Test du Mpow H19 IPO : un casque Bluetooth antibruit étonnant pour 50 euros

Surprenant, mais loin d'être bluffant

Le Mpow H19 IPO est un casque sans fil à réduction de bruit d'entrée de gamme. L'autonomie annoncée est de 35 heures. Il est compatible Bluetooth 5.0.

Où acheter le
Mpow H19 IPO au meilleur prix ?
 

Introduction

Autour des mastodontes du marché, y'a-t-il des casques sans fil à réduction de bruit active (beaucoup) moins chers qui valent le coup ? C'est ce que nous allons voir dans ce test complet du Mpow H19 IPO vendu moins d'une cinquantaine d'euros.

Le casque sans fil Mpow H19 IPO promet d’apporter la réduction de bruit active pour un prix assez abordable par rapport à la concurrence. On pourrait se demander où est l’arnaque, mais il s’agit bien là une des fonctionnalités qu’il embarque, sans oublier le Bluetooth 5.0 et quelques autres.

Est-ce efficace ? Est-ce un bon investissement de dépenser 50 euros dans ce casque ? Peut-on regretter son achat après quelques jours d’utilisation ? Autant de questions que nous allons tenter de répondre dans ce test.

Fiche technique du Mpow H19 IPO

Modèle Mpow H19 IPO
Format casque circum-aural
Réduction de bruit active Oui
Version du Bluetooth 5.0
Poids 240 grammes
Fiche produit

Ce test a été réalisé avec un casque acheté par la rédaction.

Petit unboxing rapide

Avant de commencer, faisons un petit tour du propriétaire. Le Mpow H19 IPO arrive dans une petite boite avec tout le nécessaire à l’intérieur, malgré le petit prix de ce casque sans fil. Ce dernier est accompagné d’un câble jack 3,5 mm, d’un câble micro-USB vers USB et d’une notice d’utilisation en français.

 

Contenu de la boîte du Mpow H19

Contenu de la boîte du Mpow H19 // Source : Frandroid.

On y trouve également une sacoche pour le ranger afin qu’il évite de prendre la poussière lorsqu’il n’est pas utilisé, par exemple. Cependant, celle-ci ne protègera pas le casque pendant un déplacement, car en simple tissu.

Classique, mais confortable

Le casque sans fil Mpow H19 IPO ne fait pas de folies sur son design. On retrouve un châssis en plastique tout en noir pour le modèle de notre test, mais il existe aussi en noir-rouge et rose-blanc si vous préférez un peu plus d’extravagance dans les couleurs. Les finitions sont bonnes dans l’ensemble, où seules les coutures des coussinets ne sont pas des plus précises. On note également la présence de certains boutons pour contrôler le casque (ANC, volume et alimentation) ainsi que deux ports sur chaque extrémité : micro-USB et jack 3,5 mm.

Le casque de Mpow fait le choix d’un format circum-aural pour englober totalement vos oreilles, avec des coussinets tout de même bien rembourrés et plutôt moelleux. Il faut dire que c’est confortable même lorsque l’on a le casque toute la journée sur la tête. À aucun moment une gêne quelconque n’a été constatée, d’autant plus qu’il est léger (seulement 240 grammes) et qu’un renfort en mousse sur l’arceau vient adoucir le poids sur la tête.

Le Mpow H19 IPO est un casque pliable, la longueur de l’arceau est réglable et les oreillettes pivotent pour s’adapter au mieux à votre morphologie. De loin, il pourrait (presque) faire très brièvement penser à un QC 35 II. Le constructeur a même repris l’intérieur de l’oreillette avec d’énormes L (pour Left, gauche) et R (pour Right, droite), où le design hachuré est simplement inversé par rapport à Bose.

Un son plutôt équilibré

Le casque sans fil Mpow H19 IPO ne fait pas de miracles, mais il offre une copie très satisfaisante pour son prix contenu. Le son en stéréo est suffisamment puissant grâce à ses transducteurs de 40 mm, avec une faible distorsion lorsque le son est poussé au maximum. Il n’est pas le plus adéquat pour écouter un concerto de Beethoven ou un opéra de Mozart, mais il fera très bien l’affaire pour tout autre type de musiques. Il a d’ailleurs la particularité d’être assez équilibré entre les aigus, les médiums et les basses pour fournir une expérience sonore convenable dans la plupart des autres situations. Seuls les codecs SBC et AAC répondent à l’appel, mais c’est amplement suffisant pour apprécier vos playlists préférées sur Spotify, Deezer ou YouTube Music.

Si vous passez d’une paire d’écouteurs classiques à ce casque sans fil, vous entendrez clairement une forte différence. Vous apprécierez même beaucoup le casque de Mpow tant la différence de sonorité est flagrante. L’enrobage de vos oreilles y est forcément pour quelque chose et tout autre casque du même format pourrait évidemment produire le même effet. Cependant, si vous avez déjà eu un Bose Headphones 700 ou un Sony WH-1000XM4 sur la tête, vous ne serez que très peu conquis par la qualité sonore du H19 IPO qui peut paraitre un peu brouillon après avoir goûté à l’excellence.

Le bémol côté audio vient des appels, ou plus particulièrement du micro. En cette période où le télétravail devient la norme, il est indispensable de bien communiquer avec ses collègues et le Mpow H19 IPO ne convient malheureusement pas à cette utilisation. Vous entendrez bien vos interlocuteurs et inversement, mais que temporairement. Ce casque sans fil à la fâcheuse manie de couper le micro au bout de 5 minutes de conversation environ. Ce problème a été constaté lorsque le casque est connecté à un ordinateur ou un smartphone via un dialogue sur Google Meet ou Slack, par exemple. Un défaut qui apporte moins polyvalence, dommage donc. Aucun problème par téléphone en tout cas.

Une réduction surprenante pour le prix

On arrive maintenant à l’un des sujets les plus importants : l’ANC, ou Active Noise Cancellation (en français réduction de bruit active). Pour mettre les choses au clair dès le début, il ne faut évidemment pas s’attendre au résultat que peut procurer un casque à plus de 300 euros, ça serait même ridicule de comparer le Mpow H19 IPO à des modèles qui coûtent le quintuple, voire le sextuple, de son prix.

Mais lorsque l’on réduit son exigence à un casque qui vaut ni plus ni moins 50 euros, le résultat est tout simplement surprenant. Il n’y a qu’un seul niveau de réduction de bruit, lequel se déclenche manuellement via un bouton sur l’oreillette gauche du casque. On sent tout de suite la différence avec l’ANC activé, où le son va être moins dissipé dans l’oreille pour finalement améliorer la qualité globale. Il ne s’agit en revanche pas d’une annulation pure et simple du bruit, mais plus d’une sensation d’étouffement pour les parasites extérieurs. Vous ne discernerez plus les paroles de quelqu’un qui vous parle, mais vous entendrez encore, d’une manière assourdissante, certains bruits plus percutants autour de vous.

ANC activé sur le Mpow H19 IPO

ANC activé sur le Mpow H19 IPO // Source Frandroid.

On ne fait pas de magie à ce prix. Le casque sans fil de Mpow n’est pas là pour bluffer tout le monde, mais pour apporter les prémices de cette technologie au plus grand nombre.

Le Bluetooth 5.0 est au rendez-vous

Avec sa compatibilité Bluetooth 5.0, le Mpow H19 IPO propose une expérience sonore sans déconnexion fréquente. C’est globalement stable et il est même possible de se balader chez soi — à l’exception de celles et ceux qui vivent dans un château — sans trop subir l’effet d’une musique qui se coupe et/ou qui grésille lorsque l’on s’éloigne de son appareil. Le signal est encore bon en descendant d’un étage ou en étant sur le palier de la porte d’entrée, donc avec un pied à l’extérieur. Il n’y a cependant pas d’application disponible pour ce casque sans fil. L’appairage se fait tout simplement via les paramètres Bluetooth de votre smartphone, tablette, ordinateur ou TV.

Notons également que le casque ne peut se connecter qu’à une source Bluetooth en même temps. Il ne gère donc pas le Bluetooth multipoint comme ses concurrents très haut de gamme.

Le casque se prend par ailleurs rapidement en main et on repère facilement les différents boutons à l’aide du pouce. Sur le côté gauche, on peut atteindre le bouton pour activer la réduction de bruit et, sur le côté droit, s’aligne les boutons volumes et ON/OFF. Ce dernier permet de mettre lecture/pause dans une musique ou d’appeler son assistant préféré via deux appuis consécutifs. Il est également possible de passer à la piste suivante ou précédente en maintenant les boutons volumes pendant deux secondes.

Une endurance digne des plus grands

S’il y a une seule chose que le Mpow H19 IPO n’a pas à envier aux casques sans fil qui coûtent 5 à 6 fois son prix, c’est bien l’autonomie. Avec une batterie de 500 mAh, le constructeur annonce une endurance de 35 heures lorsque la réduction de bruit n’est pas activée. Dans les faits, on tourne davantage autour de 32 heures d’utilisation et c’est déjà un score tout à fait acceptable. Concrètement, une journée de 9h30 jusqu’à 18h30 (en déduisant la pause du midi) lui fait perdre juste un peu plus de 20 %.

Avec l’ANC, vous pouvez enlever une dizaine d’heures au compteur. Ces résultats le placent donc au même niveau qu’un Bose QC 35 II, par exemple. On regrette toutefois sa connectique un peu vieillissante en micro-USB, où une charge complète met un peu moins de 3 heures. C’est long, surtout en 2020.

Notez qu’il est également possible d’utiliser le casque de Mpow en mode filaire via le câble jack 3,5 mm pour profiter d’une endurance illimitée. Vous ne pourrez en revanche plus utiliser les commandes de volume ni mettre en lecture/pause votre musique via le bouton d’alimentation, pas plus qu’activer la réduction de bruit active.

Prix et disponibilité du Mpow H19 IPO

Le casque sans fil Mpow H19 IPO est vendu au prix de 49,99 euros, mais il profite régulièrement de promotion sur Amazon par exemple.

Où acheter le
Mpow H19 IPO au meilleur prix ?
Note finale du test
7 /10
Vous l'aurez compris, le Mpow H19 IPO n'est pas le plus impressionnant des casques sans fil à réduction de bruit active, mais il est clairement surprenant pour son prix. Il a le mérite d'apporter cette technologie au plus grand nombre, même si on parle ici plus d'un petit étouffement du bruit que d'annulation pure et dure.

Le casque a d'autres atouts, comme sa compatibilité Bluetooth 5.0 pour une connexion stable au quotidien et sa belle autonomie de plus de trente heures. Les puristes seront d'ailleurs ravis de pouvoir brancher le casque via le bon vieux port jack 3,5 mm. Cependant, tout n'est évidemment pas rose pour un prix aussi bas que celui du Mpow H19 IPO. On peut regretter son port micro-USB qui implique une charge assez lente, son manque de fonctionnalités via une application dédiée, les coupures du microphones ou encore l'absence de nombreux codecs (aptX ou LDAC par exemple).
Points positifs
  • La réduction de bruit, qui améliore la qualité sonore
  • La stabilité de connexion avec le Bluetooth 5.0
  • La compatibilité avec Google Assistant, Siri et Cortana
  • La bonne autonomie (plus de 30 h)
Points négatifs
  • Le port micro-USB
  • Pas d'égaliseur, car pas d'application
  • La coupure récurrente du micro lors des appels (via Google Meet, Slack et autre)
  • Codecs AAC et SBC seulement

Les derniers articles