Facebook aussi se lancera à l’assaut de Google Stadia et xCloud

Toujours plus de données à collecter

 

Facebook intensifie ses efforts dans le monde du jeu vidéo. La branche gaming a annoncé le rachat de PlayGiga, qui développe sa propre solution de cloud gaming.

Le cloud gaming est amené à devenir un élément important du futur de la tech. Ainsi, sur ces derniers mois, nombreux sont les acteurs à répondre présent à l’appel, et à poser une première pièce sur cet échiquier.

Le français Blade l’a senti venir très tôt avec son service Shadow, tout comme Sony et PlayStation Now ou Nvidia et GeForce Now. Le dernier acteur arrivé n’est autre que Google avec Stadia, quand Microsoft et son xCloud sont désormais en bêta.

Facebook rachète une plateforme de cloud gaming

Dernier acteur en date à rentrer dans le ring ? Facebook. Le géant des réseaux sociaux a en effet annoncé son rachat de PlayGiga, repéré par Engadget.

Il s’agit ici d’une startup espagnole qui travaille sur son propre service de cloud gaming utilisant des technologies propriétaires, et qui cherchait au même titre que Nvidia à séduire les acteurs télécoms. Le journal Cinco Días rapporte que ce rachat a coûté 70 millions d’euros à Facebook.

Suite à ce rachat, PlayGiga a publié sur son site officiel que l’équipe allait « continuer de travailler sur le cloud gaming, mais avec une nouvelle mission ». On peut aisément déduire que le secteur télécom n’est plus son angle principal désormais.

Facebook Gaming ne fait que grossir

Pour Facebook, il s’agit là d’un rachat stratégiquement très intéressant. Après avoir lancé Facebook Gaming cette année, sa propre plateforme de streaming, il s’est mis en guerre frontale avec les Twitch et Mixer de ce monde. Il aura même signé un accord pour récupérer DisguisedToast, un streamer très populaire, récemment.

Les premiers streamers à avoir tenté l’expérience Facebook Gaming ont tous rapporté des revenus plus grands, et une base d’utilisateur bien plus large à conquérir du même temps. L’opération séduction semble fonctionner, quand bien même Facebook est en perte de vitesse du côté des jeunes générations.

Le cloud gaming paraît donc l’étape suivante de cette stratégie, pour pouvoir justement concurrencer Google Stadia (YouTube) et Amazon (Twitch) sur l’intégration entre leurs plateformes vidéo et plateformes de jeu à l’avenir.

Mais c’est aussi très certainement une nouvelle manière pour Facebook de récupérer des données privées des utilisateurs, le réseau social prouvant chaque jour à quel point cela semble être sa mission principale. Difficile donc de dire si le réseau social saura convaincre : il a encore tout à faire pour cela.

Cela fait maintenant de nombreux mois que le terme Cloud Gaming revient régulièrement dans l’actualité. Cette nouvelle approche de la façon dont on joue aux jeux vidéo risque bien de révolutionner le marché dans un avenir très proche. Mais en…
Lire la suite

Les derniers articles