Les prochains Pixel Buds pourront être contrôlés en utilisant votre peau

 

Un brevet récemment déposé par Google révèle que la marque travaille sur l'utilisation des ondes mécaniques générées par les interactions avec la peau de l'utilisateur, permettant ainsi de contrôler des écouteurs et même une montre connectée.

Illustration du brevet déposé par Google // Source : LetsGoDigital
Illustration du brevet déposé par Google // Source : LetsGoDigital

Google propose depuis 2020 ses propres écouteurs sans-fil afin de rivaliser avec les AirPods d’Apple et les Galaxy Buds de Samsung. Afin de mieux conquérir le marché, la marque a plus récemment lancé les Pixel Buds A, offrant une bonne qualité audio à un prix abordable. Depuis, Google a fait l’acquisition de plusieurs acteurs du marché audio, laissant présager qu’un produit innovant serait dans les cartons.

Un brevet révélateur

De nouvelles informations révèlent que la société a déposé un brevet mi-2020 concernant l’utilisation d’une interface « peau » pour interagir avec des objets connectés, comme par exemple une montre ou des écouteurs. Ce brevet de 27 pages a été approuvé et publié par la World Intellectual Property Office le 3 mars 2022.

Selon Google, l’utilisation de la peau et donc l’absence de contact physique avec un appareil permettrait d’améliorer les performances de l’antenne embarquée. Au lieu de toucher un bouton physique, l’utilisateur pourrait donc effleurer sa propre peau, générant ainsi une onde mécanique qui est détectée par les capteurs et l’accéléromètre de l’appareil.

Il sera ainsi possible de glisser verticalement avec son doigt sur la tempe pour régler le volume, horizontalement pour passer à la piste suivante ou précédente, et d’effectuer des appuis courts ou longs pour mettre en pause et lancer l’assistant vocal, par exemple. L’appareil devrait également être capable de distinguer des gestes involontaires, afin d’éviter une activation intempestive.

Disponible dans les prochains produits Google ?

Bien que cette technologie puisse ne jamais être intégrée dans un produit fini, elle pourrait être mise à profit dans les futurs Pixel Buds qui viendraient remplacer ceux sortis en 2020. En effet, Sony utilise une méthode similaire pour interagir avec ses LinkBuds et Google pourrait s’appuyer sur cette technologie innovante pour se démarquer de la concurrence. Elle pourrait également intégrer le fruit de ce brevet dans sa future Pixel Watch, permettant par exemple de se passer d’une couronne centrale.

Une annonce en mai ?

Certaines rumeurs annoncent la date du 26 mai comme celle de l’annonce de la Pixel Watch, qui pourrait également inclure la présentation de nouveaux écouteurs. D’ici là, il faudra vous armer de patience et attendre d’éventuelles fuites avant une éventuelle annonce officielle.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles