Android 11 : vous ne profiterez peut-être pas des meilleures nouveautés

 

Certaines des nouvelles fonctionnalités d'Android 11 ne seraient pas obligatoires sur les smartphones de marques tierces. Quelques constructeurs pourraient donc faire l'impasse sur ces nouveautés pourtant attendues.

Logo d'Android 11

Présentée pour la première fois en février dernier, la mise à jour d’Android 11 est disponible en bêta depuis le mois de juin. Cette version devrait être disponible pour certains à partir de cet automne, avec un déploiement progressif au fil des mois sur les smartphones compatibles. Néanmoins, certains smartphones de constructeurs tiers pourraient ne pas en profiter totalement.

Des conditions d’entrée moins strictes

Le système Android tel qu’on le connait est une superposition de plusieurs couches. D’une part la partie open source, qui peut être utilisée et modifiée par n’importe qui, comme le font par exemple Amazon sur ses tablettes Fire HD et désormais Huawei sur ses nouveaux smartphones, et d’autre part les Google Mobile Services, un ensemble de services et de fonctionnalités rendus obligatoires par Google afin de pouvoir intégrer notamment le Google Play Store et certaines de ses applications.

Or, selon un document que s’est procuré XDA, trois des nouveautés d’Android 11 ne seraient pas obligatoires pour avoir à intégrer cet ensemble :

  • Le panneau Device Controls ;
  • Les notifications de conversations ;
  • Le stockage des documents officiels.

Trois fonctionnalités facultatives

Ces trois fonctions que l’on retrouve actuellement sur la bêta d’Android 11 pourraient donc bien ne pas être implémentées sur les téléphones de marque tierce.

La première est certainement la plus intéressante puisqu’elle offre un accès rapide à toute sa domotique. En maintenant enfoncé le bouton power, on accède à cet écran permettant de contrôler d’un simple clic ses lumières connectées, caméras de sécurité, smart TV et autres appareils.

Power Menu d'Android 11

Power Menu d’Android 11 // Source : Google

Le second, plus clivant, regroupe différemment les notifications. Au lieu de les afficher sans réel ordre d’importance, les notifications liées à des conversations sont désormais groupées et il est possible d’accorder des priorités plus élevées à certaines d’entre elles.

Enfin, la troisième est plus américano-centrée puisqu’il s’agit d’une nouvelle API permettant de stocker dans une partie sécurisée de son smartphone des documents officiels tel que le permis de conduire. Tous les pays ne permettent néanmoins pas forcément l’utilisation de ce type de fonction, réclamant encore un document physique.

Le choix aux constructeurs

L’intégration de ces trois fonctionnalités au sein de la mise à jour d’Android 11 sera donc au bon vouloir de chaque marque. Si on imagine facilement que certains comme OnePlus ou Sony, qui ont tendance à se rapprocher très fidèlement de l’interface de Google, vont certainement les intégrer, d’autres, comme Xiaomi qui possède un écosystème très riche, pourraient en profiter pour pousser leur propre solution maison, notamment en ce qui concerne la domotique.

Bien sûr, rien n’est encore gravé dans le marbre pour le moment et il se pourrait que Google finisse par rendre obligatoires ces trois nouveautés. Il faudra attendre que les constructeurs commencent à révéler leur planning de déploiement pour en savoir un peu plus à ce sujet.

Les derniers articles