Comment Google veut intégrer Bard dans Sheets, le concurrent d’Excel

 

Google Bard poursuit son évolution discrète avec l'ajout régulier d'améliorations et de fonctionnalités. Cette fois-ci, en plus de devenir meilleur en mathématiques et en programmation informatique, le chatbot de Google arrive à générer des tableaux qui peuvent directement s'intégrer dans Sheets.

Source : Montage Frandroid

Google apporte progressivement des améliorations à Bard, son chatbot d’intelligence artificielle. Après l’intégration d’Adobe Firefly, un meilleur résumé des informations, l’affichage d’images et la prise en compte de la localisation, une nouvelle fonctionnalité vient faire son apparition : la création de tableaux qui s’intègrent en un clic dans Sheets.

Google Bard peut générer des tableaux à utiliser dans Sheets

La principale amélioration apportée par Bard d’un point de vue des usages, c’est sa capacité à créer des tableaux. En réalité, depuis le début, le chatbot en est capable. Moins qu’une amélioration du modèle, c’est plutôt une amélioration de son intégration qui a été réalisée. En demandant à Bard de créer un tableau de données, le chatbot s’exécute.

On a demandé à Google Bard de créer un tableau de données // Source : Frandroid

Mais là où ça va plus loin, c’est que juste en dessous du tableau en question, il y a un bouton intitulé « Exporter vers Sheets ». En cliquant dessus, cela crée un document Google Sheets sur son compte Google. En un clic, on peut y accéder et voir son jeu de données dans le tableur.

Le tableau de données créé a pu être intégré en un clic dans un fichier Sheets // Source : Frandroid

En plus du tableur, Google Bard ajoute des explications textuelles en dessous. Dans l’exemple testé, nous avons demandé à l’outil de créer un tableau des caractéristiques techniques attendues pour le Samsung Galaxy Z Fold 5. Malheureusement, aucune source n’a été mentionnée. À l’avenir, on peut très bien imaginer une intégration directe de Bard dans Sheets, et c’est probablement ce vers quoi tend Google.

Un Bard plus raisonné, meilleur en mathématiques et en programmation informatique

Autre changement mis en place par Google : Bard « détecte les requêtes de calcul et exécute du code en arrière-plan, rendant Bard plus performant dans les tâches mathématiques, les questions de codage et la manipulation de chaînes de caractères », peut-on lire sur la page des mises à jour du chatbot. Google précise que son outil ne peut arriver à résoudre des questions de ce type à tous les coups.

Source : Frandroid

Plus généralement, Bard a vu ses compétences en raisonnement et en logique améliorées, déclare Google dans un article de blog du 7 juin. Si Bard s’appuie sur un grand modèle de langage (LLM), pour des tâches qui demandent de la logique, on ne peut pas recourir qu’à cela. Tout simplement parce qu’un LLM ne fait que prédire la suite d’une phrase et ne peut pas avoir de raisonnement logique.

C’est pourquoi Bard exécute un autre programme en parallèle lors de la génération des réponses. Selon Google, cela permettrait d’améliorer la précision des réponses d’environ 30 % sur des « problèmes de mots et de mathématiques basés sur le calcul ».


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.