Toyota ne croit pas au 100 % électrique mais présente deux futures voitures électriques

 

Le salon de Shanghai 2023 lève le voile sur deux voitures électriques Toyota à vocations différentes. Réunis sous le patronyme bZ, désignant les véhicules électriques, l'un est familial (bZ FlexSplace Concept) et l'autre beaucoup plus dynamique (bZ Sport Crossover Concept). Ce sont pour le moment deux concept-car qui seront commercialisés en 2024.

Quand il s’agit d’électrique, c’est les montagnes russes chez Toyota. Alors que le constructeur nippon a longtemps été à l’avant-garde de l’électrification, démocratisant à la fois les modèles hybrides et, quelques années après, les hybrides rechargeables, le sujet de la voiture 100 % électrique reste très délicat.

Il suffit d’ailleurs de se pencher sur le catalogue actuel du constructeur pour ne voir qu’un seul modèle zéro émission dans la gamme, le récent bZ4X, arrivé avec beaucoup de retard sur le planning initial de commercialisation, mais aussi et surtout sur la concurrence. En Chine, on trouve aussi la bZ3 en partenariat avec le géant BYD.

Pour y remédier, Toyota, à la faveur de l’arrivée d’un nouveau patron à la tête de l’entreprise, commence une nouvelle stratégie et a récemment annoncé lancer pas moins de 10 nouveaux modèles électriques d’ici 2026, espérant vendre quelque 1,5 million de véhicules électriques par an à cette échéance. Et voici que le salon de Shanghai 2023 qui a ouvert ses portes ce 18 avril, lève le voile sur deux de ces futurs modèles. Ou du moins sur les concepts les préfigurant : le bZ Sport Crossover Concept et le bZ FlexSpace Concept.

Comme un goût de Ferrari

Encore un peu de patience, Toyota nous plonge ici dans un futur pas si lointain que ça, mais avec deux modèles qui ne sont pas encore dans leurs versions définitives. Et l’on commence par celui qui dès le premier coup d’oeil nous a fait penser… à une Ferrari !

Le bZ Sport Crossover Concept est pourtant, comme son nom l’indique, un crossover, plutôt typé SUV. Et pourtant ce n’est pas au Purosangue que sa face avant nous fait penser, mais à la SF90, notamment au niveau de la forme des feux avant. Il y a sans doute pire comme référence esthétique !

Évidemment ici le prototype n’affiche pas un profil de supercar, mais l’allure, bien que surélevée, reste très sportive et dynamique. Cela est notamment dû aux passages de roues très marqués et visiblement élargis, mais aussi au pliage de la carrosserie, avec des arêtes saillantes, qui donne des épaules au crossover avec une ceinture de caisse et une ligne de caractère hautes. Quant au pavillon teinté de noir, il a pour effet de rabaisser visuellement la taille de la voiture.

Mises à jours évolutives

L’arrière du bZ Sport Crossover Concept n’a pas été révélé dans les photos officielles, si ce n’est avec un cliché du profil, très fuselé vers l’arrière, qui ajoute là aussi du dynamisme. D’ailleurs, on retrouve là beaucoup du Toyota bZ Compact SUV Concept dévoilé fin 2022, mais dans une version affinée.

On ne sait rien des spécificités techniques prévues sur ce concept de SUV coupé, mais Toyota de nous expliquer qu’il travaille sur le fait de faire évoluer la voiture tout au long de sa vie, sans doute à travers des mises à jour à distance, notamment pour ce qui est des assistances au conducteur ou le stationnement automatique, afin que la voiture reste à la pointe de la technologie.

Ambiance cozy et familiale

Si le premier concept s’adresse clairement à une clientèle « jeune » et dynamique, le second, baptisé bZ Flexspace Concept, fait un clin d’œil aux familles. La ligne, beaucoup moins dynamique, est celle d’un SUV classique. On retrouve l’identité stylistique des derniers modèles de la marque, notamment avec cette signature lumineuse qui traverse la face avant sur toute sa largeur.

L’espace à bord et l’ambiance « cozy » sont les premiers arguments avancés par Toyota pour nous présenter ce futur SUV familial. Le constructeur nippon nous offre une photo de l’intérieur du véhicule, des plus épurés, qui nous ramène effectivement plus au fait que ce soit encore un concept car qu’à de véritable éléments tangibles, en dépit d’un design extérieur qui semble être proche de la série.

Réservés à la Chine ?

Ces deux concepts qui préfigurent deux véhicules de segments très différents dans la gamme bZ dédiée aux véhicules électriques, n’ont pas été présentés au salon de Shanghai par hasard. Ils s’adressent dans un premier temps à la Chine et s’appuient d’ailleurs sur différentes co-entreprises pour la production et la commercialisation. Le SUV coupé est ainsi co-développé par BYD Toyota EV Technology Co., partenariat entre Toyota et BYD, mais aussi FAW Toyota Motor, ce dernier étant en charge de la production et de la commercialisation. Le SUV familial lui réunit Toyota et GAC Motor, ce dernier se chargeant de la future production et arrivée sur le marché.

On ne sait pas encore si les futures versions de série des Toyota bZ Sport Crossover Concept et bZ FlexSpace Concept seront exclusivement réservées au marché chinois, sur lequel elles arriveront dès 2024, ou si une commercialisation du côté de l’Europe est également envisagée pour venir enrichir l’offre 100 % électrique de Toyota.


Envie de retrouver les meilleurs articles de Frandroid sur Google News ? Vous pouvez suivre Frandroid sur Google News en un clic.