais attention, car si une autre désactivation intervient avant la fin des 7 jours, alors le compteur repart pour 7 jours supplémentaires. Un peu comme le permis à point, où l’on récupère un point tous les six mois.

Une manière pour Tesla de prouver aux autorités qu’elle prend les mesures nécessaires pour réduire le risque d’accidents ? Sans aucun doute, alors que sa technologie serait de moins en moins efficace au fil des années. Il ne serait d’ailleurs même plus le meilleur, devancé par Ford.

Dans sa mise à jour, Tesla améliore également le système de ventilation et de climatisation, qui est désormais capable de refroidir plus rapidement le poste de conduite en cas de grosses chaleurs. Enfin, le jeu Beach Buggy Racing 2 s’offre quelques améliorations également, et il est notamment possible de jouer en ligne contre d’autres joueurs. Enfin, des améliorations de sécurité diverses et variées sont prévues, mais aucun détail n’a été donné.


Le saviez-vous ? Google News vous permet de choisir vos médias. Ne passez pas à côté de Frandroid et Numerama.