Voiture électrique : pour Elon Musk, Ford a une stratégie intelligente

 

Si Ford perd beaucoup d'argent avec ses voitures électrique, Elon Musk trouve que cette stratégie est très bonne et salue les choix de la marque américaine. Celle-ci devrait en effet atteindre la rentabilité dès l'an prochain grâce à une hausse de ses prix. Une stratégie contraire à celle de Tesla.

Dès 2035, la vente de voitures thermiques neuves sera strictement interdite en Europe, sauf quelques exceptions comme pour le carburant synthétique. Certains constructeurs s’intéressent déjà à cette alternative, même si la plupart n’y croient pas et se tournent vers le 100 % électrique. C’est notamment le cas de Ford, qui mise tout sur cette énergie et qui prévoit de bannir les moteurs à combustion interne à partir de 2030.

Des pertes élevées

La firme américaine compte donc beaucoup sur l’électrique et prévoit d’étoffer sa gamme au cours des prochaines années. Celle-ci est encore assez réduite pour le moment, avec les Mustang Mach-E et F-150 Lightning, tandis que le nouvel Explorer a récemment été dévoilé. Mais le constructeur ne compte évidemment pas s’arrêter en si bon chemin, et a pour cela annoncé la création d’une nouvelle entité baptisée Model e dédiée à l’électrique.

Celle-ci sera indépendante, un peu comme Ampère chez Renault et se développera grâce à une série de mesures annoncées l’an dernier par le PDG Jim Farley. Mais dans les faits, les choses ne sont pas aussi simples que ça, notamment en raison de la concurrence des marques chinoises comme BYD, Nio ou encore Xpeng. A tel point que Ford devrait subir de lourdes pertes, d’environ trois milliards de dollars cette année.

Une situation qui devrait logiquement inquiéter la marque et ravir ses rivaux qui s’en frotteraient les mains. Or, ce n’est pas tout à fait le cas. Plus étonnant encore, la stratégie de Ford, qui semble au premier abord ne pas vraiment porter ses fruits, serait même source d’admiration pour Elon Musk. Ce dernier a en effet réagi à un tweet posté par Kevin Meet, patron d’une entreprise spécialisée dans l’immobilier.

Ce dernier relaie les résultats de Ford, qui annonce des pertes de 654 millions d’euros pour sa division Model e ainsi qu’une marge négative de 40 %, tandis que celle de Tesla était de 11,4 % sur le premier trimestre 2023. Un chiffre en légère baisse par rapport à l’an dernier mais qui reste très élevé par rapport aux autres constructeurs. Mais Elon Musk n’en profite pas pour rabaisser son rival, bien au contraire.

Une stratégie judicieuse

L’homme d’affaires a en effet répondu au tweet en affirmant qu’il est « toujours difficile avec les marges pour les nouvelles gammes de véhicules, en particulier lorsqu’il y a des changements technologiques majeurs. Je pense que la stratégie globale de Ford avec les véhicules électriques est intelligente. Le F-150 électrique (Lightning) a une forte demande« . Un encouragement inattendu de la part du PDG américain.

Les deux constructeurs ont en effet deux stratégies très différentes. Tesla mise en effet sur des prix en baisse pour inonder le marché et grapiller des clients à ses rivaux. C’est pour cela que les tarifs de ses Model 3 et Model Y ont considérablement chuté en début d’année, permettant à la marque d’afficher de très bons résultats. Au contraire, Ford ne compte pas revoir sa grille tarifaire, afin de maximiser ses profits.

Et ce même si la firme a tout de même fortement réduit le prix de son Mustang Mach-E quelques mois plus tôt. Mais ce n’est pas tout, car cette dernière, qui prévoit d’atteindre la rentabilité avec sa division Model e l’an prochain a une autre idée. Comme Stellantis, celle-ci va en effet réduire les coûts de production de ses voitures électriques en utilisant notamment des batteries LFP (lithium-fer-phosphate), moins onéreuses. Celles-ci équipent déjà le SUV électrique Ford depuis peu.

Elle prévoit également de faire comme Renault et de choisir des accumulateurs plus petits, comme ce sera le cas pour le futur Puma électrique qui arrivera dans le courant de l’année 2025. Une autre voiture qui devrait remplacer indirectement la Ford Fiesta devrait également voir le jour, reposant sur la plateforme MEB du groupe Volkswagen.


Envie de retrouver les meilleurs articles de Frandroid sur Google News ? Vous pouvez suivre Frandroid sur Google News en un clic.