Charge gratuite : au tour de Ionity de tendre la main aux réfugiés ukrainiens

 

Ionity rend gratuites sept stations de recharges dispatchées entre la Pologne, la Hongrie et la Slovaquie, trois pays frontaliers d’une Ukraine actuellement envahie par l’armée russe.

Ionity

Toute aide est la bienvenue. Depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie le jeudi 24 février 2022, la communauté européenne et internationale s’est unifiée pour apporter le maximum d’aide au peuple ukrainien. Ressources alimentaires, matériel médical, armes défensives, dons de vêtements, aides financières : les gestes ne manquent pas.

Il n’empêche, un million de réfugiés ont fui le pays en l’espace d’une semaine, selon les chiffres de l’ONU rapportés France Info. Les routes vers les territoires frontaliers sont grandement utilisées. C’est pourquoi certains opérateurs et propriétaires de réseau de recharge pour voitures électriques tendent eux aussi leur main, à leur échelle.

Sept stations concernées

Récemment, Tesla a ouvert certains de ses Superchargeurs à n’importe quel propriétaire de véhicule branché, afin de faciliter leur fuite. Les zones concernées sont localisées dans des pays frontaliers de l’Ukraine, à savoir la Pologne, la Hongrie et la Slovaquie. Quelques jours plus tard, c’est au tour de Ionity de lui emboîter le pas.

With a team of 28 nationalities, IONITY is promoting freedom of electric travel, across borders everywhere in Europe. But no matter where we come from or what our passports say, we all share one unwavering belief: when freedom is under attack, we must act.#emobility #evcharging pic.twitter.com/DR1PYtJmys

— IONITY (@IONITY_EU) March 2, 2022

Le consortium s’est fendu d’un message Twitter pour annoncer la nouvelle et exprimer son soutien.

Avec 28 nationalités, Ionity promeut la liberté des déplacements électriques, au-delà des frontières partout en Europe. Mais peu importe votre origine et votre passeport, nous partageons tous une conviction indéfectible : lorsque la liberté est menacée, nous devons agir.

L’image publiée annonce par ailleurs la gratuité de toutes les stations de charge Ionity situées dans les trois pays susmentionnés, et ce jusqu’au 31 mars. La mesure concerne sept stations : quatre en Hongrie, une en Slovaquie à proximité de Bratislava et deux dernières en Pologne, dans le nord du pays.

Ces sites sont certes relativement éloignés de la frontière, mais toute aide reste la bienvenue, à n’importe quelle échelle.

Moins d’une semaine après son commencement, la guerre en Ukraine a déjà un impact sur la production de véhicules électriques. Le groupe Volkswagen est particulièrement touché par cette crise.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles