La course vers la 5G bat son plein, certains États sont de plus en plus proches d’être équipés, d’autres le sont sur certaines parties de leur territoire, et un l’est déjà totalement : Monaco. Grâce à son partenariat avec Huawei, il devient le premier État couvert à 100 % en 5G.

Martin Peronnet, Directeur Général de Monaco Telecom et Shi Weiliang, Directeur Général Huawei France lors de la cérémonie de signature du contrat entre l’opérateur et le constructeur

La principauté est l’un des plus petits États du monde (le deuxième avec 2 km² de territoire). Il était donc assez facile de déployer la 5G à grande échelle.

Pour réaliser cela, Monaco Telecom, propriété de Xavier Niel, a signé un partenariat avec Huawei pour proposer sur son territoire la dernière technologie en matière de réseau mobile.

Aucun problème avec Huawei

L’une des questions qui étaient aux lèvres de beaucoup reste la présence de Huawei dans ce partenariat. Acculé juridiquement aux États-Unis pour une affaire d’espionnage et avec les craintes croissantes du grand public, il a fallu rassurer ce que Martin Peronnet, directeur général de Monaco Telecom avait fait en mai dernier :

Beaucoup de pays et d’opérateurs sont un processus de finalisation du réseau 5G en partenariat avec Huawei ou l’ont déjà déployé.

Monaco devient donc le premier pays européen proposant la 5G au grand public et le tout premier pays à être couvert à 100 % de son territoire sur ce réseau avec seulement 23 antennes. La 5G est déjà intégrée dans leurs différents forfaits. En plus, ils proposent deux smartphones compatibles : le Huawei Mate 20 X 5G et le Xiaomi Mi Mix 3 5G avec des résultats allant de 1,5 Go en descendant à 61 Mo en montant.

Étienne Franzi, directeur de l’entreprise monégasque était très optimiste quant aux apports de la 5G à la principauté :

Nous sommes le premier pays entièrement couvert en 5G. À Monaco, la 5G est la promesse d’une meilleure qualité de vie pour tous et d’opportunités exceptionnelles.

Pour la France, rien n’est officiel concernant l’arrivée définitive de la 5G, les tests étant toujours en cours chez les opérateurs.