Le premier jeu de Nintendo sur mobile, Super Mario Run, nécessitera une connexion internet active pour pouvoir jouer.

pirate-mario

Dans une interview donnée au site Mashable, Shigeru Miyamoto à confirmé que Super Mario Run nécessiterait une connexion active à Internet pendant une partie.

Une mesure pour empêcher le piratage

Cette obligation d’une connexion à Internet reflète la position de Nintendo sur l’importance que revêtent ses logiciels. Ainsi, pour Miyamoto le logiciel est « un atout de très grande valeur » que Nintendo veut donc sauvegarder à tout prix. Il explique que Nintendo à expérimenté un moment une version du jeu avec le mode solo « World Tour » jouable en offline, tandis que les autres modes, tels que Défis Toad ou le Royaume Champignon auraient demandé une connexion. Cependant c’était apparemment trop complexe techniquement, et Nintendo à préféré assurer la sécurité de son jeu.

La raison de l’exclusivité iOS

Miyamoto explique pr ailleurs que « la sécurité est l’une des raisons pour lesquelles [Nintendo] a décidé de proposer son jeu sur iPhone et iOS en premier ».

Pas de partie de Super Mario Run dans le métro

La nécessité d’une connexion à Internet active signifie donc que dès que vous n’aurez plus un accès data, comme dans le métro, il sera impossible de faire une partie. On ignore en revanche comment le jeu se comportera si on commence une partie en extérieur avant de la continuer dans un endroit déconnecté, mais la mention par Miyamoto de cette nécessité n’augure rien de bon de ce côté. C’est dommage pour un jeu qui nous a conquis lors de son essai, comme vous pouvez le constater dans notre première prise en main du jeu.

À lire sur FrAndroid : Super Mario Run : nous avons testé le premier jeu mobile de Nintendo