Ford a également trouvé la solution pour réduire le prix et la pollution des voitures électriques

 

Ford a profité de la présentation de ses résultats pour faire plusieurs annonces concernant son avenir. La firme a confirmé sa volonté d'utiliser des batteries LFP moins chères et sans cobalt dans ses voitures électriques, afin de faire baisser leur prix sans qu'elles perdent en autonomie. Surtout, Ford ne veut pas de grosses batteries, comme Renault et nous explique pourquoi.

Jusqu’alors, Ford annonçait ne pas vouloir faire chuter les prix de ses voitures électriques. Mais la récente baisse de tarifs de Tesla et la hausse de ses ventes a sans doute fait réfléchir la marque américaine, qui semble avoir revu ses plans au cours des derniers mois.

Des batteries moins chères

En février dernier, le constructeur à l’ovale bleu annonçait en effet sa volonté d’installer des batteries LFP (lithium – fer – phosphate) sur son Mustang Mach-E. Une stratégie également adoptée par le groupe Stellantis, car cette technologie est nettement moins onéreuse que les packs NCM (nickel – cobalt – manganèse). Une idée rapidement concrétisée, puisque le SUV se décline désormais dans une version équipée de ces accumulateurs.

De quoi réduire très fortement son prix et lui permettre de mieux rivaliser avec la Tesla Model Y, 3ème voiture la plus vendue dans le monde l’année dernière. Le constructeur a également profité de l’annonce de ses résultats pour confirmer que cette technologie LFP serait également utilisée sur son futur grand SUV, évoqué pour la première fois et prévu pour 2024.

Comme l’explique le site The Verge, ce dernier s’inspirera de l’Expedition et devrait utiliser une batterie de 100 kWh offrant une autonomie de 350 miles, soit environ 563 kilomètres. Il s’agira d’une technologie LFP, qui d’ordinaire offre une densité moindre par rapport aux packs NMC. Reste à savoir comment le constructeur va faire pour optimiser celle-ci.

Car la chimie LFP présente de nombreux avantages, comme un coût moins élevé ainsi qu’une meilleure durabilité. De plus, ce type d’accumulateur est généralement plus rapide à charger. Un point important, car si la plupart des automobilistes veulent une grande autonomie, cette exigence n’est plus justifiée grâce à l’essor de la recharge très rapide.

Un vrai avantage

Par ailleurs, qui dit grande autonomie dit normalement grande batterie. Or, cette stratégie n’a pas que des avantages. Car un pack de taille importante est aussi plus lourd, ce qui joue sur la consommation, et donc sur l’autonomie qui est directement impactée. C’est un peu le serpent qui se mord la queue. Un problème sur lequel le PDG de Ford, Jim Farley met une fois encore le doigt, comme l’explique un autre article de The Verge.

En plus de tout cela, les grandes batteries sont nocives pour l’environnement et nécessitent plus de lithium. D’où l’intérêt d’opter pour des packs plus petits comme veut le faire Ford ainsi que Renault. Le patron de la firme américaine explique en effet que « si vous avez ce genre de [grande] batterie, vous ne gagnez pas d’argent« .

Autant de raisons qui expliquent pourquoi le constructeur voit les petits packs comme la meilleure solution de réduire ses coûts et les prix de ses voitures. C’est ce qu’il compte d’ailleurs faire avec son Puma électrique prévu pour 2025, qui devrait reprendre la batterie du nouvel e-Tourneo Courier. Si la capacité n’a pas été annoncée, elle devrait être affichée à 55 kWh. Une manière aussi de réduire ses dépenses globales donc. Renault veut, lui aussi, se focaliser sur des batteries de tailles raisonnables pour ses voitures électriques.

En effet, le constructeur prévoit de perdre environ 3 milliards de dollars cette année en raison de ses investissements en faveur de l’électrique. Cependant, il devrait rapidement retrouver le chemin de la rentabilité, et ce dès l’année prochaine. Une stratégie d’ailleurs saluée par Elon Musk, bien qu’elle soit contraire à celle de Tesla.


Téléchargez notre application Android et iOS ! Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles