Cela fait désormais plus de trois ans que Bose a lancé son QC35. Même s’il a bénéficié d’une légère amélioration en 2017, l’attente a été longue, surtout compte tenu de la concurrence féroce de Sony. Mais le constructeur américain a finalement dégainé sa réponse en milieu d’année avec le Bose Headphones 700. Nouveau design, nouveau système de réduction de bruit, intégration de Google Assistant, de quoi enfin freiner la poussée de Sony ? C’est ce qu’on va voir dans ce test du Bose Headphones 700.

Bose a longtemps été précurseur sur le marché des casques à réduction de bruit active. Il faut dire que la marque a initié ce nouveau marché dès 2000 avec le QuietComfort 2. Le constructeur est resté longtemps seul sur ce marché, roi dans son royaume, avant que la concurrence ne commence à frapper. D’abord avec Parrot, puis avec les assauts répétés de Sennheiser, Jabra, Microsoft et surtout Sony, Bose a eu du mal à répondre. Il faut dire que si Sony propose une nouvelle version de son casque tous les ans, Bose ne sort qu’une nouvelle version de son casque à annulation de bruit que tous les trois ou quatre ans. Autant dire donc que ce nouveau modèle Bose Headphones 700 était attendu.

Fiche technique

  • NFC : non
  • Réduction de bruit active : oui
  • Longueur du câble : 1,06 m
  • Recharge : USB-C
  • Bluetooth : 5.0
  • Codecs audio : SBC (via A2DP), AAC
  • Poids : 250 g

Ce test a été réalisé avec un modèle qui nous a été prêté par la marque.

Nouveau look pour une nouvelle vie

Autant le dire de suite dans une rédaction largement favorable au WH-1000X M3 de Sony, je fais partie de la team Bose. J’ai acheté un casque QuietComfort 35 à sa sortie il y a quatre ans et je continue de l’utiliser au quotidien. Du coup, le choc a été d’autant plus important pour moi lorsque j’ai découvert le design du Headphones 700 de Bose.

On est loin, très loin, de ce à quoi Bose nous avait habitués par le passé. Exit les boutons physiques, les bras de chaque côté des écouteurs ou l’aspect pliable du casque. Bose a complètement revu sa copie sur son nouveau modèle.

Le Bose Headphones 700 propose un revêtement en silicone en dessous de l’arceau, en lieu et place de la mousse du dernier modèle. Un choix qui devrait permettre un meilleur vieillissement du design sur le long terme et lui permettre d’échapper davantage à la poussière. Mais la principale différence se situe au niveau de l’articulation entre l’arceau et les écouteurs. Pas de doubles bras, mais un système de pivot. Les écouteurs sont accrochés directement à l’arceau et peuvent pivoter à 90 degrés vers l’extérieur. Il suffit de les faire glisser vers le haut ou le bas de l’arceau pour les ajuster et c’est tout. Un design assez pratique et très esthétique, même si l’on regrettera qu’il faille forcer un peu pour ajuster la position haute ou basse.

Du côté de la charnière, on regrettera néanmoins le choix de Bose de ne pas avoir rendu ses écouteurs pliables. Il n’est pas toujours pratique de les ranger dans un sac ou une veste en jean et on aurait préféré une petite articulation en ce sens. La boîte du casque se veut par ailleurs assez massive, avec 18 cm de large, 22 cm de long et 5,5 cm de haut. On appréciera néanmoins qu’elle inclue un emplacement pour les câbles jack et USB-C.

Dans l’ensemble, il reste que le Bose Headphones 700 est un casque confortable à utiliser. Après l’avoir porté des journées entières, il ne m’a pas pesé sur les oreilles à cause d’une trop forte pression. Sur le haut du crâne, j’ai pu finir par ressentir une petite gêne après sept à huit heures, mais rien d’exceptionnel pour ce type de casque. Il faut dire qu’avec son poids de 250 grammes, le Bose Headphones 700 est plutôt léger et son poids bien réparti.

Du côté des boutons aussi Bose a fait le ménage. Ici, pas de touches physiques pour mettre sa musique en pause ou augmenter le volume, tout se passe au tactile. Si cette interface peut faire craindre une mauvaise réactivité du casque ou des fausses touches (en cas de port de capuche par-dessus par exemple), il n’en est rien. Il faut dire que seule la surface avant de l’écouteur droit intègre une surface capacitive. Les gestes sont simples avec un glissement vers le haut ou le bas pour régler le volume, vers l’avant ou l’arrière pour changer de piste, un double appui pour mettre en pause ou répondre à un appel, et un appui long pour connaître l’estimation d’autonomie restante.

Les boutons n’ont pas disparu pour autant. On en retrouve un derrière l’écouteur gauche, pour modifier la réduction de bruit, un derrière l’écouteur droit pour allumer, éteindre ou appairer le casque, et un autre, toujours au dos de l’écouteur droit, pour avoir accès à votre assistant vocal. Du côté des prises, on retrouve simplement la prise USB-C sous l’écouteur droit et la prise micro-jack sous l’écouteur gauche.

Une immersion absolue

Le casque Headphones 700 de Bose propose un total de 11 niveaux de réduction du bruit ambiante, de 0 à 10. Ces niveaux peuvent être réglés directement dans l’application Bose Music, mais également avec le bouton dédié derrière l’écouteur gauche.

Néanmoins, le casque ne peut enregistrer que trois niveaux de réduction de bruit. Par défaut, il s’agit logiquement des niveaux 0, 5 et 10, mais vous pouvez les modifier directement dans l’application. Ainsi, à chaque appui sur le bouton, vous pourrez changer le niveau de bruit. Une fonctionnalité pratique par exemple si vous souhaitez profiter de votre musique tout en continuant d’entendre vos collègues dans l’open space.

Dans l’ensemble, la réduction de bruit est assez bluffante. Lorsqu’elle est poussée à son maximum, elle va réduire considérablement non seulement les bruits persistants — comme celui de la circulation, d’une ventilation ou du métro — mais également les sons plus complexes à réduire comme les conversations ou les bruits de frappe sur le clavier. En cela, le Bose Headphones 700 propose une large avancée par rapport au QC35 dont la réduction de bruit était bien plus limitée, avec seulement trois niveaux possibles.

Quels sont les meilleurs casques à réduction de bruit active en 2019 ? Notre sélection

En revanche, avec une réduction de bruit au maximum, le casque vient insuffler un effet d’isolation et un léger souffle qui peut être gênant pour certains. Celui-ci reste présent jusqu’au niveau 6 environ et on conseillera donc de s’arrêter à ce niveau-là pour ceux qui peuvent être sensibles à cet effet de souffle et de pression assez dérangeant. Les bruits constants resteront filtrés, mais pas ceux plus variables.

Afin de tester la qualité de la réduction de bruit du Bose Headphones 700 et de le comparer à ses concurrents, j’ai mis en place un petit protocole assez simple. J’ai connecté une enceinte à mon smartphone pour qu’il diffuse des bruits d’avion ou de train avec un volume constant autour de 74 dBa. J’ai ensuite demandé à mes collègues d’essayer à tour de rôle le Bose QC35, le Sony WH-1000X M3 et le Bose Headphones 700. Enfin, je leur ai demandé de classer les trois casques — qui ne diffusaient pas de musique — selon l’efficacité de leur réduction de bruit.

Pour les quatre sessions, le Bose QC35 est ressorti largement en dessous de son successeur. Le Bose Headphones 700 est quant à lui parvenu légèrement en tête pour l’un des cobayes. Les trois autres ont senti une réduction de bruit équivalente sur le nouveau-né de Bose et le dernier modèle de Sony. Si l’on ne peut donc pas conclure à une meilleure annulation de bruit sur le Bose Headphones 700 que chez son principal concurrent, on notera néanmoins une nette mise à niveau par rapport au précédent casque du constructeur.

Une signature Bose toujours présente

En termes de qualité sonore, le Bose Headphones 700 ne réinvente pas la roue. Bose oblige, le casque reprend clairement la signature de la plupart des produits de la marque, avec une grosse mise en avant des basses, des hauts médiums et des aigus.

Le son est par ailleurs particulièrement chaleureux et efficace sur tous types de musiques, aussi bien le rock que le hip-hop, la pop, la musique classique ou le jazz. On pourra néanmoins regretter une absence de spatialisation et un son qui gagnerait à être un poil plus englobant.

Bon point, la qualité sonore reste du même acabit, quel que soit le mode d’annulation de bruit choisi. On entendra la même qualité sonore avec une réduction de bruit à 0 ou à 10. C’est toutefois moins le cas lorsqu’on passe en mode passif en éteignant le casque et en le connectant à la source avec un casque filaire. Le son devient alors bien plus sec et on perd son aspect riche et chaleureux, avec des basses qui ont tendance à disparaître.

Comme on le verra plus tard, l’application Bose ne permet pas de modifier les paramètres d’égalisation sonore. Il faudra donc nécessairement se contenter des réglages audio du casque, à moins de passer par l’égaliseur système de votre smartphone s’il en intègre un.

Une autonomie confortable

Pour la batterie, Bose annonce une autonomie pouvant aller jusqu’à 20 heures. Il faut bien admettre que le constructeur américain est plutôt modeste. De notre côté, nous avons pu utiliser le casque pendant 28h30 avant que la batterie ne lâche. Ceci dit, si je le portais en permanence sur mes oreilles pour profiter de l’annulation de bruit au maximum, il ne diffusait pas de musique en permanence.

Je dirais que sur ces 28h30, j’ai dû écouter de la musique, regarder des vidéos, répondre à des appels ou jouer à des jeux pendant environ 8 heures. Reste que la connexion Bluetooth et l’annulation de bruit étaient allumées en permanence. En somme, si le casque de Bose n’est pas au niveau du WH-1000X M3 de Sony avec ses 25 à 35 heures d’autonomie, il s’en rapproche néanmoins à condition de profiter avant tout de l’annulation de bruit.

Petite nouveauté pour le Headphones 700, Bose a enfin intégré une prise USB-C — et non plus micro-USB — pour la recharge de son casque. Le constructeur fournit d’office un câble de recharge, mais malheureusement pas de bloc secteur. Connecté à un bloc 22,5 W, nous avons pu récupérer 8h30 d’autonomie. On regrettera néanmoins qu’il ne soit pas possible d’utiliser le casque lorsqu’il est en charge, pas même en mode passif avec le câble.

Quelques lacunes à l’utilisation

Malgré toutes les qualités du Bose Headphones 700, le dernier né du constructeur américain n’est pas exempt de défauts, notamment à l’utilisation.

Si on pourra saluer l’intégration du Bluetooth 5.0, particulièrement utile pour une meilleure stabilité et surtout une plus grande portée du signal, on regrettera que Bose ait décidé de ne toujours pas assurer de compatibilité avec les codecs Bluetooth les plus utilisés. Le casque n’est ainsi pas compatible avec l’aptX, l’aptX HD ou le LDAC. Même si l’amélioration apportée par ceux-ci reste minime, c’est une fonction proposée par le WH-1000X M3 de Sony et il aurait été de bon ton que Bose se mette à niveau et ne se contente pas du AAC et du SBC, intégré par défaut dans le profil Bluetooth A2DP. En connexion sans fil on pourra entendre une très légère latence qui ne gênera pas particulièrement lorsque vous regarderez des vidéos, mais sera plus handicapante en jeu mobile, notamment sur des FPS.

On l’a vu, le casque de Bose peut être connecté en Bluetooth comme en filaire à une source, y compris en mode passif, lorsqu’il est éteint. C’est assez pratique si vous tombez en rade de batterie pour continuer à écouter votre musique… à condition d’avoir le câble adéquat avec vous. En effet, fidèle à ces habitudes, Bose n’assure par de connexion avec un câble mini-jack (3,5 mm) vers mini-jack (3,5 mm), mais mini-jack (3,5 mm) vers micro-jack (2,5 mm). Un défaut qui existait déjà sur le QC35 et que l’on retrouve sur le Headphones 700. Ce n’est pas un souci en soi, si on a le câble toujours avec soi, mais n’espérez pas récupérer le câble d’un autre casque, il y a de grandes chances qu’il ne soit pas compatible.

Si Sony peine toujours autant à proposer du Bluetooth multipoint sur ses casques hauts de gamme — et n’en propose d’ailleurs toujours pas — ce n’est pas le cas de Bose. Ici, il est possible d’appairer jusqu’à cinq appareils et d’en connecter deux en même temps au casque. Ainsi, nul besoin de choisir entre votre smartphone et votre PC, vous pourrez écouter de la musique depuis votre ordinateur et répondre à un appel téléphonique sur votre smartphone sans aucune manipulation.

Néanmoins, on regrettera que la manœuvre soit moins aisée sur le Headphones 700 que sur le QC35. Le précédent casque de Bose était équipé d’un slider qui permettait facilement de passer d’une source à l’autre, mais aussi de se reconnecter à un appareil dont on avait perdu la connexion. Ici, je n’ai pas trouvé de méthode aussi simple pour chercher la reconnexion à mon PC après être allé chercher mon déjeuner à midi. Il m’a fallu à chaque fois éteindre le casque pour qu’il se reconnecte automatiquement. Dommage.

Parmi les fonctionnalités pratiques, on pourra également citer l’appui prolongé sur le bouton d’annulation de bruit qui mettra automatiquement la musique en pause et coupera la réduction de bruit pour répondre à un collègue. En revanche on peut noter l’absence de mise en pause en cas de retrait du casque. Heureusement, il est possible de le couper automatiquement après un certain temps (5, 20, 40, 60 ou 180 minutes) en configurant cette fonction dans l’application.

Concernant l’application justement, on regrettera qu’il faille nécessairement un compte Bose pour se connecter, même si on pourra passer par un identifiant Facebook. Elle vous permettra néanmoins de gérer la réduction de bruit, de choisir votre assistant vocal de prédilection (Google Assistant ou Amazon Alexa), de configurer l’appui long entre l’annonce du niveau de batterie ou de modifier la langue d’annonce du casque. Dommage néanmoins qu’elle n’intègre pas un égaliseur ou un système de spatialisation.

Prix et disponibilité

Le Bose Headphones 700 est d’ores et déjà disponible au prix de 399,99 euros. Le casque est proposé en deux coloris : noir ou métallique.

Acheter le Bose Headphones 700 sur Amazon

À ce prix, le casque fait face au Sony WH-1000X M3 à 294 euros, mais également au Bose QC35 II, toujours en vente à 279 euros, au Microsoft Surface Headphones à 303 euros ou au Jabra Elite 85H à 285 euros.

Galerie photo

Note finale du test 9/10
Bose aura pris son temps pour sortir cet Headphones 700, mais la patience est enfin récompensée. La firme américaine a su tirer partie de ses forces sur ce nouveau casque avec une très bonne connexion Bluetooth multipoint, un son riche et chaleureux et une annulation de bruit impressionnante.

Le casque de Bose pêche cependant par certains aspects par rapport à la concurrence avec une autonomie légèrement en berne, l'absence de codecs audio Bluetooth ou l'absence de personnalisation. Surtout, il ne s'agit pas réellement de la nouvelle référence, mais d'une bonne à niveau face à Sony... jusqu'à ce que Sony sorte un éventuel 1000X M4. C'est le risque.

Reste qu'en l'état, si le Headphones 700 ne pulvérise pas le casque de Sony, il en est une excellente alternative et Bose peut désormais se targuer à nouveau de jouer dans la même division que son concurrent japonais.
Points positifs
  • Son particulièrement riche
  • Excellente réduction de bruit
  • Design futuriste mais discret
  • Connexion Bluetooth multipoint
Points négatifs
  • Pas de codecs audio HD
  • Pas de système de pliure pour le rangement
  • Application assez limitée en fonctionnalités