Fin des chaînes Altice (RMC, BFM TV) chez Free : Orange réagit et met en garde

 

Après la coupure des chaînes Altice (BFM TV, RMC), Orange réagit et met en garde le groupe contre son action envers Free.

Altice et Free se sont lancés depuis plusieurs semaines dans une bataille autour de la diffusion des chaînes du premier, BFM TV, RMC découverte, BFM Business et RMC Story, sur les Freebox du second. Cette bataille semble avoir atteint son point culminant le vendredi 5 avril lorsque Altice a coupé la diffusion de ses chaînes, et les services associés sur les Freebox, avant que Free ne rétablisse l’accès, non sans une accusation de piratage venant d’Altice.

Ce n’est pas la première fois qu’un groupe de diffusion et un opérateur sont en désaccord sur la diffusion des chaînes, on se souvient notamment des batailles menées par TF1 et M6 sur le sujet.

Orange met en garde Altice

Orange avait lui aussi eu son lot de problèmes avec TF1, ce dernier avait coupé l’accès à ses chaînes et replays, avant de trouver un accord avec l’opérateur historique. La marque est donc bien placée pour parler du problème des diffusions des chaînes de télévision sur Internet.

À ce titre, Laurentino Lavezzi, directeur des affaires publiques de Orange, met en garde le groupe Altice contre sa démarche.

Il met notamment en cause la volonté de rendre payantes des chaînes de télévisions de la TNT normalement gratuites, simplement parce que les chaînes de Altice empruntent un autre canal : Internet. À ce titre, le directeur craint que Google puisse à terme demander une rémunération similaire pour YouTube, en considérant qu’après tout, son service est analogue à une chaîne de télévision.

Pour rappel, Orange était parvenu à trouver un accord avec les groupes TF1 et M6 qui gardait la gratuité de diffusion des chaînes. Les services associés, notamment le replay, devenaient en revanche payants pour l’opérateur.

Les derniers articles