Apple Watch, iPhone : savez-vous tout ce qu’Apple peut faire pour votre santé ?

 

Dans un long rapport publié ce mercredi, Apple revient sur les huit dernières années passées à mettre ses produits au service de la santé, notamment les iPhone et les Apple Watch. Mais la marque détaille aussi tout le suivi qui peut être réalisé par chaque utilisateur du bout des doigts.

apple watch santé electrocardiogramme
Source : Apple

Lors de la dernière conférence des développeurs WWDC en juin dernier, Apple est longuement revenu sur les ajouts annoncés pour watchOS 9, qui équipera les prochaines Apple Watch et les modèles existants de montre connectée, mais aussi sur des améliorations santé pour iOS 16. Ainsi, vous pourrez plus facilement partager vos informations avec vos proches.

Dans un long rapport publié ce mercredi, la marque à la pomme offre un tour d’horizon de ses travaux en matière de santé depuis huit ans. Elle revient sur les avancées apportées à ses appareils connectés, mais aussi aux multiples recherches qui ont pu être initiées avec des instituts médicaux, des universités et autres centres de recherche à travers le monde.

L’un des pionniers de la technologie de santé

« Notre vision pour l’avenir est de continuer de créer une technologie reposant sur la science qui donne aux gens encore plus d’informations et sert de gardien intelligent pour leur santé », écrit Jeff Williams, directeur des opérations chez Apple, en préambule. « Nous voulons que chacun soit dans le siège du conducteur de sa propre santé en ayant toutes les informations significatives et exploitables. »

L'iPhone 13 mini sous iOS 15
L’iPhone 13 mini sous iOS 15 // Source : FRANDROID

Depuis des années, Apple a mis un coup d’accélérateur pour faire de ses appareils des centres névralgiques des informations santé. L’iPhone profite de l’app Santé pour centraliser toutes les infos. L’Apple Watch s’est renforcé de multiples capteurs pour servir de lanceur d’alerte en tous genres.

150 types de données recensées dans l’iPhone

Avec l’arrivée d’iOS 16 et watchOS 9 à l’automne, ce ne sont pas moins de 17 domaines en lien avec la santé et la forme (santé cardiaque, sommeil, mobilité, suivi menstruel, etc.) et plus de 150 types de données différentes qui seront accessibles à chaque utilisateur. Le tout via les appareils d’Apple, mais aussi des applications et appareils tiers connectés comme des traqueurs de santé, des balances connectées, des tensiomètres, etc.

La balance connectée Body Cardio
La balance connectée Body Cardio transmet les données à l’app Santé // Source : Withings

Au total, des dizaines de milliers d’applications basées sur HealthKit, l’API santé d’Apple, sont disponibles dans l’App Store. Toutes les informations sont ensuite compilées dans votre profil santé de manière sécurisée et peuvent même être mises à disposition d’un médecin ou de personnel hospitalier en cas de suivi médical.

L’app Santé, le cœur du système

Lancée en 2014, l’application santé est devenue le cœur du système. C’est là que sont répertoriées toutes les données concernant aussi bien les métriques classiques (poids, nombre de pas dans la journée, fréquence cardiaque, calories brûlées, distance parcourue…) que les dossiers de santé à partager, le suivi du sommeil (avec l’Apple Watch ou des appareils compatibles comme le Sleep Analyzer de Withings), celui du cycle féminin ou encore le niveau sonore ambiant.

Health app and Apple Watch
L’application Santé sur iPhone et l’affichage Forme sur Apple Watch // Source : Apple

Dernièrement, Apple a annoncé l’arrivée d’une meilleure compréhension des mouvements, notamment les oscillations du bras avec l’Apple Watch. Ce qui aura pour point d’affiner la détection des gestes dans certaines activités sportives, dont les mesures sont aussi prises en compte dans l’app (course, natation, vélo…), et donc les résultats recensés.

La forme via l’application du même nom est également source de données pour suivre votre santé. Les tendances d’une vingtaine d’éléments (rythme cardiaque au repos, oxygénation du sang, sommeil…) s’affichent et peuvent apporter des informations significatives sur vos habitudes, votre condition physique et offrir des outils pour progresser. Et si la tendance est à la baisse, l’app donne des conseils pour inverser le tout.

Il était déjà possible de partager certains résultats de santé dans l’application en intégrant des comptes rendus médicaux, ou bien en transformant certaines données stockées en PDF. Vous pouvez choisir un professionnel de santé et bientôt un membre de votre famille ou autre.

L’Apple Watch, le gardien santé au bout du poignet

Si l’iPhone s’est enrichi de nombreuses fonctions santé au fil du temps, la véritable carte maîtresse d’Apple, c’est l’Apple Watch. Depuis son intronisation en 2015, la montre connectée à la pomme a multiplié les fonctions avec la santé individuelle en tête. Du tracking d’activité à la surveillance de l’équilibre de la marche, du lavage de main en temps de Covid à la méditation en passant par le suivi cardiaque ou la détection de chute, l’Apple Watch a un œil quasi à 360° sur votre santé.

Mais ne dites surtout pas à Tim Cook et les siens que c’est un dispositif médical ! Ils s’en défendent logiquement, faute aussi des autorisations légales aux États-Unis comme ailleurs dans le monde. La Watch est un partenaire, un dispositif de suivi et d’alerte, pas « la vérité ultime ». Mais cela ne l’empêche pas d’avoir plusieurs cordes à son arc qui méritent un détour dans ses réglages et une prise en considération.

La fiche médicale, le premier geste

La première recommandation est évidemment d’aller sur votre iPhone remplir la fiche médicale dans l’app Santé (allez sur la photo de profil en haut à droite pour la remplir). Celle-ci comporte les informations que vous voulez bien lui fournir (âge, taille, poids, contacts d’urgence, donneur d’organes ou non…), mais aussi si vous autorisez son accès sur écran verrouillé ou non (notre recommandation : dites oui, ça pourra vous sauver la vie si vous êtes inconscient).

Et le tout est disponible également depuis l’Apple Watch en gardant le doigt appuyé sur le bouton du bas juste au-dessus de l’appel d’urgence défini sur le numéro prioritaire automatiquement appelé et vos contacts définis notifiés par SMS qu’il vous est arrivé quelque chose.

apple watch series 7 safety
Il est important de remplir sa fiche santé et ses contacts d’urgence sur sa montre // Source : FRANDROID – M.D.S.

Santé cardiaque

Depuis l’Apple Watch Series 4, la montre embarque un dispositif permettant de réaliser un électrocardiogramme en positionnant un doigt sur la couronne digitale et en lançant l’app dédiée. Cela venait en complément du capteur de fréquence cardiaque embarquée depuis la toute première mouture et qui permet de connaître son rythme cardiaque à tout moment, de savoir si un changement soudain est enregistré par la montre qui officie en continu.

Dire que le suivi du cœur est… au cœur du fonctionnement est un peu redondant, mais une réalité. Toutes les applications liées à la forme et la santé reposent aussi sur ses données. Au fil du temps, Apple a doté sa montre de la capacité à détecter une fibrillation auriculaire et à envoyer une notification à l’utilisateur (et bientôt un proche) pour l’avertir d’une anomalie (soudaine hausse ou baisse).

De gauche à droite : le dos de l'Apple Watch Series 6 et celui de l'Apple Watch Series 5
De gauche à droite : le dos de l’Apple Watch Series 6 avec les capteurs d’oxymètre ajoutés et celui de l’Apple Watch Series 5 // Source : Frandroid

Un historique est mis à disposition et des recherches ont démontré qu’une fibrillation auriculaire fréquente pouvait avoir des répercussions sur la qualité de vie globale et provoquer des complications. L’activité cardiaque est aussi riche en enseignements. À travers votre activité, les métriques reportées ajoutées à la mesure de la VO2 max donnent un indice de votre forme cardiaque.

AFib History
Source : Apple

Mobilité

L’avantage de la montre est son positionnement par rapport au reste du corps. Elle embarque divers capteurs (accéléromètre, gyroscope, baromètre…) qui lui permettent d’apprécier la distance et les mouvements pour un tableau du quotidien de votre activité. La Watch détaille ainsi votre marche, la taille de vos pas, la force de votre appui et bien plus encore. Mais elle embarque aussi la détection de chute depuis la Watch Series 4. Elle pourra envoyer une alerte à vos proches si vous vous retrouvez à terre ou tout autre contact d’urgence renseigné dans l’app Santé (à ne pas oublier de remplir !). Elle vous prévient déjà simplement de vous lever après une trop longue position assise.

apple_watch-series-3-running-nike

En 2021, Apple a ajouté à sa Watch Series 7 la détection de la stabilité de la marche. À l’aide des capteurs de l’iPhone et de la montre, l’app peut ainsi estimer la coordination, l’équilibre et la stabilité de vos pas. Des mesures de mobilité qui peuvent paraître anodines, mais qui permettent de déceler une éventuelle asymétrie et défaillance de la marche pouvant entraîner une chute ou une blessure.

Pour parvenir à cette fonction, Apple a lancé en 2020 une large étude sur le cœur et les mouvements auprès de 100 000 utilisateurs afin d’estimer la stabilité de la marche sur tous les segments de population. Des conseils sont alors fournis dans l’app Santé pour réajuster une démarche ou bien même fournir des exercices adaptés selon l’âge.

Santé auditive

Selon plusieurs études, près d’un Européen sur cinq aurait de sérieux problèmes de perte auditive. Savez-vous que votre Apple Watch peut vous prévenir d’une surexposition sonore ? L’app Bruit mesure grâce au micro de la montre les décibels de votre environnement. Une notification vous alerte en cas de niveau sonore trop élevé pour votre bien, durant trois minutes consécutives et selon les recommandations de l’OMS. Les mesures sont reportées dans l’app Santé tout comme le niveau de votre casque ou de vos écouteurs lors de vos écoutes afin de vous dresser le bilan sur sept jours.

Apple Watch Series 6 détection bruit
Source : Frandroid

Médication

Avec watchOS 9 et iOS 16 va arriver le suivi des traitements médicaux. En d’autres termes, vous pourrez renseigner les médicaments que vous êtes amenés à prendre et l’iPhone et/ou l’Apple Watch se chargera de vous rappeler de ne pas oublier de les prendre.

suivi medicament apple watch iphone
Le suivi de médicaments à venir sur Apple Watch et iPhone // Source : Apple

Faute de toutes les autorisations requises en France, il ne sera pas possible pour le moment de profiter de fonctions phares apportées par l’expérience comme le signalement d’interactions médicamenteuses à risques une fois que vous avez rentré la liste des produits. Autre atout qui ne pourra pas être utilisé : l’ajout du médicament en scannant la boîte grâce à l’appareil photo de l’iPhone.

Bien-être

L’Apple Watch permet aussi d’avoir un œil sur plusieurs facteurs individuels importants. Pour les personnes menstruées, il est possible de suivre son cycle menstruel en renseignant certaines informations (jours de règle, activité sexuelle, symptômes…) et d’obtenir ainsi des prédictions de début de règle ou de jour de fertilité. Le tout est reporté dans l’app Santé.

L’app Pleine Conscience est aussi l’allié de choix pour vous inciter à vous détendre. Des alertes vous incitent à prendre du temps pour vous, que ce soit pour méditer, vous relaxer, ou bien vous reconcentrer sur votre activité. Une minute pour respirer calmement ou pour réfléchir en vous concentrant sur l’écran de votre montre. Et vous pouvez même créer un cadran dédié pour vous inciter à prendre ce temps pour vous durant la journée.

Le suivi du sommeil initié avec watchOS 7 va être renforcé sur la prochaine version de l’OS des montres Apple. Jusqu’à présent, il permettait de traquer sa nuit en gardant la Watch au poignet. Celle-ci détecte les micro-mouvements pour définir les phases durant lesquelles vous étiez en sommeil profond ou non. L’analyse va être beaucoup plus poussée pour mieux définir les différentes phases de sommeil (profond, léger, éveil, paradoxal…). Votre respiration et sa fréquence sont monitorées, ajustées en fonction aussi de votre taux d’oxygénation dans le sang. Et l’iPhone peut aussi suivre votre sommeil en fonction de votre usage la nuit ou non de celui-ci.

Il est aussi possible de créer un programme de sommeil pour aider à l’endormissement et recevoir les notifications sur sa montre pour atteindre ses objectifs et améliorer sa santé. Cela peut aussi passer par une routine à gérer du bout des doigts pour basculer progressivement en phase de sommeil (jouer de la musique, faire de la méditation ou du yoga, éteindre les lumières…).

An overview of health and fitness features on Apple Watch and iPhone
Source : Apple

Le glucose ou la température à venir

Depuis 2014 et l’app Santé, Apple n’a pas lésiné sur les moyens financiers ni technologiques pour faire du bien-être physique –et aussi mental– le cœur de sa nouvelle stratégie. Ses iPhone et ses Apple Watch étaient déjà des extensions de nous-mêmes, ce sont désormais des anges gardiens potentiels de notre santé.

Des fonctions se font néanmoins toujours attendre (prise de température, pression artérielle et taux de glucose notamment). Certaines pourraient arriver dès la prochaine version de l’Apple Watch en septembre. De quoi conforter Apple dans son statut auto-proclamé de « pionnier de la technologie de santé embarquée ». En ce sens, les faits et les résultats plaident pour la firme de Cupertino, leader du marché des montres connectées.

La majorité des fonctions ont été copiées, parfois dépassées. Mais Apple sait qu’il a encore un atout dans sa manche : ResearchKit, l’API servant à la recherche avec les principaux acteurs universitaires, les instituts médicaux et autres organes de santé, qui lui offre une forme de R&D de pointe. Et une marge de croissance financière et technologique qui semble illimitée pour rassurer le plus grand nombre d’utilisateurs soucieux de leur santé.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles