Montres connectées : derrière Apple et Samsung, les plus gros succès ne sont pas ceux que vous pensez

 

Derrière Apple et Samsung, ce sont des constructeurs méconnus qui vendent le plus de montres connectées dans le monde. Noise, Fire-Boltt et BoAt sont particulièrement poussés par la croissance du marché en Inde.

L’Apple Watch Series 8 // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

Les premières montres connectées qui viennent en tête sont souvent les modèles les plus évolués, dotés de systèmes d’exploitation poussés, conçus par des constructeurs particulièrement renommés, qu’il s’agisse des Apple Watch, des Samsung Galaxy Watch ou de la Pixel Watch. Pour autant, si ces montres sont les plus attrayantes en raison des fonctionnalités proposées, ce ne sont pas nécessairement celles qui se vendent le plus.

Comme tous les trimestres, le cabinet Couterpoint Research a publié ses estimations des marques ayant vendu le plus de montres connectées à travers le monde au troisième trimestre 2022. Et si Apple figure encore et toujours à la première position, les montres les plus basiques ne sont pas loin derrière.

Pour la première fois, Counterpoint Research a ainsi décidé de diviser le marché des montres connectées en deux marchés différents : celui des montres avec un OS poussé, permettant d’installer des applications tierces, et celui des montres connectées avec une interface bien plus basique, sans possibilité d’ajouter des fonctions supplémentaires.

Apple et Samsung, toujours en tête

Pour le marché des montres haut de gamme, Apple reste largement en tête avec 50,6 % des ventes. La firme américaine a par ailleurs augmenté le nombre de montres vendues d’une année sur l’autre de 48 % grâce à la sortie des Apple Watch Series 8, SE 2022 et Ultra.

Les parts de marché des différents constructeurs de montres connectées au 3e trimestre 2022
Les parts de marché des différents constructeurs de montres connectées au 3e trimestre 2022 // Source : Counterpoint Research

Derrière, Samsung s’en sort plutôt bien avec 22,3 % de parts de marché et une augmentation des ventes de 6% entre le troisième trimestre 2021 et la même période cette année.

Des montres basiques en embuscade

Cependant, derrière ce duo se trouvent des marques bien plus méconnues du marché européen : Noise, Fire-Boltt et BoAt. Ces trois constructeurs sont en effet surtout présents sur le marché indien et proposent des montres connectées plus basiques, sans possibilité d’installer des applications tierces. À titre d’exemple, Noise a connu une croissance de 218 % en un an, au point de figurer en tête des montres connectées les plus vendues en Inde.

Or, l’Inde compte pour une part de plus en plus importante sur le marché mondial des montres connectées. Il y a un an, seuls 14 % des smartwatch vendues dans le monde étaient commercialisées dans le pays. Désormais, ce sont 30 % des modèles produits qui s’écoulent en Inde, devant la Chine (16 %) et l’Europe et les États-Unis (25 %).

La Colorifit Pro 4 de Noise, troisième constructeur de montres connectées dans le monde
La Colorifit Pro 4 de Noise, troisième constructeur de montres connectées dans le monde // Source : Noise

D’après Counterpoint Research, cette forte croissance des montres basiques s’explique justement par des prix bien plus accessibles que les modèles sous Wear OS, RTOS ou TizenOS : « Parmi les différents types de montres, les montres basiques, avec des systèmes d’exploitation plus légers et des prix plus accessibles, ont permis de pousser le marché mondial. Alors que les ventes de montres aux OS plus avancés ont augmenté de 23 % entre 2021 et 2022, les ventes de montres basiques ont plus que doublé d’une année sur l’autre, comptant pour 35 % du marché total. »

On notera néanmoins la bonne performance de Huawei, arrivé en cinquième position des constructeurs de montres connectées ce trimestre, devant BoAt. Enfin, Garmin et Xiaomi viennent clore le classement, respectivement en septième et huitième position.


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).