Après les très appréciés et très réussis Rayman Jungle Run et Rayman Fiesta Run, Ubisoft continue d’exploiter sa licence sur mobiles avec Rayman Adventures, un nouveau titre qui reprend dans les grandes lignes le principe de ses aînés tout en apportant son lot de nouveautés. Si vous n’aimiez pas le côté limité du runner des deux premiers opus, Rayman Adventures pourrait vous plaire.

rayman-adventures

Ubisoft vient de mettre en ligne Rayman Adventures sur le Google Play Store. À l’occasion de ce troisième épisode sur mobiles, l’éditeur français a abandonné la dénomination « Run » afin de mieux correspondre au gameplay du jeu qui se rapproche moins du runner frénétique que des jeux d’aventure/exploration sur consoles de salon. Bien que le personnage cocasse créé par Michel Ancel avance de nouveau tout seul, il est possible de lui faire changer de direction à tout moment d’un simple glissement de doigt à l’écran, pousser le joueur à explorer les moindres recoins du niveau afin d’en découvrir tous ses secrets. Autre nouveauté, il est désormais possible de jouer Barbara, la sémillante Viking qui accompagne notre héros sans bras ni jambes dans Rayman Origins et Rayman Legends.

Panique dans la forêt enchantée

Le but du jeu est de sauver les Incrediballs, de sympathiques bestioles qui alimentaient l’arbre sacré de la forêt enchantée avant qu’ils ne soient volés. Pour cela, Rayman et Barbara vont traverser le monde à bord de leur drakkar, traversant châteaux hantés médiévaux et mondes olympiens mythiques pour arriver à leurs fins. Une aventure qui amènera les deux protagonistes à affronter bandits et Minotaures.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

L’univers est d’ailleurs toujours aussi travaillé, puisque réalisé grâce à l’UbiArt Framework (également utilisé sur les opus sortis sur plateformes de salon), et ponctué de musiques toutes plus entrainantes les unes que les autres.

Dernières bonnes nouvelles, Rayman Adventures est disponible gratuitement et pourra prochainement se jouer à la manette. Le jeu est principalement financé par les achats in-app d’objets permettant de faciliter la collecte des secrets et d’accélérer le temps d’attente entre deux univers. Un procédé qui avait déjà entaché l’expérience de jeu de Rayman Fiesta Run.