Voiture électrique Xiaomi : un partenaire industriel aurait déjà été trouvé

 

Xiaomi s’appuierait sur le savoir-faire de Great Wall Motor, un important constructeur de voitures en Chine, pour développer et assembler le tout premier véhicule électrique de son histoire. Un partenariat aurait même déjà été conclu, selon une source.

Source : CHUTTERSNAP via Unsplash

Source : CHUTTERSNAP via Unsplash

Après le feuilleton hivernal d’Apple et son projet de voiture électrique, place à celui de Xiaomi. Sauf que les intentions du fabricant chinois semblent bien plus concrètes que celles de son homologue américain, qui plus est depuis les récentes informations publiées par la très sérieuse agence de presse Reuters.

Jusque-là, Xiaomi n’a jamais officiellement démenti les rumeurs selon lesquelles l’entreprise travaillerait sur une voiture électrique. « Wait and see », ou « Patience… », avait-elle répondu face aux bruits de couleur en février dernier. En somme, le groupe chinois ne fermait aucune porte, mais n’en ouvrait pas non plus.

Great Wall Motor en guise de partenaire

Plus récemment, un énième rapport remettait le sujet sur la table, bien que la prudence était encore de mise. Sauf que Reuters en rajoute une couche avec de nouveaux éléments d’information légitimés par trois sources proches du dossier, assure-t-on. En clair : le projet de voiture électrique Xiaomi serait sur la bonne voie.

Source : Vlad Tchompalov via Unsplash

Source : Vlad Tchompalov via Unsplash

Des pourparlers auraient actuellement lieu avec Great Wall Motor, un important constructeur de véhicules en Chine. Il est d’ailleurs le plus grand fournisseur de SUV et de camionnettes du pays, et s’est même tourné vers l’électrique en 2018 au travers de l’ORA R1. En 2019, l’entreprise s’est alliée à BMW pour fabriquer des Mini électriques en Empire du Milieu.

C’est vraisemblablement pour toutes ces raisons — mais pas que — que Xiaomi veut tisser des liens avec Great Wall Motor, qui lui fournirait alors des conseils en ingénierie pour accélérer le projet. L’une de ses usines pourrait aussi être mise à disposition. Selon une source de Reuters, le duo devrait même annoncer leur partenariat dès la semaine prochaine.

Une date de sortie évoquée

Le premier véhicule électrique signé Xiaomi pourrait ensuite être lancé en 2023. Là encore, ce repère temporel doit être pris avec des pincettes : développer une voiture branchée à partir de rien nécessite des ressources techniques, industrielles, humaines et financières conséquentes. Cela ne se fait clairement pas du jour au lendemain.

Toujours est-il que Xiaomi chercherait à diversifier ses activités et générer de nouvelles sources de revenus, lui qui tire pourtant bien son épingle du jeu sur le marché européen des smartphones.

Évoquée en septembre 2020 lors du Tesla Battery Day et attendue d’ici 2023 voire 2024, la voiture électrique à 25 000 dollars de Tesla pourrait finalement débarquer dès 2022.
Lire la suite

Les derniers articles