Acheter une voiture électrique d’occasion : pourquoi c’est intéressant

Les véhicules électriques d'occasion ont maintenant aussi droit au bonus écologique

 

Avec l'avènement de la voiture électrique, le marché de l'occasion change et voit ses rangs se garnir de plus en plus de modèles électrifiés. Mais est-ce vraiment intéressant de se tourner vers un véhicule électrique d'occasion ?

L’offre de voitures électriques s’étoffe toujours plus d’année en année, sous l’impulsion du législateur qui continue de sévir concernant les objectifs de réduction des émissions polluantes des constructeurs. Si, depuis deux ou trois ans le nombre de voitures électriques neuves s’est multiplié sur le marché, c’est aussi le moment pour certains modèles, plus ou moins âgés, de venir garnir le marché de l’occasion. Et nous allons le voir, il y a plusieurs avantages à se tourner vers un véhicule 100 % électrique de deuxième ou de troisième main.

Quelle est la part de marché des véhicules électriques aujourd’hui ?

Le marché de la voiture électrique neuve se porte bien en France puisque, sur le mois d’octobre 2020, 10 004 immatriculations ont été enregistrées sur la période, s’accaparant 5,84 % de parts de marché. La Renault Zoé caracole toujours en tête avec 2507 unités écoulées.

Une Renault Zoé que l’on retrouve une nouvelle fois logiquement en tête des ventes des voitures électriques d’occasion. En 2019, elle représentait d’ailleurs plus d’une voiture électrique sur deux vendues en occasion en France. Selon les données de l’Avere-France, 19 652 véhicules particuliers électriques d’occasion ont été vendus en France contre 12 681 en 2018, soit une hausse de 55 %.

Comme énoncé plus haut, la star c’est la Zoé avec 11 944 unités écoulées, suivie par la Nissan Leaf avec 635 modèles de première génération et 658 versions de seconde génération, soit un total de 1293 unités. À la troisième place, nous retrouvons la BMW i3 avec 381 modèles 100 % électriques et 802 dotées d’un prolongateur d’autonomie, soit un total de 1183. Viennent ensuite la Peugeot iOn (864 unités) et la Tesla Model S (696 véhicules vendus) qui complète ce Top 5.

Tesla Model S Performance

Malgré des tarifs plutôt élitistes, la Tesla Model S rencontre un franc succès sur le marché de l’occasion.

Quels sont les principaux modèles électriques d’occasion ?

Comme un prolongement de la part du marché des véhicules électriques d’occasion, les principaux modèles sont évidemment ceux qui se vendent le plus. Ainsi, la Renault Zoé sera le modèle le plus courant, tout simplement parce qu’il s’agit aussi du véhicule électrique neuf le plus vendu en France.

Pour d’autres modèles, c’est encore un peu tôt pour les trouver, à l’image du duo Peugeot e-208 et e-2008, qui est sorti il y a moins d’un an. Vous pourrez à la rigueur trouver un véhicule de direction faiblement kilométré, mais à un tarif proche du neuf. Sur les sites de vente automobile, on trouve essentiellement des Zoé et des Nissan Leaf, mais quelques modèles comme des BMW i3 et autres Tesla Model S peuvent se trouver relativement facilement.

Tout l’inverse de l’autre star du marché, la Tesla Model 3. Sur le site de Tesla par exemple, au sein de la rubrique occasion, nous trouvons de nombreuses Model S quasiment toutes sous la barre des 100 000 kilomètres et à des prix qui oscillent entre 45 000 et 55 000 euros en moyenne. En revanche, à l’heure où nous écrivons ces lignes, aucune Model 3 d’occasion n’est proposée. La marque explique que la demande en occasion sur ce type de produit est extrêmement tendue et la voiture est souvent vendue avant même que l’annonce soit affichée.

Les quelques Tesla Model 3 disponibles sur certains sites d’annonce sont souvent affichées à de prix très proches du neuf.

Les quelques Tesla Model 3 disponibles sur certains sites d’annonce sont souvent affichées à de prix très proches du neuf.

Quels sont les avantages d’une voiture électrique d’occasion ?

Le principal avantage c’est évidemment le prix. Il n’est pas rare de trouver des Renault Zoé âgées d’environ trois ans — sous les 30 000 kilomètres — et affichées aux alentours de 10 000 euros. Les rares Peugeot e-208 trouvées sur les sites d’annonce sont affichées environ 3000 euros en dessous du prix du modèle neuf, bonus écologique déduit, c’est-à-dire autour de 28 000 euros pour un modèle haut de gamme en finition « GT Line ». Il est également possible d’opter pour des solutions de financement, comme pour les voitures neuves, pour un modèle électrique d’occasion.

L’autre avantage, si vous sortez d’une voiture thermique, c’est évidemment le coût de l’énergie, l’électricité étant moins chère que l’essence. Globalement, effectuer 100 kilomètres avec une voiture électrique, en rechargeant à votre domicile, ne devrait pas vous coûter plus de deux euros, tandis que pour une même distance, il faudra compter environ huit euros pour une voiture diesel et dix euros pour une essence.

Une assurance pour voiture électrique peut être aussi plus avantageuse, les assureurs favorisant ce type de motorisation en raison des risques limités. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’un véhicule électrique accomplit généralement de courts trajets et est moins puissant qu’un véhicule classique. Cela limite donc les risques d’accident.

La voiture électrique est aussi plus simple de conception qu’une voiture thermique. De ce fait, les coûts d’entretien peuvent être largement réduits à certains niveaux. N’hésitez pas à consulter notre dossier spécial concernant ce sujet pour vous familiariser avec l’entretien d’une voiture électrique.

La question de la batterie et de la recharge

Au moment d’acheter une voiture électrique, c’est souvent la grande interrogation. La batterie, c’est celle qui détermine, avec votre conduite, la distance que vous pourrez effectuer avec une seule charge. Vous devez porter votre attention sur la batterie avant l’achat d’un modèle d’occasion. Si on vous annonce qu’une Renault Zoé âgée de cinq ans et avec 100 000 kilomètres au compteur affiche le même niveau d’autonomie qu’à ses débuts, il y a sûrement un loup.

Néanmoins, comme c’est le cas de la Renault Zoé prise pour exemple, il existe la possibilité de louer la batterie, balayant ainsi les craintes liées à l’état de la batterie. Difficile de connaître vraiment l’état de la batterie d’un véhicule d’occasion, même s’il existe désormais des logiciels plus ou moins fiables permettant de contrôler l’état général de la batterie.

Concernant la recharge, la plupart du temps, comme pour les utilisateurs de véhicules électriques neufs, vous rechargerez votre voiture chez vous ou au bureau. Lors de la vente du véhicule, le vendeur vous fournira obligatoirement un ou plusieurs câbles de recharge permettant d’alimenter votre voiture. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez toujours acquérir ces câbles auprès du fournisseur ou du constructeur.

Aujourd’hui, la plupart des voitures exploitent les standards CHAdeMO ou Combo CCS, vous n’aurez donc forcément pas de soucis pour recharger votre voiture sur les différentes bornes. Demandez-vous également quelles sont les puissances des points de recharge à votre disposition, afin de vous permettre de recharger plus ou moins rapidement votre voiture. Du moins si votre usage nécessite une charge rapide.

Aujourd’hui, quasiment toutes les voitures électriques vendues en Europe possèdent le même standard en matière de prise de recharge.

Aujourd’hui, quasiment toutes les voitures électriques vendues en Europe possèdent le même standard en matière de prise de recharge.

Les différentes aides à l’achat

Ce n’était pas le cas il y a encore quelques mois, mais c’est désormais officiel en France, les voitures électriques d’occasion ont aussi le droit à leur bonus écologique. Alors certes, il n’atteint pas les 7000 euros comme un modèle électrique neuf, mais la voiture d’occasion électrique a tout de même le droit à un petit bonus écologique de 1000 euros, sans conditions de ressources, comme l’a officialisé le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, mi-octobre 2020.

Elles sont aussi concernées par la Prime à la conversion. Pour découvrir quels sont tous les bonus proposés en France pour une voiture ou un véhicule électrique d’une manière plus générale, n’hésitez pas à consulter notre article dédié.

Où acheter sa voiture électrique d’occasion ?

Comme pour une voiture thermique classique, on trouve facilement des voitures électriques d’occasion dans les concessions. Certains modèles sont même labellisés, ce qui leur octroie une garantie supplémentaire. D’autres plateformes d’achat sur internet proposent aussi des voitures d’occasion, à des tarifs plus intéressants qu’en concession souvent, mais la possibilité de la voir un peu avant ou de l’essayer est faible. Et quand on achète une voiture électrique pour la première fois, il peut paraître relativement normal de l’essayer.

Enfin, l’achat chez un particulier n’est pas à négliger, bien au contraire. Si certains ont été vaccinés de l’achat d’une voiture thermique chez un particulier en raison de problèmes dissimulés et d’absence de garantie, la voiture électrique n’échappera pas forcément à ce fléau, mais elle sera moins concernée, notamment, encore une fois, grâce à sa « simplicité » technique.

D’autre part, les particuliers qui vendent leur voiture électrique ont souvent une excellente connaissance du produit et pourront vous faire un topo complet des avantages et des inconvénients, le tout avec une très grande précision. N’hésitez pas non plus à parcourir les différents forums concernant telle ou telle voiture électrique, la communauté des possesseurs de modèles électriques est souvent très active sur internet et les retours d’expérience sont nombreux.

Les derniers articles