Acheter un iPhone 15 et 15 Pro à l’étranger ? Oui, mais avec quelques mises en garde

Acheter un iPhone 14 et 14 Pro aux Etats-Unis ? C'est possible, mais attention

 

Saviez-vous que les iPhone 15 étaient différents en fonction du pays où on les achète ? Il y a quelques subtilités à connaître.

iPhone 15 Pro // Source : Apple

Apple a une fois de plus réussi à capter l’attention du monde avec la sortie des iPhone 15 et iPhone 15 Pro. Si vous avez manqué la révélation lors de la dernière keynote, de nombreux récapitulatifs sont disponibles pour vous rafraîchir la mémoire.

Si l’idée d’acheter ces joyaux de technologie aux États-Unis, ou dans un autre pays, vous trotte dans la tête, quelques précautions sont de mise.

À première vue, un iPhone reste un iPhone, qu’il soit acquis à New York, Toronto ou Paris. Dans une perspective large, cette assertion est véridique : un iPhone acheté dans un pays est censé fonctionner partout ailleurs. Toutefois, il est crucial de noter que chaque modèle est conçu pour s’aligner sur les besoins des opérateurs locaux et les choix de fréquences pour la 4G et 5G.

Vous trouverez le tableau entier sur Google Docs

Romain Heuillard, pigiste chez Frandroid, a mis en lumière ces nuances subtiles. L’une de ses observations les plus surprenantes concerne les bandes de fréquences 5G qui varient selon la région. Cette divergence n’entrave pas réellement le fonctionnement de l’appareil, mais peut influer sur l’expérience utilisateur.

Les nuances à prendre en compte

Si l’idée de vous procurer un iPhone 14 aux États-Unis ou au Canada vous séduit toujours, voici quelques éléments à considérer :

  • eSIM seulement : contrairement aux versions disponibles dans de nombreuses autres régions, les iPhone 14 vendus aux États-Unis ne disposent que d’une eSIM, éliminant la traditionnelle carte SIM physique. Cela implique l’obligation de choisir un opérateur mobile en France qui supporte l’eSIM. La bonne nouvelle est que plusieurs grands acteurs, tels que Bouygues Telecom, Orange, Prixtel, Free et SFR, proposent cette technologie.
  • 5G millimétrique : les modèles américains sont conçus pour être compatibles avec la 5G millimétrique, une technologie offrant des débits supérieurs, mais qui n’a pas encore vu le jour en France. Si cet avantage peut sembler séduisant pour ceux qui envisagent de garder leur appareil sur le long terme, il est important de noter que la qualité du réseau 5G millimétrique américain pourrait différer de ce qui sera proposé en France.
  • Optimisation des fréquences : pour ceux qui aspirent à un appareil offrant la meilleure couverture possible en termes de bandes de fréquences 4G et 5G (hormis la 5G millimétrique), le choix de l’iPhone 15 canadien est judicieux.

Bref, bien que l’achat d’un iPhone 15 aux États-Unis soit une option viable, il est crucial de peser le pour et le contre, en gardant à l’esprit les spécificités régionales qui peuvent influer sur votre usage de l’iPhone.

Pour économiser ?

Faire quelques économies est souvent une raison tentante d’acheter un iPhone, ou n’importe quel produit, à l’étranger. Mais attention, il y a un détail que beaucoup oublient : les taxes.

Aux États-Unis, contrairement à certains autres pays, le prix affiché en magasin n’inclut généralement pas les taxes de vente. Le taux de ces taxes varie d’un état à l’autre, ce qui peut engendrer des surprises au moment de passer à la caisse. Si vous avez l’intention d’acheter un iPhone 15 outre-Atlantique, ce facteur doit impérativement être pris en compte.

La même mise en garde est valable pour le Canada où, selon la province, différentes taxes peuvent s’ajouter au prix de base. Ainsi, ce qui semble être une bonne affaire au premier abord peut rapidement perdre de son attrait une fois ces coûts supplémentaires ajoutés. Surtout que les prix ont baissé en France.


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).