Pokémon Go étend sa campagne de bêta-test à de nouveaux marchés. Désormais, l’Australie et la Nouvelle-Zélande peuvent tester le jeu en avant-première.

pokemon go 1

Bonne nouvelle pour les joueurs attendant Pokémon Go, le titre de Niantic Labs basé sur la célèbre licence. Le jeu, dont les premiers éléments n’ont pu être montrés à la dernière GDC, mais qui a tout de même dévoilé quelques images et informations officielles il y a une dizaine de jours, n’était disponible en bêta qu’au Japon. Le voici qui annonce une ouverture progressive au reste du monde.

Pour l’heure, seules l’Australie et la Nouvelle-Zélande sont concernées, et permettent à qui le souhaite de postuler à l’accès à cette bêta, sur le site de Pokémon Go. Ce premier signe d’ouverture à l’international laisse toutefois espérer l’arrivée prochaine du titre, en bêta du moins, dans le reste du monde. Il faut en effet rappeler que Niantic Labs n’a toujours pas précisé de date de sortie pour son titre, laissant ses fans guetter le moindre indice pour en savoir plus.

Rappelons qu’à la manière d’Ingress, Pokémon Go mêle géolocalisation du joueur et réalité augmentée, l’amenant à « attraper » des Pokémon lors de ses déplacements, à les élever et faire évoluer son niveau de dresseur.