Tesla : son projet secret Palladium annonce l’arrivée de Model S et Model X nouvelle génération

2020 : du grand changement chez Tesla

 

Découvert par Electrek et confirmé par plusieurs sources, le projet Tesla Palladium laisse présager une nouvelle génération de Tesla Model S et Model X, respectivement huit et cinq ans après leur commercialisation.

Tesla Model S et X

Les Tesla Model S et X pourraient avoir le droit à une nouvelle génération en 2020

Grands bouleversements à l’horizon du côté de Tesla. Le constructeur américain travaillerait actuellement sur un projet secret répondant au nom de Palladium, comme le révèle le site spécialisé Electrek, qui confirme bel et bien son existence en s’appuyant sur plusieurs sources jugées fiables.

Nouvelles chaînes de montage

Actuellement en cours de développement dans l’usine de Fremont et la Gigafactory 1 (Nevada), Palladium se matérialiserait par de nouvelles lignes de production spécialement dédiées à la Tesla Model S et Model X, qui subiraient alors des mises à jour importantes. Et ce huit et cinq ans après leur introduction sur le marché, respectivement.

Une nouvelle carrosserie serait aussi de mise

Une nouvelle carrosserie serait aussi de mise

Les changements apportés à la prochaine génération du binôme se situeraient au niveau des modules de batterie et des unités d’entraînement, qui auraient le droit à de nouvelles versions inédites. Ces dernières pourraient d’ailleurs s’inviter sur les variantes « Plaid » (des versions encore plus puissantes dotées de trois moteurs) des Model S et X, attendues fin 2020.

Une fin d’année palpitante

Electrek évoque également un « Model S et Model X Palladium Body », en référence à une nouvelle carrosserie qui pourrait apporter quelques évolutions esthétiques aux automobiles. Les nouvelles chaînes d’assemblage devraient être prêtes avant la tenue de l’événement Battery Day, fin septembre, où sera présentée une nouvelle génération de batterie.

Tesla devrait aussi donner plus de précisions sur son projet Roadrunner, qui consiste à produire ses propres batteries en interne, aux coûts moins onéreux, mais à l’endurance plus élevée. Coïncidence avec le projet Palladium ?

Les derniers articles