Tesla et Ford nouent un partenariat qui devrait marquer l’histoire de la voiture électrique

 

Ford s'associe à Tesla dans un accord stratégique et historique. Les voitures électriques de Ford seront équipées des connecteurs Tesla et compatibles avec les Superchargeurs aux États-Unis. Une stratégie inattendue, mais qui pourrait bien changer la face de l'histoire des voitures électriques outre-Atlantique.

A Mustang Mach-E at at Tesla charging station.

Créé en 2012, le réseau de Superchargeurs Tesla ne cesse de monter en puissance. En juin dernier, le cap des 35 000 bornes a en effet été passé, tandis que l’Europe en comptait pas moins de 10 000 en octobre dernier. Mais le constructeur ne compte pas s’arrêter là et veut litérallement inonder le marché avec sa solution de charge rapide.

Un partenariat inattendu

Pour cela, il a notamment ouvert ses bornes à tous les autres constructeurs, en France ainsi qu’aux États-Unis. Mais si chez nous, c’est le standard CCS Combo 2 qui est utilisé, ce n’est pas tout à fait la même chose outre-Atlantique. Là-bas, les Superchargeurs possèdent leur propre connecteur, connu sous le nom de North American Charging Standard (NACS), tandis que les voitures électriques des autres marques intègrent un port Combo CCS1.

Si le connecteur propriétaire de Tesla n’était jusqu’alors compatible qu’avec les voitures de la marque d’Elon Musk, ce dernier a décidé de le rendre accessible à tous les autres véhicules en fin d’année dernière. Le but étant que ce connecteur devienne l’un des plus utilisés du marché. Car il est nécessaire pour se brancher sur les Superchargeurs. Ainsi, le constructeur de la voiture électrique solaire, Aptera, avait annoncé l’intégration de ce connecteur.

A Ford F-150 Lightning at a Tesla charging station

Le constructeur américain propose toutefois un adaptateur, baptisé Magic Dock, présent sur certaines des bornes ouvertes à tous afin que les autres automobilistes puissent se brancher. Mais voilà qu’une marque a décidé de sauter le pas et de s’associer à Tesla afin de proposer le connecteur NACS sur ses voitures électriques. Il s’agit de Ford, qui semble bien s’entendre avec la firme d’Elon Musk après que ce dernier ait salué sa stratégie.

Dans un communiqué tout juste publié, la marque à l’ovale bleu explique que la prochaine génération de voitures électriques qui sera lancée sera équipée du fameux connecteur. On ne sait pas encore de quels modèles il s’agit, mais on pense notamment au futur Puma électrique, prévu pour 2025 ainsi qu’au grand SUV rapidement évoqué par le constructeur.

Un réseau plus grand

Mais ce n’est pas tout. Car le constructeur, qui semble avoir enfin trouvé la solution pour vendre ses voitures moins cher et gagner de l’argent annonce une autre bonne nouvelle. En effet, à partir du début de l’année prochaine, tous les propriétaires de voitures électriques Ford pourront se brancher sur les Superchargeurs Tesla. Ils sont actuellement plus de 12 000 aux États-Unis et au Canada à être ouverts à tous, tandis que le constructeur loue la fiabilité de ce réseau comme le souligne le site Electrek.

Un nombre qui vient compléter les 10 000 bornes rapides qui font déjà partie du réseau BlueOval Charge Network accessible aux clients de la marque américaine. Pour pouvoir profiter des Superchargeurs, les propriétaires de voitures électriques Ford pourront utiliser un adaptateur, qui sera sans doute le Magic Dock. Celui-ci sera compatible avec les Ford Mustang Mach-E, F-150 Lightning et E-Transit. En revanche, rien n’a été dit sur l’Explorer et le E-Transit Courier, sûrement parce que leur commercialisation n’est pas prévue pour les États-Unis.

Ce n’est pas tout, car Ford annonce également que ses concessions vont aussi enrichir le réseau en installant pas moins de 1 800 bornes rapides. Ainsi, il sera encore plus facile de recharger sa voiture électrique, alors que l’autonomie est encore un frein à l’achat pour de nombreux clients. Pour le moment, rien n’a encore été annoncé pour l’Europe et la France. Chez nous, le réseau de bornes de charge est en constante évolution, puisque nous avons dépassé la barre des 100 000 début mai.

Bonne ou mauvaise nouvelle ?

Précisons qu’en Europe, le réseau Superchargeur de Tesla est déjà en grande partie ouvert à tous les véhicules électriques. Il est doté d’un port combo CCS2, et n’a donc pas besoin d’adaptateur pour être relié à une voiture d’une autre marque que Tesla.

Cette annonce peut sembler être une bonne nouvelle. Elle permettra aux conducteurs de voitures électriques Ford de se recharger beaucoup plus facilement lors de longs trajets aux États-Unis. Mais c’est une décision risquée pour l’industrie de la voiture électrique outre-Atlantique. Pourquoi vouloir démocratiser le connecteur Tesla, alors que le Combo CCS1 est le connecteur universel, intégré à tous les réseaux de recharge rapide (hors Tesla) ?

Tesla adaptateur CCS1
Tesla adaptateur CCS1

Le risque est de créer deux réseaux de recharge incompatibles entre eux. Enfin, pas totalement, puisque Tesla commercialise un adaptateur, permettant de relier sa voiture électrique Tesla sur une borne équipée d’un connecteur Combo CCS1.


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !