Android 11 : la DP2 est là avec du neuf pour les écrans modernes

 

Google vient de déployer la deuxième developer preview d'Android 11. Au programme, cette mise à jour apporte un peu plus de fluidité au sein de l'interface, diverses améliorations du systèmes et des API, ainsi qu'une meilleure gestion des différentes taux de rafraichissement et des écrans pliables.

Logo Android 11 et Pixel 4

Le logo d’Android 11 et un Pixel 4

En février, Google surprenait le monde entier en lançant la première version d’Android 11 dédiée aux développeurs. Un mois plus tard, presque jour pour jour, c’est au tour de la Developer Preview 2 d’être mise en ligne, conformément au calendrier prévu par la firme de Mountain View.

Cette mise à jour des Pixel compatibles apporte son lot de nouveautés en tous genres, toujours classées en quatre catégories, comprenant les nouvelles expériences, les questions relatives à la vie privée et à la sécurité, la qualité du système et enfin la compatibilité des applications. Cette dernière partie néanmoins est assez chiche puisque Google évoque juste une plus grande rapidité des mises à jour et une priorité donnée à la compatibilité des applications.

Les nouvelles fonctionnalités de la DP2

Parmi ce que Google appelle « les nouvelles expériences », on retrouve une API dédiée à l’état de la 5G, permettant au développeur de vérifier si le téléphone est connecté sur un réseau 5G New Radio ou Non-Standalone. Le but est de permettre aux applications de pleinement tirer partie de tous les avantages apportés par l’amélioration de la vitesse et de la latence avec cette nouvelle génération de réseau mobile.

Les smartphones pliables ont également droit à leur part de lumière avec une API permettant de connaître l’angle d’inclinaison de la charnière. Grâce à cela, on peut s’attendre à de nouveaux usages de ces écrans si particuliers, comme Samsung a pu le démontrer avec le Galaxy Z Flip et ses applications coupées en deux lorsque l’appareil est plié en angle droit sur une table (pour les appels vidéo sur Google Duo par exemple, ou pour la capture de selfies).

Enfin, deux autres API permettent de mieux gérer les appels — notamment les appels de robots –, et les réseaux neuronaux.

Encore plus de vie privée dans Android 11 DP2

Comme c’était déjà le cas dans la première version d’Android 11, cette developer preview 2 apporte de nouvelles protections pour la vie privée des utilisateurs. Premièrement, comme c’était déjà le cas avec la géolocalisation, les applications qui nécessitent de faire tourner le microphone ou la caméra en arrière-plan devront nécessiter une autorisation supplémentaire.

Des améliorations ont également été apportées au scoped storage, afin de mieux définir l’espace de stockage dédié aux applications et les restrictions d’accès à ces ressources.

Un coup de polish sur l’interface

Pour l’utilisateur, l’un des éléments qui va certainement avoir la plus grande incidence avec pourtant un changement assez peu visible, c’est la synchronisation des transitions. Le contenu des applications peut désormais être synchronisé avec le clavier et les barres système afin de proposer des animations beaucoup plus fluides, à l’instar d’iOS.

Avant / Après

Le taux de rafraîchissement des écrans est également mieux pris en compte afin que les applications permettent d’elles-mêmes de gérer le framerate d’affichage. Ce point devrait être particulièrement intéressant pour les optimisations de jeux gourmands.

Enfin, les mises à jour programmées la nuit qui nécessitent un redémarrage du téléphone ou de la tablette laissent les applications accéder au stockage chiffré après le reboot même sans que l’utilisateur ait à rentrer son mot de passe. Ainsi, vous pouvez tout de même recevoir vos messages et vos notifications avant d’avoir déverrouillé une première fois l’appareil.

Rendez-vous en avril 2020 pour la DP3

La prochaine mise à jour, la developer preview 3, aura lieu dans un mois, en avril. La première version bêta devrait quant à elle être déployée le 12 mai, date à laquelle la Google I/O aurait dû avoir lieu. Un évènement virtuel devrait toutefois être organisé. La version définitive du firmware est quant à elle attendue au troisième trimestre.

Les derniers articles