Ce vélo électrique d’aventure ultra léger signé Ducati offre un équipement inédit

 

Voici le Ducati Futa All Road, un tout nouveau gravel électrique dont le poids chute à 12,4 kg en taille M. Sa particularité ? Proposer trois sacoches de série (selle, cintre et cadre), de quoi être parfaitement équipé pour du bikepacking ou du cyclotourisme.

Ducati Futa All Road
Source : Ducati

Que Ducati – principalement connu pour ses motos – sorte un nouveau vélo électrique, cela n’a rien d’étonnant. Le constructeur italien n’en est pas à son premier coup d’essai, après le vélo de route électrique Ducati Futa ou le VTTAE Ducati Powerstage RR vendu 12 000 euros. Cette fois-ci, la marque transalpine s’attaque à l’univers du gravel.

Le gravel est une discipline montante depuis quelques années déjà. Un tel vélo apporte bien des avantages : un cadre et une position dynamique hérités des cycles de route, associées à des pneus larges et crantés qui lui apportent une excellente polyvalence sur les pistes et autres sentiers battus. Bref, un vélo multi-usage.

Moins de 13 kg sur la balance

Le tout nouveau gravel électrique de Ducati se nomme Futa All Road. Sans surprise, la philosophie esthétique du groupe se retrouve un peu partout, avec cet aspect bicolore rouge et noir propre aux codes couleurs du fabricant.

Ducati a mis le paquet pour tirer le poids de son vélo au maximum vers le bas : comptez 12,4 kg en taille M, ce qui en fait un deux-roues électrique ultra léger. Pour ce faire, la société n’a clairement pas lésiné sur la fibre de carbone, aussi bien présente au niveau du cadre, des jantes que du cintre FSA K-Wing AGX.

Ducati Futa All Road
Source : Ducati

Le positionnement haut de gamme du vélo se ressent aussi dans le choix du groupe : un SRAM Rival eTap AXS, dotée d’une transmission électronique 2 x 12 vitesses. Il est rare de croiser un double plateau sur des gravels électriques : ici, la polyvalence devrait largement être de mise grâce à une large amplitude proposée au cycliste.

Eux aussi issus du groupe SRAM, les freins à disque hydrauliques sont associés à des pneus Vittoria Terreno Dry d’une section de 38 mm à l’avant et de 35 mm à l’arrière.

Un positionnement du moteur décevant

Là où le Ducati Futa All Road déçoit un poil, c’est dans le positionnement de son moteur : à l’arrière. On aurait largement préféré que la motorisation soit centrale. Le centre de gravité n’en serait que meilleur, tout comme la stabilité et l’équilibre global du cycle. Pour un VAE haut de gamme, c’est une fausse note préjudiciable.

Le moteur FSA System HM 1.0 fournit un couple de 42 Nm, associé à 5 niveaux d’assistance et une batterie FSA de 250 Wh. Une application mobile complète le tout pour consulter ses statistiques de conduite, l’autonomie restante ou l’état de charge. Dans son communiqué de presse envoyé à la rédaction, Ducati ne précise pas si son vélo intègre une puce GPS pour le suivre à la trace en cas de vol.

Le Ducati Futa All Road se rattrape sur un point : son niveau d’équipement. De série, il s’équipe de trois sacoches Skuad : l’une pour la selle, l’autre pour le cintre et la dernière pour le cadre. Le tout est imperméable. Voilà de quoi être paré pour vos sorties bikepacking sans avoir à réinvestir dans ce type de matériel spécifique. C’est plus qu’appréciable.

Prix et disponibilité

Décliné en quatre tailles (de S à XL), le Ducati Futa All Road sera exhibé au salon Eurobike de Francfort (du 3 au 7 juillet) auquel Frandroid se rendra. Les livraisons, elles, débutent même dès le mois de juin 2024. Son prix n’est pour l’instant pas connu : mais en sachant que son équivalent route – le Futa AXS – est vendu 7690 euros, on s’attend à ce que son tarif dépasse les 8000 euros eu égard aux trois sacoches fournies de série.