L’Apple Watch contre le Covid-19, le Xbox Game Pass vole la vedette à la Series X et Intel à la traîne – Tech’spresso

 

Vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité hier ? Voici ce qui a marqué le vendredi 24 juillet : les montres connectées pourraient permettre de détecter le Covid-19 avant les premiers symptômes, Intel prend du retard sur les processeurs gravés en 7 nm et Xbox mise beaucoup plus sur son Game Pass que sa console. Pour ne manquer aucune actualité, pensez à vous inscrire à la newsletter Frandroid.

Les dernières Apple Watch embarquent désormais une fonction ECG électrocardiogramme

Les dernières Apple Watch embarquent désormais une fonction ECG électrocardiogramme // Source : Apple

L’Apple Watch peut signaler des symptômes du Covid-19 avant qu’ils n’apparaissent

Des chercheurs américains ont découvert que les données de santé relevées par les bracelets et montres connectés pouvaient être très utiles pour détecter les signes avant-coureurs d’une contamination au coronavirus. Les changements dans le rythme respiratoire, le rythme cardiaque ou bien d’autres éléments permettaient d’anticiper de plusieurs jours l’apparition des symptômes du Covid-19.

Le Xbox Game Pass, véritable star de la conférence Xbox

Le Xbox Games Showcase devait dévoiler la liste des jeux qui mettraient la Xbox Series X en vedette dans les prochains mois. Au terme d’une heure de présentation, c’est surtout le Xbox Game Pass qui semble avoir été le grand gagnant de la soirée. Si l’on a vu du gameplay de Halo Infinite, le jeu qui accompagnera la sortie de la future console nouvelle génération, des premières mondiales et des exclusivités issues de 9 des 15 Xbox Game Studios, les joueurs sont restés sur leur faim quant à la démonstration de puissance attendue. La question se pose désormais de savoir si Microsoft ne place pas davantage ses espoirs dans son service d’abonnement plutôt que dans sa future console.

Le 7 nm chez Intel, ce n’est définitivement pas pour tout de suite !

AMD et ARM ont encore de quoi voir venir. Lors de présentation de ses résultats financiers, Intel a reconnu que l’arrivée de processeurs gravés en 7 nm ne se ferait pas tout de suite. Pas même sans doute avant 2022. L’américain a déjà du mal à passer en 10 nm et a même annoncé qu’il ne faudrait pas y compter avant l’avènement de l’architecture Alder Lake S au second semestre 2021. Les prochains processeurs pour PC seront toujours gravés en 14 nm.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Les derniers articles