Test du Xiaomi Redmi Note 10 5G : il se tire une balle dans le pied

Smartphones • 2021

Points positifs du Xiaomi Redmi Note 10 5G
  • Taux de 90 Hz
  • MIUI 12 avec Android 11
  • Performances correctes
  • (5G, prise jack, emplacement SIM et microSD)
Points négatifs du Xiaomi Redmi Note 10 5G
  • Plus lourd et plus épais
  • Du LCD au lieu de l'OLED, calibrage perfectible
  • Qualité photo trop juste, absence d'ultra grand-angle
  • Autonomie moins bonne que le modèle 4G
  • Charge plus lente, pas de certification IP, un seul haut-parleur
 

Le Xiaomi Redmi Note 10 n’a pas eu le droit qu’à une version Pro : une déclinaison 5G a également rejoint le catalogue du constructeur chinois, avec quelques évolutions notables testées par la rédaction.

Parmi la pléthore de téléphones Xiaomi annoncés et lancés en mars 2021, le Redmi Note 10 a fait l’effet d’une petite bombe dans le segment de l’entrée de gamme. Le fabricant a également voulu se mettre à la page de la 5G en proposant une déclinaison dédiée sobrement baptisée Redmi Note 10 5G.

Pour l’occasion, ce dernier embarque un processeur non plus fourni par Qualcomm, mais par MediaTek. Le quadruple capteur photo se transforme aussi en un triple objectif, et l’écran anciennement rafraîchi à 60 Hz opte pour une fréquence de 90 Hz. Autant de petits changements testés par la rédaction.

À noter que pour ce test, nous ne nous étalerons pas sur l’interface logicielle du téléphone, vu et revu au cours des derniers mois. Je vous invite à consulter les tests des Redmi Note 10, Redmi Note 10 Pro, Xiaomi Mi 11, Xiaomi Mi 11 Ultra ou encore Xiaomi Mi 11 Lite. Avec, vous devriez être rassasiés.

Fiche technique

Modèle Xiaomi Redmi Note 10 5G
Version de l'OS Android 11
Interface constructeur MIUI
Taille d'écran 6.5 pouces
Définition 2400 x 1080 pixels
Densité de pixels 405 ppp
SoC Dimensity 700
Puce Graphique (GPU) other
Mémoire vive (RAM) 6 Go, 8 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go, 64 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 48 Mpx
Capteur 2 : 2 Mpx
Capteur 3 : 2 Mpx
Appareil photo (frontal) 8 Mpx
Enregistrement vidéo 4K@30 IPS
Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 5.0
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
5G Oui
NFC Oui
Capteur d'empreintes Oui
Ports (entrées/sorties) USB Type-C
Batterie 5000 mAh
Dimensions n/a
Prix 209 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé à partir d’un téléphone prêté par la marque.

Design

La formule esthétique appliquée aux Redmi Note 10 4G et Redmi Note 10 5G est globalement la même, à une ou deux petites différences près : les dimensions et le module photo. En effet, la version 5G prend un peu d’embonpoint avec 190 grammes sur la balance, contre 178,8 grammes pour son homologue 4G.

L’épaisseur monte aussi d’un cran : 8,92 mm contre 8,3 mm, au même titre que la hauteur (161,81 mm contre 160,5 mm) et la largeur (75,34 mm contre 74,5 mm). En pratique, avoir un téléphone légèrement plus lourd et plus épais impacte la prise en main.

Ne vous inquiétez pas : bien que moins bonne, celle du Redmi Note 10 5G reste tout à fait correcte. Mais c’est tout de même un élément et une petite concession à prendre en compte si vous souhaitez profiter de la 5G à bas prix.

Autre évolution stylistique observée : l’arrière du téléphone, et plus précisément le module photo. Le Redmi Note 10 5G se délaisse d’un capteur : le triple objectif est ainsi placé de manière totalement verticale, dans un module rectangulaire qui semble légèrement moins grand.

Pour le reste, rien ne bouge : boutons de volume et de mise en veille (avec capteur d’empreintes digitales dessous) sur la tranche droite, poinçon central à l’avant, bordures relativement épaisses, prise jack sur la tranche supérieure, emplacement double SIM et carte microSD sur la tranche gauche et verre Gorilla Glass 3.

À noter que le modèle envoyé (coloris Gris graphite) a tendance à beaucoup attraper les traces de doigt, et qu’aucune certification contre l’eau et la poussière n’est au menu, ni de haut-parleurs stéréo. C’est dommage : la version 4G en possédait une (IP53) accompagnée d’un double haut-parleur.

Écran

Forcément, la déception est de mise lorsque l’on découvre les caractéristiques du Xiaomi Redmi Note 10 5G. Pourquoi ? Car la technologie OLED présente sur le Redmi Note 10 4G, le Redmi Note 10 Pro et le Redmi Note 10 s est ici remplacée par du LCD. Or, c’était l’une des principales forces de ces téléphones : proposer de l’OLED à un si petit prix.

Ici, la marque chinoise fait donc marche arrière et se contente donc d’une dalle LCD de 6,5 pouces. Cette taille de diagonale se situe ainsi à mi-chemin entre le Redmi Note 10 (6,43 pouces) et le Redmi Note 10 Pro (6,67 pouces). Elle profite par ailleurs d’une définition Full HD+ (2400 x 1080 pixels), mais aussi et surtout d’un taux de rafraîchissement de 90 Hz adaptatif.

Là encore, cette fréquence vient s’intercaler entre celles de la version classique et Pro. Comparé à du 60 Hz, elle a pour avantage d’apporter une meilleure fluidité et un meilleur confort visuel, mais consomme en contrepartie plus d’énergie. Il n’empêche, il est toujours agréable de naviguer avec du 90 Hz sur un téléphone sous les 300 euros.

Calibrage

En mode saturé, la température de l’écran atteint les 7646 K : il tire donc un peu trop vers le bleu. Vous pouvez l’équilibrer avec une palette manuelle ou le mode auto qui permet d’ajuster les couleurs selon l’éclairage ambiant. Notre sonde et le logiciel CalMAN de Portrait Displays ont aussi calculé une luminosité maximale de 488 cd/m2.

Pour du LCD, ce score se situe dans la bonne moyenne. Vous pouvez aussi compter sur un contraste de 1501:1, ce qui est là aussi très bien. Aucun problème enfin pour visionner des contenus HD sur les plateformes SVOD grâce à la compatibilité Widevine L1. Aucun problème non plus pour déverrouiller votre écran : le capteur répond bien présent.

Photo

Le Xiaomi Redmi Note 10 5G arbore un triple capteur photo (contre un quadruple sur le Redmi Note 10 4G) à l’arrière, dont la voici la configuration :

  • Caméra principale de 48 mégapixels (f/1,79) ;
  • Capteur macro de 2 mégapixels (f/2,4) ;
  • Capteur de profondeur 2 mégapixels (f/2,4).

Ce modèle fait l’impasse sur le capteur ultra grand-angle, et promet donc une moins bonne polyvalence photographique. Le capteur principal, macro et de profondeur bénéficient d’un nombre de pixels et d’une ouverture focale identiques comparés à la version 4G.

Un capteur principal capricieux

Au premier coup d’œil, le Redmi Note 10 5G souffre d’un défaut récurrent : une gestion de la dynamique moyenne qui entraîne une sous-exposition ambiante pas forcément avantageuse. Certes, les conditions météorologiques et lumineuses n’étaient pas optimales, mais certaines zones n’étaient pour autant pas plongées dans une si profonde obscurité.

Comparé à la version 4G, le niveau de piqué baisse lui aussi de régime, alors que le traitement colorimétrique ne met que très rarement les scènes en valeur. Elles paraissaient d’ailleurs tristounettes à certains moments. La mauvaise dynamique peut aussi jouer un rôle dans cette observation. Bref, ce capteur principal a l’air d’être moins séduisant que celui de son homologue 4G.

Cette différence s’explique par la présence d’un processeur différent, qui ne traite pas de la même manière les images.

De nuit, pas de grands miracles

En environnement nocturne, le téléphone fait avec les moyens du bord et délivre des photos moyennes où un bruit numérique se fait souvent sentir. La mauvaise gestion des sources lumineuses entraîne également l’apparition de halos lumineux et d’effets lens flare.

De son côté, le mode nuit parvient à peine à déboucher les zones plongées dans l’obscurité. Avec, la photo a aussi l’air d’être plus floue. Bref, à éviter.

Test du Xiaomi Redmi Note 10 5G : il se tire une balle dans le pied
Test du Xiaomi Redmi Note 10 5G : il se tire une balle dans le pied

Mode 48 mégapixels : aucune différence

Difficile de percevoir un véritable gap de netteté et de niveau de détails entre une photo classique et une autre prise avec le mode 48 mégapixels. La seule petite observation se situe au niveau de l’exposition, qui paraît un poil plus pousser avec la photo 48 mégapixels. En somme, ce mode s’avère tout bonnement inutile.

Test du Xiaomi Redmi Note 10 5G : il se tire une balle dans le pied
Test du Xiaomi Redmi Note 10 5G : il se tire une balle dans le pied

Le mode macro à la ramasse

Pas de miracle avec le capteur macro, dont la pertinence ne peut être que remise une nouvelle fois en question au regard des clichés obtenus.

Un mode portrait correct, mais perfectible

En mode portrait, quelques petites imperfections sont facilement observables au niveau des cheveux, de la main appartenant à mon collègue ou des antennes du bugdroid. Du classique à ce prix-là : le Redmi Note 10 4G ne faisait d’ailleurs pas mieux.

Des selfies qui devraient satisfaire

En selfie, le mode portrait n’apprécie clairement pas les contre-jours en l’absence de HDR (photo n° 1). Évitez donc ce type de configuration, et privilégiez des scènes plus faciles à gérer pour le téléphone. Sur le second exemple, l’appareil applique un effet bokeh à de nombreuses mèches de cheveux alors qu’il ne devrait pas.

À l’avant, la caméra avant de 8 mégapixels offre des selfies relativement corrects répondant aux exigences d’un téléphone de sa gamme tarifaire.

Pour la vidéo, le Xiaomi Redmi Note 10 5G reste limité à 1080p en 30 FPS.

Performances

L’une des grandes différences qui distinguent les Redmi Note 10 5G et 4G est la nature de leur processeur : Mediatek Dimensity 700 pour le téléphone actuellement testé, contre un Qualcomm Snadragon 678 pour le second. Il nous a été en revanche compliqué de comparer leurs scores benchmarks, puisque des bugs inexpliqués nous ont empêchés de soumettre le téléphone aux différents protocoles.

Xiaomi nous a par la suite confirmé que le téléphone n’avait pas été correctement flashé avant de nous l’envoyer.

Benchmarks

Seuls PCMark et Androbench ont fonctionné pour nous fournir un résultat. Le premier se concentre notamment sur les performances du processeur en simulant une utilisation assez active. Résultat : le Dimensity 700 fait mieux que le Snapdragon 678 du Redmi Note 10 4G.

Modèle Xiaomi Redmi Note 10 5G Xiaomi Redmi Note 10 Xiaomi Redmi Note 10 Pro Realme 7i
AnTuTu CPU N/C 95513 97184 74958
AnTuTu GPU N/C 30651 77455 43366
AnTuTu MEM N/C 47396 53584 42079
AnTuTu UX N/C 49352 61373 42009
PC Mark 2.0 8870 7036 7187 8889
3DMark Slingshot Extreme N/C 1441 N/C 1389
3DMark Slingshot Extreme Graphics N/C 1250 N/C 1125
3DMark Slingshot Extreme Physics N/C 3100 N/C 2616
3DMark Wild Life N/C 480 N/C 700
3DMark Wild Life framerate moyen N/C 2.90 FPS N/C 4.20 FPS
GFXBench Aztec Vulkan/Metal high (onscreen / offscreen) N/C 5.2 / 3.5 FPS N/C 9.3 / 3.1 FPS
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) N/C 7.7 / 9.3 FPS N/C 17 / 9.8 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) N/C 21 / 25 FPS N/C 43 / 25 FPS
Lecture / écriture séquentielle 834 / 394 Mo/s 497 / 221 Mo/s 510 / 272 Mo/s 314 / 184 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire 39145 / 40256 IOPS 32408 / 29427 IOPS 36348 / 34264 IOPS 21362 / 22070 IOPS
AnTuTu 8 N/C 222912 289596 202412
Voir plus de benchmarks

Ne croyez tout de même pas vous amuser sur Fortnite, car malgré cette plus grande puissance sur le papier, le téléphone est incapable de lancer le jeu d’Epic Games. L’application nous indique que l’appareil mobile est incompatible avec le titre, faute de performances suffisantes. Le Redmi Note 10 4G, lui, parvenait tout de même à le télécharger et le lancer. En clair : privilégiez des jeux peu gourmands.

Sinon, pour le quotidien, le Redmi Note 10 5G fait l’affaire et apporte une expérience relativement fluide, même si de petites latences peuvent parfois ralentir votre navigation. Je vous rassure : cela n’a rien de rédhibitoire pour un smartphone vendu à ce prix-là. J’ai tout de même l’impression que le modèle 4G était un poil plus fluide.

Batterie

Le Xiaomi Redmi Note 10 5G embarque la même batterie de 5000 mAh que son homologue 4G. Mais ont-ils pour autant la même endurance ? Non. Cette version 5G peut tenir jusqu’à une journée et demie avec une utilisation mixte (contenus vidéo, appels, musiques, Internet, applications de messagerie), lorsque le Redmi Note 10 4G grimpait jusqu’à deux journées.

Deux raisons peuvent venir expliquer cette différence : le taux de 90 Hz plus gourmand en énergie et la présence d’un processeur potentiellement plus énergivore. La dalle LCD pourrait aussi jouer un mini-rôle, dans le sens où un écran OLED éteint des pixels pour afficher du noir, ce qui consomme là aussi un tout petit peu moins d’énergie.

Recharge

Du côté de la recharge, le Xiaomi Redmi Note 5G perd là aussi en puissance : il faut compter sur un bloc de 18 W, contre du 33 W sur la déclinaison 4G. Conclusion : la batterie met forcément plus de temps à se recharger à 100 %. C’est une fois de plus dommage. Voici les données relevées lors de notre session :

  • 6 à 30 % : 22 minutes
  • 6 à 50 % : 42 minutes
  • 6 à 80 % : 1h10
  • 6 à 100 % : 2h

Réseau et communication

Il ne faut pas être un devin pour savoir que le Xiaomi Redmi Note 10 5G… est compatible avec la 5G. Nous avons suffisamment employé le nom de modèle complet pour l’assimiler. En matière de bandes de fréquences françaises, ce smartphone s’appuie sur les infrastructures de la 4G en exploitant les bandes n1 (2100 MHz), n3 (1800 MHz), n7 (2600 MHz), n20 (800 MHz) et n28 (700 MHz), que l’on utilise pour la 5G.

Le Redmi Note 10 5G va plus loin, puisqu’il prend aussi en charge la bande dédiée à la 5G sub-6, la n78 (3,5 GHz). Il ne vous reste plus qu’à trouver le bon forfait. Vous pouvez compter sur du Wi-Fi 5 et du Bluetooth 5.1, et, surprise, sur une puce NFC pour les titres de transport dématérialisés et le paiement sans contact. C’est un point important puisque le Redmi Note 10 4G n’y avait pas droit.

Du côté des appels téléphoniques, l’appareil mobile parvient à bien gommer les nuisances sonores au sein d’un environnement bruyant (circulation, par exemple), au détriment néanmoins de votre voix qui se retrouve compressée. Sans pour autant être inaudible. Votre interlocuteur décèle également les bruits de klaxon et l’effet du vent.

Les micros ont enfin du mal à se couper entièrement lorsque vous vous arrêtez de parler, chose que le Redmi Note 10 exécutait sans encombre. Pour la géolocalisation, je n’ai rencontré aucun problème particulier pour que Google Maps me situe au bon endroit sur la carte et m’indique le bon sens de direction à suivre.

Prix et disponibilité

Le Xiaomi Redmi Note 10 5G est disponible sur le site officiel de la marque au prix de 229,90 euros en configuration 4 + 64 Go, ou 269,90 euros en configuration 4 + 128 Go. Quatre coloris sont proposés : Argent chromé, Bleu nuit, Gris graphite et Vert aurore.

Notre avis sur Le Xiaomi Redmi Note 10 5G

design
7
Un poil plus épais, un poil plus lourd, plus aucune certification IP et seulement un haut-parleur mono : ce Xiaomi Redmi Note 10 5G fait une croix sur plusieurs atouts comparés au modèle 4G, pour un prix pourtant plus élevé de 30 à 70 euros. Forcément, sa note en prend un coup. Bon point pour l'ajout d'une puce NFC.
écran
8
Xiaomi troque de l’OLED contre du LCD, alors que cette technologie d’affichage constituait l’un des principaux atouts du Redmi Note 10 classique. La marque sauve la mise avec un taux de rafraîchissement de 90 Hz et une bonne luminosité, mais un calibrage perfectible sauvé par le mode auto.
logiciel
8
MIUI 12 sous Android 11 a déjà été présenté en long et en large au cours de nos derniers tests : bloatwares et petits bugs d’affichage font partie de l’expérience logicielle de Xiaomi, qui reste toutefois bien personnalisable en fouillant comme il faut dans les paramètres.
caméra
6
Belle déception en matière de performances photographiques : clairement moins habile que le Redmi Note 10 4G sur la majorité des situations, cette version 5G peine à convaincre et produit des clichés très moyens avec de gros problèmes de dynamique. L'absence d'ultra grand-angle le rend aussi moins polyvalent.
performances
8
En termes de puissance, le Xiaomi Redmi Note 10 5G encaisse plutôt bien les coups pour les usages simples du quotidien, malgré quelques petits ralentissements observés çà et là. Faites en revanche une croix sur les jeux gourmands en ressource : il n’a clairement pas été conçu pour.
autonomie
8
L'autonomie du Xiaomi Redmi Note 10 5G vous permet d'utiliser votre téléphone durant une journée et demi, ce qui est convenable, sans pour autant être démentiel pour un téléphone de cette gamme. On regrette en revanche le passage à une charge de 18 W : comptez 2h pour atteindre les 100 %.
Note finale du test
7 /10
Devez-vous privilégier le Xiaomi Redmi Note 10 5G au Redmi Note 10 4G ? Si vous tenez absolument à profiter du réseau mobile dernier cri à un prix doux, alors pourquoi pas. Mais il faut le vouloir, car les concessions faites par Xiaomi sont nombreuses.

Pour résumer, voilà ce que le Redmi Note 10 5G concède : une prise en main légèrement moins bonne, une absence de certification IP, un unique haut-parleur, un écran LCD (contre de l’OLED sur le modèle 4G), des photos peu flatteuses, une autonomie plus faiblarde et une charge moins véloce. Cela fait beaucoup.

Que propose-t-il en plus de la 5G ? Une puce NFC, un intéressant taux de rafraîchissement de 90 Hz, un processeur Mediatek qui ne semble pas pour autant plus performant que celui de Qualcomm… et c’est tout. Oui, les apports sont bien maigres pour un smartphone vendu entre 30 et 70 euros plus cher.

Le téléphone reste plus que correct. Simplement, en voulant absolument se doter de la 5G, il se tire une balle dans le pied sur d'autres critères importants. Pour l’avoir, il faut donc vraiment le vouloir.

Points positifs du Xiaomi Redmi Note 10 5G

  • Taux de 90 Hz

  • MIUI 12 avec Android 11

  • Performances correctes

  • (5G, prise jack, emplacement SIM et microSD)

Points négatifs du Xiaomi Redmi Note 10 5G

  • Plus lourd et plus épais

  • Du LCD au lieu de l'OLED, calibrage perfectible

  • Qualité photo trop juste, absence d'ultra grand-angle

  • Autonomie moins bonne que le modèle 4G

  • Charge plus lente, pas de certification IP, un seul haut-parleur

Les derniers articles