Volkswagen a trouvé un moyen astucieux pour booster les performances des voitures électriques en un clic

 

À l’occasion de la commercialisation de la nouvelle gamme de voitures électriques ID.3, Volkswagen a introduit une nouvelle fonctionnalité sur le marché français. Baptisée « Power Upgrade », il s’agit d’une option payante, disponible par abonnement, qui permet de bénéficier d’une puissance accrue. Bonne idée pour le consommateur ou plutôt pour les actionnaires ? On vous laisse trancher.

Volkswagen ID.3 GTX

Volkswagen vient de chambouler sa gamme ID.3, les voitures électriques les plus abordables du constructeur allemand. De nouveaux modèles ont vu le jour, et surtout, une nouvelle motorisation, le fameux moteur AP550 de la Volkswagen ID.7 est arrivée dans la gamme. Ce qui permet de profiter d’une puissance accrue (210 kW / 286 ch) et de consommations en baisse. Volkswagen en a profité pour introduire, sur les version Pro et Pro S la fonctionnalité « Power Upgrade » en France qui devrait faire couler beaucoup d’encre.

Comme on peut le lire dans le communiqué de presse, avec cette fonction, « les clients de ces versions peuvent désormais augmenter la puissance de leur ID.3 afin de la faire passer de 150 kW (204 ch) à 170 kW (231 ch). Le couple passe également de 265 Nm à 310 Nm ». Une fonction plutôt bienvenue, permettant d’augmenter les performances de son ID.3, et d’atteindre des niveaux de puissance similaires à ceux du Volkswagen ID.4 d’entrée de gamme.

Une option payante, sur abonnement

Mais attention, car cette fonction n’est évidemment pas gratuite. La suite de la communication est très claire à ce sujet, puisque le constructeur annonce que « cette fonctionnalité disponible via le menu Upgrades peut être louée au mois (18,90 euros par mois), à l’année (189 euros par an), ou achetée de manière définitive pour 755 euros ». Bonne nouvelle toutefois, puisqu’il est possible de bénéficier d’un mois d’essai gratuit avant l’achat ou la location de Power Upgrade.

Moteur AP550 de Volkswagen

Cette manière de faire n’est pas nouvelle dans l’industrie automobile, puisque Mercedes le propose sur certains marchés et Tesla le fait aussi avec certains modèles et son option Acceleration Boost. Tesla propose l’option à l’achat, alors que Mercedes fait comme Volkswagen : l’option est disponible par abonnement ou à l’achat.

Une option pensée pour le client ou les actionnaires ?

C’est toutefois la première fois que Volkswagen propose une fonctionnalité payante et activable après la livraison de la voiture qui permet d’améliorer les performances de celle-ci. Nul doute que cette manière de faire ne plaira pas à tout le monde. Cela permet, certes, aux consommateurs d’avoir accès à un niveau de performance supérieur à la demande. Mais on peut se demander si le constructeur allemand n’aurait pas mieux fait de proposer la pleine puissance sans devoir passer par la caisse.

Volkswagen ID.3 // Source : Volkswagen

Cette décision a sûrement été motivée par des raisons financières, puisque ce type d’option permet d’augmenter les revenus du constructeur allemand, sans vraiment augmenter les dépenses. Une belle manière d’améliorer la marge de l’entreprise sur la voiture électrique, alors que la situation est justement délicate pour le groupe allemand dans ce domaine.

Les consommateurs pourront se consoler en se disant que cette fonctionnalité pourrait avoir un impact négatif sur la consommation du véhicule, puisque cet excès de puissance requiert forcément un besoin énergétique supérieur dans certains cas. Rappelons toutefois que la version GTX, forte de 286 ch, consomme moins d’électricité que le moteur de 204 / 231 ch.


Pour ne rater aucun bon plan, rejoignez notre nouveau channel WhatsApp Frandroid Bons Plans, garanti sans spam !