Voici la batterie qui permettra de recharger sa voiture électrique en 10 minutes dès cette année

 

Le géant chinois de la batterie CATL prévoit de lancer la production en série d'une nouvelle batterie innovante dès cette année. Celle-ci se distinguera par une charge très rapide, et ce même avec des températures très basses comme en hiver.

CATL Qilin 3.0
CATL Qilin 3.0, pour illustration

Malgré l‘augmentation du nombre de bornes de recharge, l’autonomie reste encore un objet de craintes pour de nombreux automobilistes. Et ce même si l’on sait qu’il ne sert plus à rien de parcourir de très grandes distances en une seule traite. Ce qui n’empêche pas certains équipementiers à vouloir proposer des batteries offrant une incroyable autonomie.

Arrivée cette année

C’est particulièrement le cas de CATL. Si vous ne connaissez pas encore l’entreprise chinoise, celle-ci est pourtant l’un des leaders dans le domaine de la voiture électrique. Elle fournit en effet des batteries à de nombreux constructeurs, dont BMW ou encore Hyundai, entre autres. Basée en Chine, l’entreprise compte bien envahir l’Europe en construisant notamment ses propres usines sur le territoire.

Mais la firme asiatique souhaite également proposer de nouvelles technologies encore plus abouties, offrant une plus grande autonomie et une recharge plus rapide. C’est ainsi qu’est née la Qilin CTP 3.0, une batterie adoptant la technologie cell-to-pack qui équipera notamment la Zeekr 001. La fameuse voiture électrique dotée d’une autonomie de 1032 km.

Zeekr 001
Zeekr 001

Mais la firme chinoise travaille en parallèle sur un autre projet, qui devrait bientôt voir le jour, comme l’indique un article publié par l’agence de presse britannique Reuters. Ce dernier relaie les déclarations de Wu Kai, l’actuel scientifique en chef de l’entreprise, qui affirme que la production de série d’une toute nouvelle batterie innovante est envisagée d’ici à la fin de l’année.

10 minutes de recharge pour 400 km d’autonomie

Celle-ci n’a pas encore dévoilé son nom pour le moment, mais on connaît quelque-unes de ses caractéristiques, et elles sont plutôt prometteuses. CATL annonce en effet que cet accumulateur pourrait être rechargé en seulement une dizaine de minutes. Une durée record à l’heure actuelle, alors qu’il faut un peu moins de vingt minutes pour remplir jusqu’à 80 % la batterie des Kia EV6 et autres Hyundai Ioniq 5.

Mais l’entreprise veut aller encore plus loin, puisque la prochaine étape est de réduire ce temps à cinq ou sept minutes, sans changer l’autonomie. Celle-ci serait autour des 400 kilomètres, sans doute selon le cycle chinois CLTC. Attention, car ce dernier est plus optimiste que notre WLTP, qui ferait tomber cette valeur à 340 kilomètres environ. Cela peut sembler peu, mais il faut se souvenir qu’une grosse batterie avec une grande autonomie n’est pas toujours pertinent.

Surtout,  une autonomie de 400 km avec une charge rapide permet de traverser la France sans encombre, comme on a pu le montrer sur un trajet Paris – Marseille.

Une batterie résistante au froid

D’autant plus que l’intérêt de cette batterie n’est pas spécialement là. En fait, son atout est surtout son nouvel électrolyte, qui permet d’offrir une meilleure efficacité par temps froid. Concrètement, cela signifie que la recharge sera moins lente même lorsque les températures sont très basses. L’autonomie diminuerait également moins en hiver.

Selon Reuters, l’efficacité serait supérieure de 50 % par -20 degrés par rapport à un accumulateur classique. Ce chiffre est de 43 % à des températures moins extrêmes.

Crédit : TOMM W. CHRISTIANSEN / Motor.no

Il a en effet été prouvé que l’hiver est problématique pour les voitures électriques, car la recharge est plus lente lorsqu’il fait froid. En effet, une batterie a besoin d’être à une température optimale, autour des 25 degrés pour bien fonctionner. C’est la même chose en circulation, l’autonomie fondant comme neige au soleil par temps froid, d’autant plus que le chauffage et les accessoires augmentent la consommation. Même si toutes les voitures ne sont pas forcément logées à la même enseigne, comme l’a prouvé une récente étude norvégienne.

Cela fait un petit bout de temps que CATL travaille au développement de batteries se rechargeant très rapidement. Et pour cause, l’entreprise annonçait l’an dernier l’arrivée d’une technologie permettant de « charger à 80 % en seulement cinq minutes« . Encore faut-il trouver des bornes délivrant une puissance suffisante, alors que la plus performante est celle de Nio, avec ses 500 kW.

CATL n’est pas le seul à travailler sur ce genre de technologie, puisqu’une autre entreprise chinoise annonce 1 000 km d’autonomie et une recharge ultra-rapide été comme hiver. Le géant chinoix GAC annonce pour sa part une durée de vie de 1,5 million de km pour sa future batterie.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.