Enfin une bonne nouvelle pour Volkswagen : la nouvelle génération de voitures électriques arrive plus tôt que prévu

 

On le sait : les voitures électriques du groupe Volkswagen (avec Audi, Skoda, Cupra et Porsche) ne rencontrent pas le succès souhaité. Ces dernières pourraient revenir sur le devant de la scène avec une nouvelle plateforme, la SSP, qui a connu de nombreux soucis de développement. Bonne nouvelle : le CEO de Volkswagen a annoncé que la première voiture basée sur la SSP serait lancée en 2028. Voici à quoi s'attendre.

Volkswagen Trinity // Source : Volkswagen

Après l’affaire du dieselgate, le groupe Volkswagen a voulu se tourner corps et âme vers la voiture électrique. Le groupe y a investi beaucoup d’argent, développant toute une gamme parmi ses marques Volkswagen, Audi, Skoda, Cupra et Porsche… mais cette division a connu beaucoup de revers, avec des ventes pas à la hauteur (obligeant à des arrêts de production) et des soucis de développement.

Parmi ces soucis, notons les retards de la prochaine plateforme du groupe, baptisée SSP (pour Scalable Systems Platform). L’attente semble cependant toucher à sa fin puisque Thomas Schäfer, le CEO du groupe, a annoncé un premier modèle basé sur la SSP pour 2028.

Une plateforme hyper modulable

L’annonce a eu lieu lors de l’anniversaire de la Volkswagen Golf, auquel le média allemand Handelsblatt était présent : après plusieurs reports, la première voiture électrique basée sur la SSP devrait donc être lancée en 2028, soit dans quatre ans.

Une plateforme pour les gouverner tous // Source : Volkswagen

Avantage majeur de cette plateforme : être utilisée par l’ensemble des modèles du groupe, d’une petite Skoda à une Bentley ultra luxueuse. Voilà qui devrait rationaliser la banque de plateforme de Volkswagen : actuellement, chaque voiture électrique d’Audi repose sur une plateforme différente !

Cette SSP remplacera donc aussi bien la MEB, conçue pour les voitures électriques de large diffusion, que la PPE, la nouvelle plateforme premium étrennée par l’Audi Q6 e-tron et le Porsche Macan électrique. Une plateforme qui risque donc d’avoir une durée de vie très courte.

Peu d’informations à son sujet

La plateforme SSP (et les voitures qui reposeront dessus) garde encore bien ses secrets. On sait simplement qu’elle devrait ouvrir la voie aux SDV (software-defined vehicles) chez Volkswagen, signifiant une architecture électronique à la pointe et entièrement connectée.

Une partie software qui sera conçue par Cariad, l’entité de Volkswagen en charge du développement électronique. Une entité sous le feu des critiques, car notamment responsable des trois ans de retard du lancement de la plateforme PPE – donnant même lieu à des suppressions de poste en 2023.

Plateforme PPE // Source : Audi

Si Volkswagen envisageait d’étrenner la plateforme SSP avec une grande berline, le projet Trinity, il semblerait qu’un grand SUV, plus apte à se vendre à grande échelle, soit finalement retenu.

Quant aux batteries et aux autonomies de ces futures voitures électriques, on sait que Volkswagen investit actuellement dans beaucoup de start-up prometteuses, mais il n’est pas dit que ces batteries soient prêtes à temps. Le groupe communiquait sur une recharge de 10 à 80 % de la batterie en 12 minutes, mais nous n’avons pas de nouvelles à ce sujet. Encore quelques années d’attente pour y voir plus clair !


Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !

Les derniers articles